Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une marche indocile [RP Solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aesis Batorsag
Rpiste débutant
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 19
Localisation : Vagabond

MessageSujet: Une marche indocile [RP Solo]   Lun 10 Nov - 15:38

Alors que je marchais depuis des jours, sans but, j'entrais enfin dans les territoires du Nord. Alors que les premiers frissons se firent sentir, je me mis en quête d'un endroit pour dormir. Je m'approchais d'une forêt, somnolent et affaibli, et j'entendis une voix venant de nul part, comme si le vent m'adressait la parole. La voix semblait prononcer mon nom. Me demandant d'où pouvait provenir cet appel, je continuais de marcher en direction du centre de la forêt, en quête de nourriture et de confort. C'est alors que la voix se fit de nouveau entendre, et cela, de plus en plus distinctement.
"Aesis, je t'attendais..."
Sans comprendre pourquoi, je répondis, comme si mon instinct agissait à ma place.
"Qui êtes-vous, que voulez-vous ?"
J'étais apeuré, je ne comprenais ce qu'il se tramait autour de moi, mais curieux comme je suis, je ne bougeais pas, comme pétrifié.
"Viens, approche-toi de la forêt..."
Je ne pouvais le croire, la forêt me parlait ! Je m'avançai doucement vers les premiers arbres, quand ceux-ci bougèrent. Je sursautai et laissai échapper un petit cri de peur.
"Une dryade !" pensais-je alors.

_________________
La mort est comme le vent. Toujours à mes côtés


Dernière édition par Aesis Batorsag le Mar 11 Nov - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalityzero.deviantart.com/
Aesis Batorsag
Rpiste débutant
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 19
Localisation : Vagabond

MessageSujet: Re: Une marche indocile [RP Solo]   Lun 10 Nov - 21:28

Une dryade, vraiment ? Mes yeux et mes oreilles se refusèrent à le croire, j'étais déjà arrivé à l'endroit tant attendu ?
La dryade ne m'attaquait pas, elle me regardait d'un air... D'un air assez surpris. Elle s'avança vers moi, elle me frôla de ses doigts longs et fins, et d'un bond elle se mit hors de ma porté.
"Un homme peut-être dryade?"
Elle paraissait si déconcertée par ses mots que par sa réaction, je me résignais à répondre, tant la peur était grande. Mais cette peur se transforma peu-à-peu en admiration.
Enfin je pouvais voir une dryade, une vrai, comme ma mère.
Après un long moment de silence, elle prit la parole et me reposa cette même question.
"Comment un homme peut-il être une dryade?"
Sortant de mon silence, les mots parurent difficiles à sortir de ma bouche, comme si une force extérieure me bloquait les cordes vocales. Finalement, ce fut une série de légers chuchotements qui s'échappa de mes lèvres.
"Ma... Mère... Dryade..."
Aussi curieuse de fût cette rencontre, la dryade s'approcha de moi, toute crainte disparue et me tourna autour, une main caressant mon cou et ma nuque, ce que j'appréciais fortement.
"Intéressant... Petit, suis moi, et surtout, ne fais aucun bruit."
Trop fatigué pour résister, et toujours aussi curieux, je la laissai me tirer jusqu'à un arbre aussi gros que l'était celui au milieu de l'île, lieu de mon entraînement primaire. En grimpant au sommet, la dryade s'assit sur une branche, les jambes croisées, avec un petit sourire en coin de bouche, comme pour signaler quelque chose...
"Alors parle-moi un peu de toi, comment ta mère a pût te mettre au monde et ainsi disparaître sans laisser de traces dans notre belle forêt ?"
Ne sachant pas comment répondre, je clamais mon ignorance. Alors elle se mit à rire. Son rire était cristallin et pur, comme l'eau qui coule à sa source. Décidément, cette fille m'attirait de plus en plus...
"Alors comme ça, je te plais, jeune homme ?"
Ma surprise fut si grande que je faillis tomber de la branche ou je m'étais installé. Comment avait-elle put deviner, je n'avais pas ouvert la bouche depuis plus d'une heure et elle ne faisait que de me regarder, sans aucune trace de magie aux alentours, mis à part la magie naturelle de ce merveilleux perchoir. Que dis-je, de ces merveilleux perchoirs, en effet, en tournant la tête, je vis autant de dryades que j'avais vu de voyageurs, durant mon long trajet.
"Bienvenu chez nous, chez toi, désormais... Et j'aimerais que tu sois un peu plus bavard, la discussion devient monologue, depuis un certain temps..."
Alors passa de longues minutes, toujours sans rien dire, avec toutes ces magnifiques créatures partout autour de moi, me perçant de leur regard envoûteur. Je dus fermer les yeux pour retrouver ma voix, tant les dryades me mettaient mal à l'aise. Alors je répondis aux questions posées plus tôt auparavant.
"Excusez-moi pour ce long silence, dryade, mais la vue de ce que pourrait-être ma mère m'a mis bouche bée. Je me présente, Aesis Batorsag, et je suis prompt à répondre à toutes vos questions. Pour commencer, je vous trouve effectivement très belle et aussi attirante qu'une fleur pourrait l'être"
Sans me rendre compte de ce que je disais, les mots sortirent d'eux-mêmes et elle parut se réjouir de ces quelques mots.
"Voilà qui est mieux. À mon tour. Je me nomme Nyhamel, dryade de la nature et du printemps.

_________________
La mort est comme le vent. Toujours à mes côtés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalityzero.deviantart.com/
Aesis Batorsag
Rpiste débutant
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 19
Localisation : Vagabond

MessageSujet: Re: Une marche indocile [RP Solo]   Mar 11 Nov - 11:43

"Voilà qui est mieux. À mon tour. Je me nomme Nyhamel, dryade de la nature et du printemps"
"Nyhamel... Quel étrange prénom..."
Alors que nous discutions de choses diverses et variées, je sentis la fatigue me reprendre. La créature me proposa alors un lit de feuilles et de mousse que je m'empressai alors de rejoindre pour passer le reste de la nuit, qui d'ailleurs ne fut pas longue.
Seulement quelques heures après m'être endormi, une secousse me réveilla en sursaut.
"Que se passe-t-il ?" Criais-je, abasourdi par le bruit sourd et répétitif qui me rendrait fou.
"Des démons ! Ils se dirigent vers le sud !"
Des démons, ici ? Comment cela pouvait se produire ? Quel était leur but ?
Je décidais alors de quitter la forêt, quand quelque chose me retint. En me retournant, je vis Nyhamel, le visage grave, elle avait perdu son petit sourire habituel.
"Tu ne pourras rien faire, tu es encore faible et ils sont trop nombreux."
Décidé, je lui fis comprendre qu'essayer de me dissuader est vain. Alors elle dit quelque chose inattendu, elle me demanda une faveur.
"Alors laisse moi t'accompagner, je me languis dans cette forêt, je veux voyager, comme toi, je t'en prie, ne refuse pas, je veux te suivre, voir le monde, enfin, juste une fois, je sais me battre, je ne serais pas un poids accroché à tes jambes..."
Devant tant d'envie, et surtout devant ces yeux implorants, si beaux, si demandeurs, je ne pus refuser. Et pourquoi refuser ? L'aventure solitaire m'a à vrai dire lassé, et un peu de compagnies n'est pas de refus.
L'esprit encore quelque peu troublé, nous nous mirent alors en route vers le sud, pour seule direction une étoile, fixe, visible même en plein jour.
Je commençais à m'habituer à marcher longuement, ma vie n'était-elle pas que périples et longues promenades sur cette Terre ?
"Hyhamel, il faut que je parle de quelque chose... Je..."
Je n'eus pas le temps de finir que la dryade s'était jetée sur moi, sa bouche sur la mienne, les yeux en larmes...
"Merci... Personne n'avait fait quelque chose d'aussi important pour moi..."
Je ne comprenais pas, cette dryade était décidément bien mystérieuse. Remis de ce baiser aussi inattendu qu'euphorique, je pus enfin répondre à cet appel discret.
"Aussi improbable que puisse être notre relation, j'apprécie, et je suis prompt à aller plus loin..."
J'avais l'impression de ne pas être moi-même, cette fille, me rendait fou. Était-ce cela l'amour ?
Je ne sais, plus personne n'étais là pour me le dire...

_________________
La mort est comme le vent. Toujours à mes côtés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalityzero.deviantart.com/
Aesis Batorsag
Rpiste débutant
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 19
Localisation : Vagabond

MessageSujet: Re: Une marche indocile [RP Solo]   Ven 28 Nov - 19:20

Alors que nous marchions, la jeune créature me fit remarquer que tous repères disparaissaient peu à peu. J'étais un peu perturbé par l'idée de croiser des démons...
La journée avançait à grands pas. De la verdure émanait désormais une nouvelle senteur. Celle du risque, de l'aventure, car oui, cette forêt restituait les émotions des vivants alentours.
Désormais, Nyhamel semblait plus vive, plus alarmée que les jours précédents. J'appris donc que nous étions dans le territoire des elfes noirs. Je n'ai jamais entendu d'histoires à leur sujet, mais mon père me disait toujours de faire attention à eux. Donc, vigilant, j'avançais, tirant la dryade avec moi. Les marécages, les buissons, tout semblait vouloir nous repousser.
« Ne bougez plus ! »
Par reflex, je me mis devant mon amie, pour la protéger, en utilisant ma magie pour nous dissimuler. Un brouillard soporifique nous enveloppa et pris de panique, je poussai Nyhamel hors de la zone de danger, et m'endormis.

En me réveillant, je vis une jeune fille assise à côté de moi, flûte à la main, jouant un air qui me paraissait familier...
« Ah. Bonjour, comment te sens-tu ? »
Je ne saurais dire si j'avais mal, car la peur était omniprésente.
« Viens, on m'a demandé de te conduire devant notre village. »
Je la suivais donc, silencieusement, sans vouloir comprendre pourquoi.
En passant la barricade, unique protection de ce village, je vis un homme en noir, qui m'attendait.
« Bien, alors te voilà enfin... »
Avant qu'il ne finisse, je compris qui était cet inconnu. J'avais devant moi le responsable de ces pleurs, de cette infamie, il était enfin apparu, cet homme qui avait blessé ma sœur...
« ... Dernier survivant de ce si magnifique village, tellement beau que j'ai sans faire exprès incendier son contenant et son contenu. »
La haine et la rage montèrent en moi, mais je devais me contrôler. La tentation était forte, mais je dus ne pas céder à la malédiction, ne pas briser la fine couche d'humanité qui recouvre mon esprit vengeur.

_________________
La mort est comme le vent. Toujours à mes côtés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalityzero.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une marche indocile [RP Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une marche indocile [RP Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Coin des Dryades-
Sauter vers: