Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 13 Juin - 9:54

Garance avait écouté attentivement les instructions de Selephim avant de se lancer.

Elle ferma les yeux et essaya de s’isoler du monde extérieur en se concentrant sur sa respiration. Mais c’était compliqué. Elle était un peu agitée et elle avait du mal à faire le vide dans son esprit.

Quand elle arriva à un état de relaxation qui lui paru correct, elle se concentra sur l’image d’une flamme. Selephim avait dit qu’elle ressentirait quand elle aurait la bonne visualisation. Se doutant que sa « flamme » devait être plus proche de la veilleuse que de l’incendie de forêt, elle commença petit, imaginant la flamme éphémère d’une allumette. Elle se concentra sur cette image pendant quelques instants, sans résultat.

Alors, elle imagina une flamme un peu plus viable, quoique toujours timide, celle d’une veilleuse.

Il ne se passa toujours rien. Alors qu’elle commençait à imaginer celle d’une bougie, elle ressentit un léger frémissement et la voix de Cyrine résonna dans sa tête :

-« Tu brûles ! »
affirma-t-elle avec un petit rire.

Garance sentit l’image se déliter alors qu’elle perdait sa concentration. Elle secoua la tête et se recentra. Elle s’efforçait de visualiser une flamme bleue qui aurait l’intensité de celle d’une bougie.

Elle s’efforça de retenir l’image, de la rendre aussi précise que possible. Au fur et à mesure que l’image se précisait derrière ses paupières closes, elle comprit ce que Selephim avait voulu dire par « d'une chaleur qui se diffuse dans ton corps ».

Une vague de bien-être et de calme l’envahie.

Curieusement, alors qu’elle sentait la magie se répandre en elle, il lui devenait de plus en plus facile de maintenir l’image.

Elle se demanda vaguement si Selephim pouvait percevoir ce qui se passait, et elle se douta que oui.

A présent la flamme brûlait clairement dans son esprit. Elle était bleue, un bleue éclatant, comme les fleurs de bourrache qu’elle aimait tant.

Un grand sourire se forma malgré elle sur son visage, l’expérience était… magique.

Elle était fière d’elle ! Elle avait réussi à réveiller sa magie, mais maintenant, elle ne savait pas ce qu’elle était censée en faire, ni comment elle pouvait l’utiliser.

Elle ouvrit les yeux et offrit à Selephim un sourire radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 13 Juin - 21:30

Son sourire... me désarma complètement.

Je ne m'attendais pas à ce qu'une chose pareille arrive. Pour moi, le sourire de quelqu'un n'était supposé être que de la satisfaction, le plus souvent perverse, ou bien le désir de causer un carnage. Ici, je décernais certes de la satisfactions, mais aussi de la reconnaissance.

De la reconnaissance... envers moi.

Mon visage se déforma à son tour pour lui rendre un sourire sincère, indépendamment de ma propre volonté. Je n'avais pas fait cela pour obtenir une quelconque reconnaissance... J'avais juste voulu satisfaire ma curiosité, rien de plus...

Reprenant mes esprits, je me concentrai à nouveau sur sa magie : ce qui n'était au départ qu'une petite flammèche était à présent une boule de feu, brillant d'un puissant éclat, palpitant au rythme du coeur de Garance.

"Bien, à présent que ta magie est réveillée, nous allons pouvoir passer à quelque chose d'un peu plus concret."

Je voyais que le sourire de Garance laissa plaçe à un visage sérieux, concentré.

"La transmission de pensée, comme je le disais auparavant, c'est "envoyer" sa pensée vers quelqu'un à l'aide de la magie. Pour cela, il te faut imaginer une "voie". Disons comme un tube. C'est ce tube qui va te permettre d'envoyer ta pensée vers une personne précise. Dans le cas présent, l'esprit de ton amulette."

Alors que Garance fermait les yeux pour tenter de visualiser ce que je lui demandais, je poursuivis mon explication :
"Quant à ta pensée, c'est elle que tu devras projeter dans ce tube que tu vas créer. Pour cela, ton propres esprit va émettre une pensée, tout simplement. Puis tu viendras englober cette pensée dans ta magie, en puisant de l'énergie dans ta flamme intérieure. Et ce globe que tu vas créer, c'est ce globe que tu vas envoyer dans le tube."

Puis j'observais Garance, espérant que mes explications étaient suffisamment claires et imagées pour mon élève improvisée.


Dernière édition par Selephim Seth le Dim 15 Juin - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 15 Juin - 19:32

Garance vit de la stupéfaction sur le visage du démon. Visiblement, il n’était pas habitué à ce que ses interlocuteurs lui sourient. Mais, pendant un instant, elle vit un sourire se former sur son visage, un sourire plus authentique que ceux qu’elle y avait vu jusqu’alors et qui tenaient plus du rictus, un sourire qui le rendait beau.

Cela ne dura pas. Il se reprit rapidement et commença à lui donner des instructions pour qu’elle puisse communiquer avec Cyrine. Bon, former une pensée, l’envelopper de magie et l’envoyer à travers un tube imaginaire vers l’amulette. En théorie, ça paraissait simple, mais elle savait que souvent, entre la théorie et la pratique il y avait un fossé… voir un véritable gouffre.

Elle se mordit l’intérieur des joues en se concentrant autant qu’elle le pouvait. Elle ferma les yeux. Elle imagina le son de la phrase qu’elle avait choisi et s’imagina l’enfermer dans une bulle de magie avant de l’envoyer dans un tube relié à son amulette.

-« Cyrine ? Tu m’entends ? »


La phrase était simple, mais elle eut l’impression de se sentir fatiguée, pourtant, c’était pas grand-chose. Elle attendit quelques instant, mais ne reçu pas de réponse.

Alors, elle réessayât, peut-être qu’elle n’avait pas imaginé le son assez fort ? Elle enveloppa le son dans une enveloppe plus grande de magie et l’envoya vers l’amulette

« CYRINE ? TU M’ENTENDS ? »


La réponse arriva presque aussitôt, tellement violente qu’elle eut l’impression que son esprit volait en éclat :

-« ET J’SUIS PAS SOURDE, C’EST PAS LA PEINE DE HURLER ! »

Elle fut prise de nausée et des papillons noirs dansèrent devant ses paupières. Elle vit un pas en arrière, se prit les pieds dans une pierre tombale et se vautra lamentablement avant de perdre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Lun 16 Juin - 10:06

"CYRINE ? TU M’ENTENDS ?"

"ET J’SUIS PAS SOURDE, C’EST PAS LA PEINE DE HURLER !"

Ce petit numéro qui ne pouvait être qualifié que de comique me fit hurler de rire. Je savais bien que cette erreur était faite par tous les débutants, à quelques rares exceptions. Mais la réaction de l'esprit de l'amulette me fit rire, et le résultat provoqué chez Garance finit de m'achever.

"Oh, ça va, hein, va l'aider, au lieu de te poiler..." me fit l'esprit, embarrassé de ce qu'il avait provoqué.

Essuyant une larme au coin de mon oeil, je m'approchais de Garance pour la réanimer, poursuivant ma conversation avec la prénommée Cyrine.
"Alors, qu'en penses-tu ?"
"De quoi ?"
"De ta maîtresse."
"Elle fait ses progrès très rapidement."
"Je le pense aussi. J'étais préparé à attendre une heure s'il le fallait." dis-je à voix haute en jetant un regard derrière mon épaule.
"Bon, tu la réveille, maintenant ?" s'impatienta-t-elle. "C'est pas parce que tu fais ton gentil démon que je supporte d'être seule avec toi !"
Cette remarque m'arracha un sourire avant que je ne me penche sur la jeune femme inconsciente.

La magie. L'énergie de l'esprit. Lorsque l'on était mort, cette énergie disparaissait. Lorsque l'on était inconscient, cette énergie était au repos. Et en effet, la flamme brûlant à l'intérieur s'agitait passivement, n'étant même plus calée sur les battements de coeur de Garance. J'entrepris alors de réaliser une tâche que j'avais réalisé maintes et maintes fois, rendant la chose automatique chez moi : je posai ma main sur le bas-ventre de Garance, juste au niveau de la flamme, en posai une autre au niveau de son coeur, puis je fis pulser la flamme au rythme du coeur.

Immédiatement, Garance ouvrit les yeux aussi calmement que si elle s'était réveillée d'un long sommeil, les posant sur moi d'un regard encore embrumé.
"Bien le bonsoir, princesse. Bien dormi ?" demandais-je toujours avec mon sourire en coin et un ton sarcastique, mais amusé.

Ce à quoi l'amulette répondit par un petit "Tss...", mais qui ne dissimula pas suffisamment un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Jeu 19 Juin - 23:02

"Bien le bonsoir, princesse. Bien dormi ?"

Garance tourna des yeux encore embrumés vers celui qui venait de lui parler aussi familièrement. Elle avait l’impression d’avoir dormi longtemps et il lui fallut quelques instants pour comprendre ce qu’elle faisait là et qui était le jeune homme penché sur elle avec un sourire moqueur.

Il lui sembla entendre l'écho d'un rire espiègle au fond de son esprit. Cyrine. Sa nouvelle amie « imaginaire » se moquait d’elle.

Elle se rappela sa tentative pour communiquer "consciemment" avec l’esprit de l’amulette. A priori sa prestation les avait beaucoup amusé tous les deux.

-« C’est pas drôle » pensa-t-elle pour elle-même. elle n’avait pas spécialement envie de retenter l’expérience précédente tout de suite, mais elle espérait bien que Cyrine ressentirait sa contrariété.

Cyrine sembla comprendre le message et le rire cessa.

-« ‘scuse-moi »
chuchota la petite voix contrite dans son esprit.

Garance soupira en fermant brièvement les yeux. Voilà où ça menait la curiosité. A essayer de communiquer son "amie imaginaire", en pleine nuit, au milieu d'un cimetière avec pour professeur un authentique démon. Tout ceci n'était vraiment pas raisonnable.

Garance soupira à nouveau et rouvrit les yeux. Selephim était toujours penché sur elle. Cette soudaine proximité la troubla et la mit vaguement mal à l’aise. Elle tenta de se relever sur les coudes, mais elle se sentait un peu faible.

Bon… Je pense que je vais avoir besoin d’un coup de main… pour me relever, d’abord, et pour comprendre qu’elle connerie j’ai fait, ensuite. » Dit-elle au démon en plantant dans ses yeux un regard qu’elle aurait voulu plus assuré.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 0:19

"Bon… Je pense que je vais avoir besoin d’un coup de main… pour me relever, d’abord, et pour comprendre quelle connerie j’ai fait, ensuite."

"Ah ah, il n'y pas de mal, au contraire." dis-je d'un ton amusé, mais rassurant. "Il n'y a que peu de gens qui sont capables d'en faire autant que toi en si peu de temps. Et puis, cette erreur que tu as faite est commune à tous."

Je réfléchit deux minutes avant de reprendre mon explication :
"En fait, l'erreur que tout le monde fait, c'est qu'après le premier échec, on en vient à penser que notre pensée n'était pas assez forte. Alors, inconsciemment, on se met à "hurler" notre pensée. C'est quelque chose qu'on arrive à régler petit à petit. Mais nous avons tout le temps devant nous, n'est-ce pas ?"

Attrapant sa main pour l'aider à se relever, je lui décochai un sourire encourageant. Cette jeune femme pouvait aller loin. Très loin. Et en comptant l'esprit qui veillait sur elle, ce couple pourrait aller plus loin encore. Oui, Garance m'intéressait grandement. J'avais hâte de voir jusqu'où elle pourrait aller.

Et j'aimerais grandement être là pour veiller sur elle et observer ses progrès.

"Nous allons continuer cet exercice de télépathie encore un peu, jusqu'à ce que tu t'améliores. Je vais te donner un petit coup de main au fur et à mesure en m'introduisant dans tes pensées et en modelant ta magie pour que tu puisses en prendre le contrôle après, jusqu'à ce que tu puisses tout faire de toi-même."

Sans lâcher sa main pour que la manipulation de sa magie soit plus aisée, je me concentrai pour établir un lien qu'elle devait sûrement ressentir. Car si je sentais sa magie me réchauffer, ma flamme, en revanche, était d'un bleu presque noir, n'apportant guère de chaleur. Si je ressentais chez elle courage, détermination, une pincée de joie et la soif d'apprendre, elle ne devait ressentir chez moi que solitude et désespoir, n'attendant rien du monde.

Encore heureux que le contact avec Gabrielle m'ait un peu changé, autrement, ces sentiments auraient submergé la pauvre Garance qui aurait à son tour succombé au désespoir. J'espérais juste qu'elle ne me prenne pas en pitié et me considère juste comme un démon solitaire.

"Allez, essaye un coup."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 9:53

"En fait, l'erreur que tout le monde fait, c'est qu'après le premier échec, on en vient à penser que notre pensée n'était pas assez forte. Alors, inconsciemment, on se met à "hurler" notre pensée. C'est quelque chose qu'on arrive à régler petit à petit. Mais nous avons tout le temps devant nous, n'est-ce pas ?"

Oui, c’était exactement ce qui s’était passé. Selephim attrapa sa main et l’aida à se relever en lui souriant.

"Nous allons continuer cet exercice de télépathie encore un peu, jusqu'à ce que tu t'améliores. Je vais te donner un petit coup de main au fur et à mesure en m'introduisant dans tes pensées et en modelant ta magie pour que tu puisses en prendre le contrôle après, jusqu'à ce que tu puisses tout faire de toi-même."

Il tenait toujours la main de la jeune femme dans la sienne et progressivement, d’étranges sensations l’envahirent. Sensations qu’elle trouva un peu déplaisante.

D’abord une étrange sensation de froid se répandit en elle et elle comprit qu’elle ressentait la magie de Selephim. Du peu qu’elle avait apprit sur la magie ce soir, elle comprit que sa magie devait être extrêmement puissante. Mais également sombre, très sombre. L’image d’une puissante flamme d’un bleu-noir se forma dans son esprit, mais elle ne sut pas si elle la « voyait » vraiment ou si s’était ainsi qu’elle imaginait la flamme de Selephim.

Elle ressentit aussi des sentiments qui n’étaient pas les siens. Jamais elle n’avait ressentit un tel désespoir ni une telle solitude, pas même la nuit où elle avait trouvé l’amulette.

Garance était du genre plutôt optimiste, et elle avait tendance à penser qu’on pouvait toujours trouver du bon chez les gens, chez tout le monde. Même si elle était toujours méfiante lors d’une première rencontre. Elle n’était pas non plus naïve.

Quoiqu’il en soit cette tendance à l’optimisme la gardait du désespoir. Dans les pires situations, elle voyait toujours le bon côté… D’ailleurs, elle était bien en train d’apprendre à contrôler sa magie avec l’aide d’un démon…

Ce qu’elle ressentait chez Selephim c’était de la solitude, un profond désespoir et un total désenchantement pour ce monde. Elle se demanda s’il ressentait ça tout le temps et comprit instinctivement que ça devait être pire habituellement, qu’elle ne ressentait qu’une fraction de ses sentiments.

Un instant elle se dit qu’elle aimerait l’aider, qu’elle aimerait soulager cette solitude, qu’elle aimerait… Se rappelant qu’il était dans son esprit elle bloqua sa pensée. Elle l’entendit lui dire de réessayer. Mais là, tout de suite, malgré l’aide de Selephim, elle se savait parfaitement incapable de se concentrer suffisamment.

Elle les yeux vers lui, et tenta un peu d’humour pour alléger l’atmosphère :

-« Et bien mon cas est si désespéré que ça pour qu’il te mette dans cet état ? » demanda-t-elle en se forçant à sourire.

Mais avant qu’il n’ait eut le temps de réponse, elle redevint sérieuse et ajouta :

-« Comment fais-tu pour supporter un tel désespoir ? »

Elle ne se rendit même pas compte qu’elle avait serré un peu plus fort la main du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 16:23

"Et bien mon cas est si désespéré que ça pour qu’il te mette dans cet état ?" plaisanta-t-elle avant de reprendre sur un ton plus sérieux. "Comment fais-tu pour supporter un tel désespoir ?"

Alors qu'une plus forte pression se fit ressentir sur ma main, je coupais le lien qui nous obligeait à partager nos émotions. J'avais ressenti chez elle un profond optimisme, puis une envie de m'aider à me sortir de cette solitude. Face à ces sentiments positifs, je ne put lui répondre que par un sourire empli d'un certain regret.

"Le problème ne vient pas du fait que je supporte un tel désespoir... Le problème vient du fait que je n'ai rien connu d'autre que le désespoir. Je..."
Je poussai un long soupir...

J'usais d'un peu de magie pour créer une zone autour de nous, rendant impossible d'entendre tout ce qui allait se dire à l'intérieur. Je savais qu'il était facile pour quelqu'un un minimum expérimenté de dissimuler sa présence et d'écouter ce qu'il n'était pas supposé entendre, mais à présent, il n'y avait plus le moindre risque.

Je ne connais pas la raison pour laquelle j'avais décidé de m'ouvrir à Garance. Peut-être était-ce simplement parce qu'elle avait, pendant un instant, partagé une fraction de mon désespoir et de ma solitude. Peut-être était-ce simplement cela. Peut-être était-ce plus. Je ne le savais pas moi-même.

"D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été un démon. Et pourtant, je sais qu'auparavant, j'ai été un ange. Ma mémoire me revient peu à peu depuis un certain temps. Cependant, je ne me rappelle pas vraiment de ce passé. Tout ce dont je me rappelle est mon amour pour la magie et ma soif de connaissance. Autrement, je ne me rappelle que de Lucifer, de la guerre, de mes "frères", du froid de ma prison, et de la solitude."

Alors que je n'arrivais pas à déterminer si Garance me prenait en pitié ou ressentais simplement de la compassion à mon égard, je continuais mon récit :
"Je sais cependant que j'ai été changé en démon, que j'ai été envoyé en Enfer par erreur, me trouvant simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Ce sentiment de trahison m'a valu de haïr Dieu et les anges, mais ce n'était pas pour autant que j'adhèrais à la cause de Lucifer et des autres démons. Alors je me suis reclus de moi-même au point le plus profond des Enfers, récupérant par la même occasion ce titre de Gardien des prisons des Enfers, ce titre de Démon du Froid, associable et peu loquace."

Je poussais un nouveau soupir avant d'afficher un sourire que je voulais rassurant pour mon interlocutrice :
"Je ne supporte pas ce désespoir : je ne connais rien d'autre."

Pour l'instant, ajoutais-je pour moi-même en repensant à Gabrielle et en regardant Garance dans ses yeux noisette, plus vivants que ce que j'avais jamais été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 18:10

"Le problème ne vient pas du fait que je supporte un tel désespoir... Le problème vient du fait que je n'ai rien connu d'autre que le désespoir. Je..."

Dans le soupir de Selephim, Garance perçut une grande lassitude et une hésitation. Il resta un moment silencieux et elle eut l’impression que l’air se faisait plus dense autour d’eux, elle se demanda si c’était lui qui avait fait quelque chose.

Garance savait qu’elle avait tendance à appeler les confidences, même si elle était plutôt sauvage, ou peut-être à cause de ça. Elle s’était rapidement rendue compte que les clients de l’herboristerie étaient enclins à se confier à elle, et on lui avait parfois dit qu’elle avait une « bonne oreille ».

Toutefois, elle fut un peu surprise quand le démon commença à lui parler. Au fur et à mesure qu’il lui racontait son histoire, Garance sentit son cœur se serrer. Comment pouvait-on supporter ça ? Être arraché aux cieux et plongé dans les ténèbres. Elle comprenait mieux pourquoi il était aussi distant, aussi cynique et aussi... froid.

En même temps, malgré ce qu’il affirmait, il se trompait. Il n’avait pas toujours connu que le désespoir. Il avait été un ange, avant, alors même s’il ne se souvenait de sa vie à ce moment-là, il avait forcément connu autre chose que le désespoir.

Il conclu par un nouveau soupir et lui un sourire un peu mélancolique en disant :

"Je ne supporte pas ce désespoir : je ne connais rien d'autre."


Il avait planté ses yeux écarlates dans les siens, et au fond de ses prunelles elle eut l’impression de voir l’ombre d’un ancien espoir.

Son cœur se serra un peu plus. Elle eut envie de faire quelque chose pour lui. Elle aurait voulu pouvoir lui montrer comment elle, elle voyait ce monde. Toutes les petites choses qui faisait qu’il était beau malgré les horreurs qu’on pouvait y trouver. Elle aurait voulu lui enseigner l’optimisme… Comme lui, lui apprenait la magie.

Avant d’avoir eut le temps d’y réfléchir elle lui dit doucement, soutenant son regard :

-« Tu sais… De l’optimisme j’en ai a revendre. Je… je pourrais t’en donner un peu. Je suis sûre que tu connais un moyen pour ça. Comme ça, au moins une fois, tu pourrais voir le monde autrement, connaître autre chose… »
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 19:10

"Tu sais… De l’optimisme j’en ai a revendre. Je… je pourrais t’en donner un peu. Je suis sûre que tu connais un moyen pour ça. Comme ça, au moins une fois, tu pourrais voir le monde autrement, connaître autre chose…"

Tant de bonté dans un corps pourtant si fragile... Sa bonté naturelle me désarmait : je ne savais pas du tout comment réagir. Depuis mon arrivée aux Enfers, je n'avais connu que mépris ou frayeur à mon égard. Au Paradis, je n'avais que respect de la hiérarchie, et aussi de la frayeur.

Mais je crois bien que c'était la toute première fois que quelqu'un éprouvait de la bonté à mon égard. Un sentiment qui m'était méconnu, car je n'avais jusqu'alors répondu qu'à ma seule curiosité, agissant selon elle pour l'assouvir, sans rien penser derrière. Jusqu'ici, je n'avais jamais agi par bonté ou par élan de générosité.

Jusqu'ici.

J'eus un sourire sincère. Puis un petit rire timide.
"C'est bien gentil de ta part, mais cela n'aurait aucun intérêt si les sentiments ne viennent pas de moi-même. J'ai... J'ai bel et bien senti ton désir de m'aider, et je t'en suis... reconnaissant. Mais la seule chose que je souhaite à présent, c'est de suivre tes progrès."

Je ne sais pas si cette dernière phrase sonnait un peu trop comme un professeur réprimandant son élève pour s'être écarté du sujet, ou bien si ma voix moins assurée avait su lui faire comprendre qu'il s'agissait d'un souhait sincère, dont moi-même n'était pas sûr des implications. Mais j'avais transmis ce que je ressentais sur l'instant. C'était le plus important.

Regardant Garance à nouveau bien dans les yeux, j'eus un nouveau sourire, plus assuré : j'avais décidé d'oublier ces tracas, d'oublier ce qu'il venait de se passer pour revenir au moi que j'étais d'habitude. Après tout, je n'étais pas encore prêt pour un changement aussi brusque, autant revenir à cette facade enjouée qui commençait peu à peu à s'investir en moi.

Puis une idée germa dans mon esprit. Une idée qui apporta en moi un élan de curiosité extrêmement fort et difficile à contenir. Quelle serait sa réaction ? Je voulais le savoir. Il s'agissait d'une curiosité puérile, osée, dont la réponse ne m'apporterait rien de capital... Mais je voulais savoir.

"Bon, peux-t-on reprendre où nous nous en étions arrêtés ?" dis-je en resserant un peu mon emprise sur sa main. "Nous devions donc créer un lien, n'est-ce pas ? Afin que je t'aide à modeler ta pensée. Mais... Je viens d'avoir une idée... Pour créer un lien plus fort..."

Et sans prévenir, sans donner le moindre indice supplémentaire, je passais une main derrière sa nuque avant de déposer un simple baiser sur ses lèvres. Un baiser qui dura trois bonnes secondes, certes, mais un baiser tout de même. Après quoi, je me reculais à nouveau en lui décochant un immense sourire satisfait et un clin d'oeil amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Ven 20 Juin - 23:23

Garance avait rougi légèrement quand il avait évoqué le fait qu’il avait ressenti son désir de l’aider, et elle avait été vaguement déçue qu’il rejette son offre. Au fil de leur conversation, elle avait eut l’impression qu’un lien ténu se tissait entre eux. Mais peut-être n’était-ce que l’effet de son imagination. Elle avait été effrayée au début, mais maintenant elle ressentait une certaine tendresse pour lui.

Elle aurait tant aimé pouvoir lui montrer le monde tel qu’elle le voyait. Lui faire comprendre combien il pouvait être beau, malgré les horreurs qui s’y perpétraient. Elle, elle voyait toute les petites beauté du monde… le parfum d’une rose, la lumière d’un coucher de soleil… la reconnaissance dans les yeux des chats affamés qu’elle nourrissait.

Mais, il est vrai qu’à présent, elle avait tendance à oublier un fait primordial. Elle ne discutait pas avec n’importe qui. C’était un démon, et de ce qu'elle en avait comprit, un démon supérieur, un des lieutenant de Lucifer.

"Bon, peux-t-on reprendre où nous nous en étions arrêtés ? Nous devions donc créer un lien, n'est-ce pas ? Afin que je t'aide à modeler ta pensée. Mais... Je viens d'avoir une idée... Pour créer un lien plus fort..."  dit-il en resserrant un peu son emprise sur sa main.

Elle tenta de se concentrer sur ce qu’il disait, mais la douce pression sur ses doigts chassa tout ce qui lui restait de concentration. Ce n’était probablement rien d’autre qu’un moyen de la ramener au présent, mais ça eut l’effet contraire.

Son esprit battait la campagne, mais elle était encore assez lucide pour s’inquiéter quand il lui dit avoir une idée pour créer un lien plus fort. Elle se dit qu’elle n’était pas sure d’avoir très envie de savoir ce qu’il avait derrière la tête.

Elle ne vit rien venir. Quand il passa une main derrière sa nuque et l’embrassa, la stupéfaction lui fit écarquiller les yeux. Avant qu’elle ne se laisse aller et profite sans vergogne du plaisir que lui procura ce baiser.

Bien sur, elle avait déjà été embrassée avant… et plus encore. Malgré son air de ne pas y toucher, elle n’était pas un perdreau de l’année, et comme on disait, elle avait « déjà vu le loup ». Mais jamais elle n’avait ressentit se genre de sensation.

Le baiser de Selephim était à la fois chaste et terriblement excitant. Ses lèvres étaient douces sur les siennes et curieusement fraîches, et ce n’était pas désagréable, loin de là.

Le baiser ne dura que quelques secondes, mais il ne lui en fallut pas plus pour s’enflammer.

Quand il recula et lui lança un sourire satisfait et un clin d’œil, elle fut incapable de dire quoi que ce soit. Son esprit n'était plus capable de se rappeler comment on formait une phrase.

En fait, à cet instant, elle n’espérait qu’une chose : qu’il recommence. Non, si elle était vraiment honnête avec elle-même, elle devait admettre qu’elle espérait qu’il soit plus audacieux encore.

Et elle savait que Selephim ne pouvait pas ignorer ce qu’elle pensait à cet instant précis.

Dans sa tête, deux voix s’exclamèrent simultanément :

-« Non mais tu es folle ? »

-« C’est un démon ! »

Alors elle put faire la différence entre la voix de Cyrine, et celle de sa propre raison.

-« Vos gueules » leur répondit-elle calmement en plantant ses yeux dans ceux de Selephim.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 10:02

La réaction que provoqua mon baiser chez elle fut... étonnante. Si la surprise se fit ressentir au tout début, il n'y avait à présent dans son regard que... du désir. L'espoir que je recommencerai. Voire même l'espoir que j'aille plus loin encore. Ce sentiment en elle était puissant, tant et si bien que l'esprit de son amulette protesta contre ses pensées.

Mais la jeune femme n'en avait apparemment rien à faire, me fixant de son regard à présent brûlant.

Je dois avouer que je ne m'attendais pas à une telle réaction, loin de là. Je m'étais attendu à de la surprise incontrôlée, à des protestations, voire même à une riposte musclée dûe à un simple réflexe défensif. Mais pas à ce que même son regard en redemande plus.

Alors les questions et réponses défilèrent dans ma tête. Ce n'était donc pas sa première fois ? Non, évidemment que non. Posséder un tel regard après une première fois, un regard de... prédatrice, ce n'était pas possible. D'autant qu'elle avait l'air d'en demander plus encore. Jusqu'où était-elle allée ? Voilà une question qui méritait une réponse, que je n'osais avancer sans avoir de confirmation. Pourquoi ne m'avait-elle pas repoussé ? Pourquoi donc en redemendait-elle encore ? Serait-ce parce que, malgré mon peu d'expérience, mon baiser avait déclenché un interrupteur chez elle ? Avait-il été si bien réussi ? Ou alors, serait-ce parce que Garance avait développé des sentiments envers ma personne ? En une simple fraction de soirée ? Ou bien tout cela réuni ?

Toutes ces questions faisaient grimper une certaine confusion en moi. Tous ces sentiments qu'elle pouvait ressentir à mon égard... Je ne les ressentais pas. Du moins, je ne le croyais pas. Je veux dire, je n'avais fait ce baiser que par simple curiosité. Une curiosité quant à la réaction qu'elle pourrait avoir. Mais là encore, pourquoi donc avais-je manifesté de la curiosité pour une chose aussi simple, sortie de nulle part ? Je ne le savais pas moi-même.

Alors, plutôt que de tourner en rond parmi toutes ces questions, je décidai de toutes les abandonner, me laissant reprendre le contrôle de la situation, et ainsi réfléchir à ce qu'il adviendrait ensuite.

Devais-je continuer ? Ou plutôt, recommencer ? Devais-je aller plus loin ? Après tout, je venais à peine de rencontrer cette jeune femme, pour ne pas dire qu'il s'agissait d'il y à peine quelques heures, si ce n'est moins. Peut-être était-ce un peu tôt. Mais là encore, le désir brûlait dans son regard.

C'est alors qu'un sourire espiègle apparut sur mon visage : je savais quoi faire.

Et il s'agissait tout simplement... de la pousser à bout. De voir jusqu'où elle pourrait tenir sans autre initiative de ma part...
"Bien, maintenant qu'un lien plus fort s'est créé, nous devrions pouvoir être plus efficaces dans ton apprentissage, n'est-ce pas ?"
Je marquai une pause... Peut-être ne devais-je pas totalement l'ignorer... Peut-être devais-je l'inciter à plus... Peut-être devais-je lui donner ce qu'elle désirait, si jamais elle faisait des progrès remarquables... Tout comme l'on donnait une récompense à une enfant qui avait bien accompli son travail... Hormis le fait que la récompense concernait un plaisir plus adulte...

Hmm... Non. J'allais d'abord voir sa réaction à mon absence de réaction. La curiosité, vous comprenez.

Si ce n'était plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 11:04

"Bien, maintenant qu'un lien plus fort s'est créé, nous devrions pouvoir être plus efficaces dans ton apprentissage, n'est-ce pas ?" Dit-il avec le sourire de quelqu’un qui vient de faire une bonne blague.

Garance fut mortifiée !

Mortifiée de lui avoir laissé voir qu’elle attendait plus et mortifiée de ressentir un tel désir pour un démon… Un démon qu’elle ne connaissait que depuis quelques heures. Avec les hommes qu’elle avait connue avant, la plupart du temps le processus avait été long, très long… D’ailleurs, il n’y en avait pas eut temps que ça. La plupart de ceux qui lui avait fait la cours s’étaient rapidement lassés qu’elle ne cède pas à leurs avances. Et avec lui, au bout de quelques heures à peine, elle était prête à s’offrir.

Mais, surtout, elle était mortifiée d’avoir été repoussée. Elle avait cru que lui aussi… Elle s’en voulait terriblement de s’être ainsi dévoilée, de lui avoir montré son désir pour lui. Maintenant, elle savait pourquoi elle était si sauvage, si distante… se voir ainsi rabrouée était terriblement humiliant.

Elle avait vu dans son baiser quelque chose de plus que ce qu’il était vraiment. Pour lui ce n’était qu’un moyen de créer un lien, comme quand il lui avait pris la main.

Pourtant, dans son regard et son attitude, elle sentait une attente, une certaine curiosité un peu malsaine, et elle eut l’impression qu’il la testait. Mais qu’attendait-il donc d’elle ? Voulait-il qu’elle prenne l’initiative de faire quelque chose ? Elle ne voyais pas trop ce qu’elle pouvait faire de plus, et surtout, elle ne voulait pas prendre le risque d’être a nouveau repoussée.

Elle baissa la tête comme une élève réprimandé par un professeur et se mordit l’intérieur des joues à s’en faire mal pour essayer de reprendre un peu le contrôle de ses émotions.

Elle respira profondément pour reprendre une contenance et serra les paupières un instant avant de relever les yeux vers Séléphim.

-« Et bien, reprenons… » Dit-elle d'un ton qu'elle espérait aussi neutre que possible, comme si ce qui venait de se passer n'avait aucune importance.

Mais elle n’était pas très sûre d’avoir envie que le démon voit la tempête de questions et d'émotions qui agitaient son esprit ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 12:53

"Et bien, reprenons…" me dit-elle avec une voix résolue, mais comprenant une pointe de regret.

Hmm ? Alors comme cela, elle avait suivi la voix de sa raison et avait décidé de ne pas succomber à ses désirs ? Voilà qui était un choix surprenant. Je pensais qu'elle essaierait de lutter un peu plus longtemps contre ses propres sentiments, mais visiblement, son coeur était bien plus solide qu'il ne me semblait à la base.

Je dois avouer être un peu déçu de ce résultat, d'ailleurs. Moi qui espérais satisfaire ma curiosité sur le temps qu'elle tiendrait, voilà qu'elle abandonnait le combat avant même de se battre. Une décision ennuyeuse, donc.

Tant pis, je n'insisterai pas et je reprendrai son éducation de la magie comme si rien ne s'était passé.

Et alors, je repris sa main pour reprendre là où nous nous en étions arrêtés.

C'est alors qu'un flot d'émotions surgit de sa personne. Plus que ce que je pouvais imaginer. Il y avait là les sentiments que j'avais senti la première fois, comme son optimisme sans pareil et sa joie de vivre, mais ces sentiments là étaient occultés par des choses beaucoup plus présentes sur le moment : le désir, le regret, la timidité, la peur... Le désir toujours présent de me voir recommencer ce que j'avais entrepris un peu plus tôt, voire plus. Le regret que les choses se soient arrêtées si vite. La timidité, le fait qu'elle n'osait pas prendre elle-même d'initiative à mon égard. Et la peur, pas celle qu'un démon pourrait provoquer chez une humaine en temps normal, non. La peur du rejet. Celle qui lui avait fait abandonner le combat avant même qu'il ne débute.

Ressentant cela, je dus contenir un sourire carnassier, pervers. Ma curiosité me démangeait à nouveau... Mais était-ce vraiment de la curiosité, à ce stade ? Ce désir de la voir se languir de moi, de la voir souffrir en attendant que je réponde à son désir. Comme ce que j'avais fait subir à Gabrielle, en des proportions moindres, certes, mais avec une satisfaction plus perverse encore. A ce stade, était-ce du sadisme ? Sûrement.

J'étais un grand sadique.

Prendre conscience de cela me fit comprendre certaines choses sur ma propre personne, sur qui j'étais vraiment. Oui, ce qui allait suivre à présent serait fort en rebondissements...

Faisant comme si de rien n'était, gardant un calme absolu, préparant ce qui allait suivre, je lui indiquait donc de continuer :
"Bien, reprenons. Ne t'en fais pas, je vais te guider."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 13:44

Séléphim sembla un peu déçu par sa réponse et son visage reprit l’expression d’ennui désabusé qu’il affichait au début de leur conversation. Visiblement la réaction de Garance n’était pas celle qu’il avait espéré.

Il saisit à nouveau la main de la jeune femme, renouant le contact. Soudain un sourire carnassier et vaguement pervers éclaira son visage. Garance comprit qu’il ressentait les émotions qui l’agitaient à cet instant.

Dans le même temps, elle aussi ressentit des émotions qui ne lui appartenaient pas : de la curiosité, de la satisfaction et ce qui lui sembla être de l’amusement un peu sadique.

Elle sentit sa gorge se serrer un peu. Elle craignait bien d’être l’objet de ses attentions perverses… Qu’est-ce qu’elle espérait ? Elle jouait avec un démon, ça ne pouvait que tourner à son désavantage.

Il allait s'amuser avec ses émotions, et elle risquait fort d’en sortir meurtrie…

"Bien, reprenons. Ne t'en fais pas, je vais te guider." Dit-il

Il avait dit ça avec détachement et calme, mais Garance comprit au-delà des mots. Elle avait sentit l’amusement qu'il ressentait et elle eut peur soudain. Peur qu’il ne brise tout ce qu’elle était, sa personnalité et ses espoirs. Mais surtout peur parce qu’elle avait crue déceler dans son ton et dans ses mots un sous-entendu qui provoqua une envolée de papillons dans sa poitrine.

[HRP] Bon, peut-être un peu court, mais là, j'avoue que je savais pas trop comment rebondir. [HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 15:30

Alors que sa confusion l'empêchait totalement de se concentrer sur ce qu'elle devait faire, je devais avouer être satisfait qu'elle soit perturbée par ma présence. Si je n'avais apparamment pas réussi à dissimuler les sentiments derrière mes intentions finales, et donc provoqué chez elle une certaine frayeur, ma dernière phrase semblait également avoir provoqué autre chose chez elle.

Mais ce n'était pas le moment pour ce genre de pensées puériles, même si mon cerveau semblait prendre goût à ces idées.

M'introduisant dans son esprit, je commençais à lui indiquer des suggestions par la pensée, qui se répercutèrent sur sa propre pensée. Je lui fis créer un tube, extrêmement fin, juste ce qu'il fallait pour transmettre sa pensée en évitant d'être détecté par un quelconque inconnu. Puis je formais ensuite une bulle, toute simple, transparente, prête à accueillir ses pensées. Puis je poursuivit la visualisation, créant cette fois un simple bout de papier, sur lequel elle devait écrire sa pensée.

Par égard pour sa personne, et après tous les méfaits dont j'étais responsables dans la dernière minute qui s'était écoulée, je ne regardais pas ce qu'elle écrivit sur ce bout de papier.

Quand elle eut finit d'écrire, alors je changeais le papier en un liquide d'un blanc laiteux. En fait, on aurait vraiment pu penser que cette visualisation était celle du lait. Alors, je fis absorber le lait par la bulle, qui peu à peu prit elle aussi une teinte blanche. Lorsque la bulle fut entièrement blanche, remplie de la pensée de Garance, alors j'introduisit la bulle dans le tube.

Et le message fut délivré à l'esprit de son amulette.

Ce que je faisais maintenant avec tant de naturel et en une fraction de seconde avait été montré à Garance, en très ralenti, évidemment. A présent, il suffisait à cette jeune femme de reproduire les images que j'avais suggéré à son esprit pour qu'elle puisse maîtriser l'exercice.

C'était aussi simple que cela, la magie : de la visualisation.

Enfin... Je dis cela, mais la magie est bien plus complexe, en vérité. De nombreux facteurs rentraient en compte dans son utilisation, certains même méconnus de la plupart des gens. Mais la première étape était en effet la visualisation, et beaucoup de choses étaient rendues possibles rien qu'avec cela.

"A présent, fais-le toi-même." lui dis-je directement par la pensée. "Ne t'en fais pas, je suis là pour corriger tes erreurs au fur et à mesure."

Après toutes ces pensées destinées à la torturer mentalement, je reprenais mon enseignement tout aussi sérieusement... J'étais d'humeur très changeante, décidément... Prendre ainsi ce ton affectueux en encourageant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Sam 21 Juin - 17:55

Garance sentit Selephim s’introduire dans ses pensées et l’aider à retrouver la concentration nécessaire à ce qu’il voulait lui apprendre. Ensuite il lui « montra » ce qu’elle devait faire. Elle eut un moment d’hésitation devant le morceau de papier.

Il lui avait fait ressentir qu’il lui laissait un peu d’intimité pour cette partie du processus, mais elle était un peu méfiante. Et puis elle ne savait pas trop quoi dire à Cyrine après l’avoir envoyée bouler aussi grossièrement quand... Non, il ne fallait pas qu'elle pense à ça !

Alors, elle écrivit simplement « Excuse-moi.».

Elle « regarda » Selephim transformer le papier en une espèce de « lait » avant d’en remplir la bulle qu’il fit glisser dans le tube.

-« Pas grave » répondit presque immédiatement la voix boudeuse de Cyrine.

Garance sentit un sourire attendrit se former sur son visage.

"A présent, fais-le toi-même. Ne t'en fais pas, je suis là pour corriger tes erreurs au fur et à mesure." Dit la voix de Selephim dans son esprit.

Son ton était à présent encourageant, et presque affectueux. Décidément, ce démon était le roi de la douche écossaise.

Elle se lança. Elle imagina un tube identique à celui que Selephim avait imaginé et le relia à son amulette, puis elle se concentra pour "voir" une bulle, avant d’imaginer un morceau de papier où elle écrivit « Tu boudes ? »

Pendant tout le temps elle senti l’esprit de Selephim en elle, mais il n’était pas inquisiteur ou dominateur, juste attentionné et presque… bienveillant. Elle avait l’impression qu’il lui « tenait la main », la guidant quand elle en avait besoin.

Jusqu'à là, elle trouvait qu'elle ne s'en sortait pas trop mal. La transformation du papier en « lait » lui donna plus de mal… D’ailleurs le résultat n'était pas vraiment satisfaisant. ça ne ressemblait absolument pas à du lait… En fait, elle ne savait pas à quoi ça ressemblait, c’était liquide, mais avec une couleur indéfinie. Malgré tous ses efforts, elle ne parvint pas obtenir mieux.

Selephim se fit plus présent, elle eut une impression de frôlement, comme s’il s’était penché par-dessus son épaule, et le liquide devint blanc. Elle sentit qu’il se reculait pour lui laisser à nouveau la main pour la suite de l’opération. Elle fit couler le liquide dans la bulle et la glissa dans le tube.

Il lui sembla que le processus avait pris des heures et ça lui avait demandé tant de concentration qu'elle se sentait épuisée. Pourtant, quand le démon le faisait ça paraissait tellement… simple.

-« Non. »
répondit laconiquement Cyrine.

D’accord… Elle boudait. Garance soupira de lassitude et se dit qu’elle s'en occuperait plus tard. Elle voulait d’abord se reposer un peu.

Elle lui demanda à voix haute :

-« C’est normal que je me sente… si fatiguée ? »


Elle avait les jambes tremblantes et sentait qu’elle vacillait légèrement, elle eut peur de s’évanouir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 22 Juin - 0:11

"C’est normal que je me sente… si fatiguée ?"

Alors que Garance vacillait en prononçant ces mots, je plaçai une main derrière son dos pour la soutenir avant de la faire s'asseoir délicatement sur le sol. Puis je m'assis à mon tour devant elle, un simple sourire d'une certaine satisfaction apparaissant sur mon visage.

"C'est absolument normal, oui. Tu ne fais que débuter en la matière après tout. La visualisation à un tel niveau de détail consomme de la magie, sans parler du fait d'envoyer ensuite ta pensée. Et pourtant, tu n'en es qu'à ton deuxième essai, et tu es déjà sur le point d'y arriver. Prends juste ton temps, il n'y a rien de pressé."

Il n'y avait en effet rien d'inquiètant à ce qu'elle se sente fatiguée. La fatigue qu'elle ressentait n'était dûe qu'à un simple effort de concentration, peut-être un peu trop grand. Après quelques minutes d'un simple repos, elle serait de nouveau d'attaque. Communiquer par télépathie ne consommait pas vraiment beaucoup de magie, aussi, sa flamme intérieure brillait toujours d'un splendide éclat. Il s'agissait juste de la première fois qu'elle usait de sa magie, de sa propre énergie.

Ne sachant pas vraiment comment poursuivre cette conversation, d'autant plus que la plupart des idées qui avaient germé dans mon esprit un peu plus tôt restaient bien présentes, je décidai donc de faire une petite démonstration de mon propre pouvoir.

Concentrant une infime partie de mon pouvoir, j'en appelai aux éléments de l'Air et de la Glace. Un léger froid s'installa dans la zone autour de moi, mais pas un froid glacial ou un froid agressif, plutôt un froid apaisant. Ensuite, je créais dans la paume de ma main de petits flocons que je fis tournoyer avec la force des vents.

Regardant avec une pointe d'émerveillement ce qu'il se passait sous ses yeux, Garance était fixée sur la paume de ma main un sourire sur son visage. Ce sourire m'encouragea à poursuivre ma démonstration. Je fis geler l'air dans la paume de ma main, créant un socle de glace. Puis de se socle naquirent des pieds, puis des jambes, et ainsi de suite jusqu'à former une figurine de glace représentant Garance au milieu de fleurs, les bras écartés dans un expression de pure joie.

D'un sourire, je lui tendis l'objet, non pas comme un cadeau, mais comme une démonstration de ce qu'elle pourrait apprendre à faire dans un futur proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 22 Juin - 1:20

Selephim était assis en face de Garance, il venait de lui expliquer que sa fatigue était tout à fait normale et un léger sourire flottant sur ses lèvres. Soudain, elle sentit une douce fraîcheur s’installer autour de lui et quand il tendit la main devant lui, elle y vit danser quelques flocons semblant être sortis de nulle part. Garance ne put retenir un petit halètement de surprise et d’émerveillement. Le spectacle était fascinant, pas par la démonstration du pouvoir que possédait le démon, elle savait déjà que son pouvoir était incommensurable, mais parce qu’elle trouvait qu’il avait choisi de créer quelque chose de particulièrement poétique.

Elle regardait les flocons virevolter encore au-dessus de sa paume quand elle vit apparaître un espèce de socle de glace, puis sur le socle apparut progressivement une figurine de glace d’une merveilleuse délicatesse. Une jeune femme, bras écartés qui semblait danser dans un champ de fleurs. La figurine dégageait une impression d’immense bonheur.

Il lui fallut quelques instant pour réaliser qu’il avait façonné la figurine à son image. Ses cheveux, les traits de son visage… elle ne pouvait pas s’y tromper, il s’agissait bien d’elle, mais en plus belle.

Elle se rendit compte qu’il avait parfaitement cerné sa personnalité, sa joie de vivre et son optimisme. Comment un démon aussi froid et solitaire que lui pouvait-il faire ressortir de façon aussi éclatante des sentiments tels que le bonheur ?

Finalement, elle avait eut tort de lui proposer de voir le monde à travers ses yeux. Même s’il n’en était pas conscient, il était parfaitement capable de voir toutes les beautés de ce monde… Simplement, son cœur était verrouillé depuis longtemps et il s’était retranché derrière le désenchantement et la solitude comme derrière le mur d’enceinte d’une forteresse pour ne plus laisser les autres émotions l’atteindre … Elle se demanda pendant une fraction de seconde ce qui pourrait se passer si quelqu'un parvenait à fissurer se mur...

Quand il lui tendit la statuette avec un sourire, elle hésita à la saisir. Elle était si délicate, si fragile qu’elle craignait de la briser ou de la faire fondre. Finalement, elle se pencha légèrement pour attraper l’objet avant de relever ses yeux et de lui dire d’un ton laissant transparaître toute son émotion :

-« Séléphim… C’est magnifique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 22 Juin - 13:12

"Selephim... C'est magnifique !" me dit-elle avec une voix émerveillée.

A ce moment, une question passa au travers de mon esprit. Ou plutôt, de multiples questions. Pourquoi, si j'avais seulement voulu faire démonstration de ce qu'elle pourrait faire avec sa magie, avais-je choisi de créer une statuette à son image ? Pourquoi donc semblais-je avoir embelli l'objet par rapport au modèle sans même m'en rendre compte ? Comment avais-je été capable de créer un tel objet en premier lieu ?

En temps normal, j'aimais le travail bien fait, et il n'y avait rien à redire à cela. Cependant, si il s'agissait d'un instant comme un autre, j'aurais créé cette statuette en reproduisant le plus fidèlement possible son modèle, sans même y ajouter la moindre touche personnelle.

Mais pas là. Non, j'avais créé un objet, fidèle à l'image que moi-même me faisait de Garance. Une image embellie. Celle d'une personne scintillante, éblouissante même pour quelqu'un tel que moi. Elle m'avait dit qu'elle avait trouvé l'objet magnifique. Je le pensais aussi. Plus magnifique même que ce que j'osais imaginer. A l'image que je me faisais de son modèle.

Prenant conscience de cet étrange sentiment par le simple mot qu'elle avait prononcé, je détournai le regard, sentant une brûlure au niveau de mes joues, comme si j'avais le visage en feu. Moi, le Démon du Froid, avait le visage en feu pour une raison que je ne m'expliquais pas. Au départ, je n'avais créé cet objet que pour lui montrer les prouesses dont on était capable avec la magie. Du moins, c'est ce que moi-même croyais. Mais en retour, un sentiment nouveau s'investissait en ma personne, un sentiment auquel j'aurais été incapable de mettre un nom.

Son sourire. Son émerveillement. Même le visage détourné, j'étais absolument incapable de penser à autre chose. L'image s'était imprimée dans ma mémoire et sur la rétine de mes yeux. Quelques instants plus tôt, je l'avais embrassée. Quelques instants plus tôt, j'avais été impatient de découvrir ses réactions à mes actions. Quelques instants plus tôt, j'avais compris qu'elle éprouvait du désir à mon égard. A présent, c'est moi-même qui devait réfréner l'envie de l'embrasser à nouveau.

Refroidissant mon visage de force à l'aide de ma magie, je secouai la tête et repris mes esprits : à aucun moment je ne devais laisser transparaître ce sentiment nouveau. A aucun moment je ne devais montrer à Garance que je perdais le contrôle de la situation.

Râclant discrètement ma gorge, je repris une voix sérieuse, dénuée de toute émotion, un ton professoral :
"La magie permet de faire bien des choses. Avec un peu d'entraînement et une bonne visualisation, il devient possible, et même aisé de faire des choses aussi belles."

A ce dernier mot, je fus obligé de détourner le regard. Belle. J'avais prononcé ce mot. Je l'avais pensé. D'une statuette. A l'image que je me faisais de la personne se trouvant actuellement à mes côtés.

Me levant un peu trop précipitamment, ma flamme intérieure pulsant bien trop vite à mon goût, je repris, le regard levé vers le ciel :
"Bon, je pense que tu t'es assez reposée ! Tu penses être capable de transmettre ta pensée toute seule, à présent ?"

A ce moment, j'espérais juste que ma voix ne m'avait pas trahi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 22 Juin - 16:13

Séléphim détourna le regard, et s’il n’avait pas été démon, Garance aurait juré avoir vu ses joues se colorer légèrement. Comme s’il était gêné de réaliser qu’il avait mit plus de lui dans sa création que ce qu’il aurait voulu. Comme s’il venait de réaliser que sa création dévoilait un peu trop son âme.

Soudain, l’incongruité de la situation la frappa. Elle était assise par terre, au milieu d’un cimetière, avec un démon qui venait de lui faire le plus beau cadeau qu’on lui ait jamais offert et elle se sentait bien. Jamais elle ne s’était sentie aussi bien avec quelqu’un. Elle avait l’impression qu’il s’était crée une certaine intimité entre eux, et elle espérait de tout cœur que ce n’était pas seulement une impression.

Elle ressentait une douce impatience et une certaine tension, elle espérait un geste de sa part, quelque chose d’aussi doux que son baiser précédent, mais en même temps, comme elle savait que ça n’arriverait probablement pas, elle voulait profiter au maximum de cet instant magique, elle aurait voulu que ce moment ne finisse jamais.

Elle observa un peu plus attentivement Séléphim. Il paraissait troublé, même s’il tentait de le cacher… Troublé, par elle ? A cette idée son cœur s’emballa légèrement. Etait-il possible que Séléphim ressente quelque chose pour elle ?

Non, bien sur que non. Elle n’était qu’une petite humaine. Qu’est-ce qu’un démon aussi puissant que lui pourrait bien avoir à faire d’un être aussi insignifiant qu’une petite herboriste humaine ?

Son cœur se serra légèrement. Elle n’avait jamais cru au coup de foudre. Pourtant elle devait bien avouer que Selephim éveillait en elle des sentiments de plus en plus envahissants. Pourquoi fallait-il qu’il soit un démon… Elle avait toujours eut un don particulier pour les histoires impossible, ou pour le moins très compliquées… Mais là c’était le pompon.

Elle dut réfréner son envie de se pencher vers lui, de le toucher… de caresser son visage, de… A son tour, elle baissa les yeux et se mordit l’intérieur des joues. Ça ne menait à rien. Inutile d’insister.

Quand il se racla légèrement la gorge, Garance releva les yeux et constata qu’il avait reprit son attitude habituelle, et son cœur se serra un peu plus. L’instant de grâce était passé.

Elle se dit qu’elle ferait mieux de mettre fin à cette rencontre. Elle devrait partir, maintenant, même si elle n’avait pas fini son apprentissage. Partir, avant que ses sentiments ne deviennent trop forts pour qu’elle puisse les dissimuler. Partir avant de souffrir. Partir et essayer de l’oublier…

D’une voix neutre, digne d’un enseignant expliquant à son élève la démonstration qu’il venait de faire, il dit :

"La magie permet de faire bien des choses. Avec un peu d'entraînement et une bonne visualisation, il devient possible, et même aisé de faire des choses aussi belles."


Toutefois, quand il prononça le dernier mot, il sembla à Garance que sa voix s’étranglait légèrement. Il détourna à nouveau le regard avant de se lever brusquement.

Elle eut l’impression que c’était une fuite… Comme s’il avait craint, en restant assis prés d’elle, de se laisser aller et de faire quelque chose qu’il aurait pu regretter. Le cœur de la jeune femme fit une embardée dans sa poitrine.

"Bon, je pense que tu t'es assez reposée ! Tu penses être capable de transmettre ta pensée toute seule, à présent ?"


Elle s’efforça de faire abstraction ce qu’elle avait cru déceler dans la voix de Selephim et de calmer les battements de son cœur avant de se lever à son tour.

Ces jambes tremblaient à nouveau, mais pas pour les mêmes raisons. Elle voulait lui dire qu’elle devait rentrer, qu’elle était désolée mais qu’il était tard, qu’elle devait se lever tôt le lendemain. Il fallait qu’elle prenne la fuite, elle aussi.

Avec une certaine consternation, elle s’entendit répondre :

-« Je ne sais pas, mais je veux bien essayer… à condition que tu restes prés de moi. »


Et elle se rendit compte qu’elle avait prononcé cette phrase comme une invitation et que le ton de sa voix laissait transparaître tous ses sentiments. Maintenant… c’était trop tard pour prendre la fuite. Tout ce que son cœur désirait était de rester auprès de Selephim le plus longtemps possible... l'aube arriverait déjà bien trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
avatar

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 24
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Dim 22 Juin - 17:53

"Je ne sais pas, mais je veux bien essayer… à condition que tu restes prés de moi."

Cette dernière phrase avait été prononcée avec une honnêteté dont Garance elle-même fut surprise. Dans sa voix, j'avais très clairement perçu son désir de rester avec moi, non pas comme un professeur avec son élève, mais comme... je ne sais pas... Quelque chose de plus fort. Tremblante, elle me regardait alors avec une certaine appréhension : elle attendait une réponse.

Mais cette réponse signifierait sans doute bien plus que les simples mots qui seraient prononcés. Je le sentais, et nul doute que Garance le savait également. Si je répondais par la positive, alors quelque chose se produirait, un lien se créerait, un lien dont ni moi, ni elle ne pourrions nous débarrasser ou couper comme un vulgaire fil. Si je répondais par la négative, en revanche, quelque chose se briserait. En nous deux. Je le sentais. Elle en sortirait mortifiée, déçue, voire plus encore, tandis que moi-même ressentirai un immense regret, un immense vide.

Je n'avais jamais expérimenté cela auparavant, mais je le savais.

A ce moment, il n'était plus question d'expériences ou de curiosité. Il n'était plus question de cours ou de magie. Il n'était plus question de professeur ou d'élève. La seule chose qui importait, c'était ce que je répondrais.

"Je..."

Ma voix hésitante se stoppa dans ma gorge. Cette dernière s'était nouée, pleine d'une appréhension absolument incompréhensible pour moi. Et si jamais je me faisais des idées ? Et si jamais ce que je pensais être la vérité n'était qu'hypothèses érronées ? Et si ce que j'avais ressenti chez elle un peu plus tôt n'avait été qu'une envie passagère ? Et si je me fourvoyais quand à mon interprétation de ce que je voyais et entendait ? Et si, par la plus grand des hasards, ce que je m'apprêtais à dire ne serait pas reçu comme je l'espérais ?

Ouvrant de nouveau la bouche pour exprimer ce que j'avais à dire, j'allais donner ma réponse. Mais pas un son ne sortit de ma gorge.

Quel était donc ce sentiment inconnu qui m'empêchait de la regarder en face ? Quel était donc ce sentiment qui faisait ainsi pulser ma flamme intérieure ? Quel était donc ce sentiment qui me faisait ainsi perdre ma voix ? Quel était donc ce sentiment qui embrouillait mon cerveau, m'empêchant de réfléchir comme il se devait ?

Ce qu'il s'était passé avec Gabrielle était différent. A ce moment, j'avais connu le plaisir. Le plaisir charnel, une satisfaction simple. Ce n'était pas le cas ici. C'était beaucoup plus.

"Je..."

Encore une fois, je ne pus terminer ma phrase. Devais-je répondre par la positive et ainsi voir ce qu'il se produirait ? Devais-je répondre par la négative et mettre ainsi fin à cette histoire aussi étonnante et plaisante que ridicule ?

Non. Quoiqu'il arrive, je ne voulais pas mettre fin à ceci. Rien que la curiosité que je ressentais à l'égard de ces nouveaux sentiments en moi m'empêcherait de répondre par la négative, sans compter le fait que ces sentiments eux-mêmes me criaient de ne pas répondre par la négative. Mais encore une fois, j'étais incapable de mesurer les conséquences d'une réponse positive. Mais je devais me forcer. Je devais m'exprimer.

"Je... je... RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!"

Dans un grand cri de rage contre moi-même, je choisis une troisième solution : la fuite. Disparaissant dans un nuage d'ombre, je laissais Garance seule dans le cimetière, retournant devant ma prison.

Et alors que je pensais en avoir fini, alors que je pensais m'être débarrassé de ces sentiments dérangeants en même temps que ma fuite, le visage de la jeune femme me revint en mémoire, et ces sentiments m'assaillirent de nouveau.

Je ne voulais pas. Je ne voulais pas que cela se termine comme cela. Il y avait tant de choses que je voulais expérimenter, tant de choses que je voulais voir avec elle. La fuite n'était pas une solution. Pas une fuite aussi lâche... Je devais faire quelque chose...

Alors une nouvelle idée germa dans mon esprit. En même temps que cette idée prenait forme, un sourire naquît sur mon visage. Oui. Oui, c'était ce que je devais faire. Pas une réponse négative. Pas une simple fuite. Pas un adieu.

Juste une promesse.

Concentrant une grande partie de ma magie, je créai une flamme issue directement de ma propre énergie vitale : une flamme d'un bleu très sombre, extrêmement puissante, n'éclairant pas énormément, mais diffusant une douce lumière, non agressive, sombre, discrète. Cette flamme liée à mon être lui-même ne se nourissait pas d'air, mais de ma magie. Et j'y avais inséré une quantité suffisante de magie pour que la flamme puisse vivre des siècles. Cette flamme n'était pas chaude, au contraire : elle dégageait un froid apaisant, ce même froid, cette même fraîcheur dont je voulais envelopper Garance. Puis, concentrant à nouveau ma magie, je créais autour de cette flamme une sphère de glace, aussi transparente et pure que le cristal, laissant le peu de lumière se diffuser autour dans une douce lueur protectrice. Cette glace sans la moindre impureté avait été créée avec ma magie, l'amenant à un zéro absolu. Et pourtant, elle n'était pas froide au toucher, la flamme à l'intérieur l'enveloppant de sa chaleur. Et cette glace ne fondrait jamais non plus.

L'orbe que j'avais créé, ce chef d'oeuvre, même, était entièrement composé de ma magie. La flamme ne s'éteindrait jamais tant que je serais vivant, et la glace ne fondrait jamais. Cette flamme bleue réagirait à ma présence, annonçant à Garance ma proximité.

C'était le plus beau cadeau que je pouvais offrir en cet instant. C'était le plus que je pouvais faire. Une promesse.

Retournant dans le monde humain, à l'endroit même où j'avais disparu quelques instants plus tôt, je trouvai Garance avec un visage dépité, regardant la statuette que j'avais créée avec un certain regret, jusqu'à ce qu'elle me vit à nouveau. Alors, sans perdre la moindre seconde, de peur que ma résolution s'envole avec le temps, je m'approchai d'elle, prit son menton dans ma main pour rendre son visage accessible, et je l'embrassai à nouveau.

Contrairement au premier baiser, celui-ci ne comportait plus de délicatesse, plus de douceur : seulement un désir à peine contenu, mes lèvres appuyant avec force contre les siennes.

Après dix bonnes secondes qui semblèrent durer une éternité, je séparai mes lèvres des siennes et regardai ses yeux encore embrumés par un plaisir que j'avais provoqué. Prenant sa main libre et l'ouvrant, j'y déposai l'orbe et bougea ses doigts pour les refermer dessus. Suite à cela, je reculai de quelques pas avant de lui décocher un immense sourire, empli de regret, mais également d'espoir.

"A très bientôt, Garance." dis-je avec sérénité.

Puis je disparut à nouveau vers mes prisons.

Oui. J'avais agi au mieux. J'en avais la certitude.



[HRP] J'ai décidé qu'à un moment, il fallait bien que ce petit RP arrive à son terme, donc voilà, je me retire, avec l'intention de poursuivre cette partie de l'histoire un peu plus tard ! Donc, je te laisse le loisir, Garance, d'écrire la dernière réponse de ce RP ! Après quoi, je vais sûrement clôturer ce sujet !

Eeeeeet, le petit mot de la fin : ce fut un très grand plaisir de RP avec toi, j'ai hâte de faire la suite ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   Lun 23 Juin - 9:29

Garance regardait Selephim avec appréhension. Elle attendait autant qu’elle redoutait sa réaction. Elle avait vu dans son regard qu’il avait compris, au-delà des mots, ce qu’elle espérait et elle savait que quand il prendrait la parole, elle saurait si lui aussi ressentait quelque chose pour elle.

Il semblait troublé et agité, enfin autant que quelqu’un d’aussi maître de lui peut paraître agité. Et le silence s’étira…

-« Je… »
Commença-t-il d’une voix hésitante avant de s’interrompre.

Garance s’efforçait de contrôler sa respiration et les battements de son cœur, mais c’était de plus en plus difficile alors qu’il semblait incapable de lui parler ou même de la regarder. Un boule de douleur envahie sa gorge, rendant sa respiration encore plus difficile.

Et si elle avait été trop directe, et s’il cherchait simplement les mots pour lui dire qu’il ne voulait pas d’elle, ni comme élève, ni comme…

-« Je.. »


Encore une fois sa phrase resta en suspend, plongeant la jeune femme dans un abîme d’angoisse.

Soudain le regard de Selephim se fit plus assuré et Garance reprit espoir.

"Je... je... RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!"


Garance était si tendue que le cri de rage de Selephim la fit violemment sursauter et son cœur fit un tel bond dans sa poitrine que la douleur lui coupa le souffle.

Quand la surprise et la douleur s’estompèrent, elle constata avec horreur qu’elle était seule.

Elle regarda autour d’elle, incrédule, mais Selephim c’était purement et simplement évaporé.

Non ! Ce n’était pas possible ! Il allait revenir… il allait forcément revenir. Il ne pouvait pas être parti comme ça, sans un mot. Pas après tout ce qui s’était passé ce soir.

Ses yeux balayaient le cimetière, elle s’attendait presque à le voir déambuler dans l’allée, les mains dans le dos, comme la première fois qu’elle l’avait vu, mais elle était seule… totalement seule.

Elle baissa les yeux vers ses mains et vit la statuette. Cette chose si belle qu’il avait crée pour elle. Pourquoi avait-il fallu qu’elle bouscule les choses ? Son regard se teinta de regrets.

Lorsqu’elle releva les yeux, il était là. A l’endroit exact d’où il avait disparu quelques instants plus tôt.

Alors qu’elle le regardait, stupéfaite, il s’approcha à grand pas et saisit son menton avant de l’embrasser à nouveau.

Et Garance eut sa réponse. Cette fois son baiser fut passionné, affamé… presque violent, la laissant étourdie de plaisir et de soulagement.

Il glissa quelque chose dans sa main avant de s’éloigner en lui lançant un grand sourire, teinté de regrets mais également plein de promesses.

« A très bientôt Garance »
dit-il calmement avant de disparaître.

- "Se… Selephim ?"
appela-t-elle d’une petite voix tremblante, mais seul le silence de la nuit lui répondit.

Parti… il était parti… pour de bon cette fois.

Son cœur se brisa et elle sentit des larmes rouler sur ses joues. Dans le tourbillon de souffrance qui envahissait son esprit, elle entendit la petite voix espiègle de Cyrine dire :

-« Au lieu de pleurer comme une bécasse… si tu regardais ce qu’il t’a donné. »

Garance cligna des yeux pour en chasser les larmes et ouvrit la main. D’abord elle ne comprit pas ce que c’était. Une bille de verre… Non. De glace, légèrement luminescente.

Elle approcha sa main de son visage pour observer l’objet d’un peu plus prés. A l’intérieur du globe de glace une flamme indigo brûlait avec force, diffusant une discrète lumière bleutée, douce et apaisante.

Elle savait ce que c’était. Séléphim avait enfermé une infime partie de sa magie dans une bulle identique à celle qu’il l’avait aidé à visualiser plus tôt ce soir là. C'était un souvenir de cette nuit. De leur première rencontre et de tout ce qu'ils avaient vécus.

Mais au-delà de ça, c’était surtout une promesse. La promesse qu’il reviendrait… pour elle.


[HRP] Il fallait bien que ça se termine à un moment… c’était donc le dernier chapitre des aventures de Garance dans le cimetière… maintenant retour à la ville.
Pour moi aussi ce fut un très grand plaisir de découvrir le RP avec toi, et moi aussi j’ai hâte de faire la suite… Je pense qu’on peut en faire quelque chose de magnifique de cette histoire… A très bientôt Selephim.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance de l'âme [PV Garance][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Myth :: Le cimetière-
Sauter vers: