Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Jeu 29 Jan - 15:47

Après des années de chasse, Garret avait enfin réussi à accomplir la moitié de sa quête vengeresse.
Il avait finalement trouvé une partie de la meute qui avait détruit son village et l'avait éradiqué grâce à un allié inattendu. Mais le reste de cette engeance demeurait introuvable. Le chasseur avait fouillé tous les emplacements possibles autour de Myth et Médiéval.

Il était clair que ce groupe a dû se séparer à un moment ou à un autre et que l'un d'eux avait choisi de changer de territoire de chasse.
Il semblait donc logique de se rendre à Elesia, grande cité où les proies pour des lycans devaient être fortes nombreuses.

Apres avoir vendu les peaux des animaux qu'il avait chassé, Garret se mit donc en chemin vers son nouveau but. La route fut longue et, à part quelques attaques de brigands ou d'animaux sauvages, il arriva enfin aux portes de la cité.

Il fut abasourdi par la taille gigantesque des murailles qui encerclaient la ville. Il se demanda comment les hommes avaient pu construire des choses aussi grandes et majestueuses. Il avait rarement vu un ouvrage si impressionnant et magnifique.
Il faillit se faire interdire l'accès par un garde qui le prit pour un vagabond. Il faut avouer que sa tenue n'avait rien de très engageant.
Mais la vue de la grande épée du chasseur (et de quelques pièces d'argent passées de main à main) le fit entrer sans trop d'histoires.

Mais ce voyage, aussi trépignant qu'il est pu être avait sévèrement entamé sa forme et la quantité d'alcool qu'il transportait dans son sac.

*Hum l'endroit à l'air sympathique mais je visiterai une autre fois...Tout d'abord, le ravitaillement.* Pensa Garret dont la soif grandissait.

Il s'enfonça dans la ville immense et magnifique à la recherche d'une quelconque taverne avec chambre pour se reposer.

Apres plusieurs minutes de recherches, et un mauvais conseil d'un plaisantin qui l'envoya dans une ruelle sordide, il se trouva enfin devant une belle taverne nommée " Le Corbeau Ivre".

*Un nom plein d'espoir.* pensa ironiquement le chasseur aux yeux sombres.

Il pénétra dans la grande salle et observa autour de lui. Il n'était pas étonnant de voir si peu de monde à cette heure-ci et cela lui plaisait. Il avait besoin d'un peu de repos et la dernière chose qu'il souhaitait fut le brouhaha d'une taverne remplie d'alcooliques mal embouchés.

Il commanda la plus grosse pinte que le barman pouvait donner et il s'installa dans un coin de la pièce...Toujours dos au mur pour éviter de se faire surprendre.
Le barman ne tarda pas à venir servir la boisson demandée et Garret le paya en lui précisant qu'il prendra une chambre pour la nuit. Le barman acquiesça et s'en retourna vers le comptoir.

Garret prit un gorgé de la douce boisson maltée et un sourire éclaircit son visage. Il avait rarement gouté une bière si bonne. Il s'installe confortablement dans sa chaise et profita de sa boisson en regardant autour de lui.


Dernière édition par Garret Worfken le Jeu 23 Avr - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Ven 30 Jan - 1:48

Je me promenais lentement dans la cité d'Elesia, essayant de tout observer ce qui était nouveau pour moi. Cela dit, je tentais le plus possible de rester dans l'ombre, prenant bien soin de ne pas attirer l'attention. La dernière chose que je voulais, c'était de combattre des gens sur un terrain qui ne me permettait pas de fuir. La ville me semblait moins effrayante a présent, même si les bruits incessants me cassaient les oreilles. Je m'étais procuré une cape pour cacher le mieux possible mon ascendance canine, ce qui n'était pas chose facile. Je venais à peine de quitter mon mentor quand je sentis une drôle d'odeur me titiller les narines. Mon instinct me disait clairement de pister cette effluve si singulière. Je tentai de suivre sa trace malgré mon odorat fortement mis à l'épreuve vu la quantité impressionnante de fragrance qui m'entourait.

J'arrivai néanmoins devant un grand bâtiment qui semblait être la source de l'odeur quelque peu familière que j'avais suivie. Je regardai longuement l'entrer, soudain prise d'un doute quant à ma curiosité grandissante. Je n'étais pas parfaitement à mon aise dans cet endroit bruyant que je ne connaissais pas. Je décidai finalement de suivre mon instinct et je m'approchai furtivement de la porte de ce qui me semblait être une auberge. Je rabaissai ma capuche le mieux possible pour tenter de dissimuler mes oreilles duveteuses. Je poussai lentement les portes et remarquai bien vite que le concept de subtilité s'appliquait très mal a la ville. Je venais à peine d'entrer que déjà, un homme s'adressait a moi.

'' Que puis-je vous servir ma ptit'dame? ''

Je regardai prestement sur les quelques tables occupées, paniquées. Je pointai une chope au hasard et répondis prestement sans réfléchir. L'homme me regardait quelque peu avant de partir me chercher la boisson quelconque que j'avais demandée.

Je fus ravi de voir qu'il n'y avait pas beaucoup de gens dans cet endroit et encore plus d'être isolé du bruit beaucoup trop présent a l'extérieur. Je me glissai comme une ombre et m'accotai sur un mur pour analyser l'endroit et retrouver le but de mon entrée en ce lieu. J'observai tous les visages et constatai que j'étais la seule femme du bâtiment. Mon regard s'arrêta subitement sur un homme qui s'était isolé dans un coin. Mon flair ne me trompait pas, c'était bien lui l'auteur de l'effluve étrange que j'avais suivi. Je ne le regardai pas trop longtemps, je ne souhaitais pas que les gens présents accordent de l'importance a ma personne. J'avais déjà assez attiré les regards a l'entré.

Le problème, c'était que je n'avais aucune idée de ce que j'étais supposé faire maintenant. Un homme leva la tête alors que je regardais dans sa direction, chose que je voulais à tout prix éviter. Je détournai prestement le regard, mais le mal était fait.

'' Qu'est-ce que tu me veux toi ? *hic* ''

L'homme s'approcha de moi en titubant, et ne semblais pas en pleine capacité de ses moyens. Je n'aimais pas son attitude et j'avais un très mauvais pré-sentiment. Toutes les têtes s'étaient tournées vers ma personne et je ne savais toujours pas quoi faire. En temps normal, je me serais éclipsé sans faire d'histoires, mais la seule porte de sortie était bloquée par l'avancer de l'homme. Je ramenai ma main à mon katana, prête à une éventuelle attaque. Lorsqu'il arriva à ma hauteur, le regard de l'homme baissa d'un cran et se porta à ma poitrine.

'' Mais t'es une femme ! *hic* ''

Je relevai l'allure soudainement perverse qu'il semblait dégager. J'aurais tout donné pour pouvoir sortir de ce bâtiment et me retrouver dans la forêt. Hélas, la vérité était tout autre. L'homme tenta de retirer ma capuche, mais je m'évertuai à l'éviter autant que possible.

'' Aller, *hic* montre ton petit minois jolie demoiselle ! *hic* ''

Il commençait à faire bien du brouhaha et a très sérieusement me taper sur les nerfs cet homme. Je vis finalement le maître des lieux arrivé en trombe et sévèrement aviser le fauteur de troubles de laisser sa (rare a ce que j'ai pu comprendre) clientèle féminine. Il espérait surement se faire de nouvelles clientes, mais serais bien déçus puisque je n'étais que de passage. Le maître du bâtiment somma celui qui avait fait tout le raffut d'aller bien gentiment se rasseoir sous peine de se faire virer de l'endroit. L'homme me lança un regard noir avant de retourner a sa table.

'' Je suis sincèrement désolé ma ptit'dame, la maison vous paie un verre. ''

Il me tendit une chope qu'il avait abandonnée sur le comptoir et me la tendis avec un grand sourire. Je remerciai discrètement l'homme avant de me rendre compte que j'étais juste a coter de celui que j'avais pisté. Son odeur était vraiment intrigante, c'était comme si elle m'invitait à entendre son histoire. Je m'étais donné trop de mal pour me rendre jusqu'ici, je décidai donc de jouer le tout pour le tout. Cela pouvait sembler anodin pour la plupart des gens, mais pour moi, ce simple geste signifiait beaucoup. Engager une conversation alors que déjà, je n'étais absolument pas doué avec les mots était une chose que je ne faisais pas très souvent. Je m'adressai finalement à l'homme aux cheveux aussi noir que la nuit, d'une voix douce, mais assuré au risque de me faire bêtement rejeter.

'' Ce siège est libre ? ''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Ven 30 Jan - 22:46

*Nouvelle taverne peut-être mais on y retrouve la même engeance. * dis-je à moi même quand je vis l'homme a demi éméché s’intéresser de trop près au nouveau venu dans la pièce.

C'était habituel dans ce genre d'endroit qu'un simple regard puisse précéder une bagarre alors qu'il n'y avait aucune offense. Mais l'alcool est souvent mauvaise conseillère et je l'avais parfois appris à mes dépens.

'' Mais t'es une femme ! *hic* ''

*Ah... Le "nouveau venu" est en fait une "nouvelle venue", apparemment.*

Et, étrangement, ce n'est qu'à cet instant que je sentis une odeur étrange flotter dans l'air. Quelque chose de familier, mais sans être désagréable. Au début, j'ai cru, qu'à cause de ma fatigue, j'avais raté un lycan qui venait se soûler ou chercher une proie a la taverne.
Mais c'était diffèrent.
Je me concentrai pour écarter les nombreuses puanteurs de la salle principale, causées par les boissons et le manque évident d'hygiène des clients.
Puis je la détectai finalement. Une douce odeur qui rappelé la forêt et la rosée du matin... Une touche de sauvage, mais aucunement prédatrice. Celle des loups-garous empestait presque à des kilomètres.

Il ne me fallut pas longtemps pour découvrir que cela émanait de la jeune femme encapuchonnée.
Et l'homme, trop heureux de voir une femme, commençait a vouloir en voir plus.

'' Aller, *hic* montre ton petit minois jolie demoiselle ! *hic* ''

J'avais remarqué que la demoiselle en question avait déjà posé la main sur une étrange épée dont je ne connaissais pas la forme. Mais si l'envie de l'utiliser pour se défendre semblait présente, la femme ne désirait pas, à mon avis, trop attirer l'attention sur elle.

Au moment où je me disais que je pouvais intervenir pour empêcher qu'une blessure ( ou plus grave ) n'arrive, le maître des lieux s'est précipité pour réprimander le lascar qui devient tout penaud.
Apparemment, ce n'était pas la première fois que cela arrivait.

'' Je suis sincèrement désolé ma ptit'dame, la maison vous paie un verre. ''

Le barman ramena rapidement une choppe avec que je supposais être de la bière. Au moins, il tenait à sa clientèle et savait comment faire pour la garder. Je remarquais que l'inconnu me fixait par intervalles... Comme si elle voulait poser une question mais n'osait pas.
Je fus donc surpris de la voir se lever pour s'approcher de ma table et demande d'une petite voix :

'' Ce siège est libre ? ''

Je pus enfin observer d'un peu plus prés la jeune personne. Même si je ne voyais pas tout son visage, je distinguais facilement deux yeux dorés et des cheveux blancs comme de la neige. Je n'avais jamais rencontré quelqu'un avec de telles particularités physique.
Je remarquais qu'elle se forçait à me parler... Elle ne devait pas avoir l'habitude de ce genre de contact.

"Oui, il est libre... La taverne appartient a tout le monde." Dis-je en la fixant du regard et en lui indiquant le siège en question.

J'jetais curieux de savoir qui pouvait être cette personne et pourquoi elle portait cette odeur sur elle.
De plus, je ne pouvais pas prendre le risque de la laisser seule dans son coin en voyant les énergumènes qui détaillaient la jeune demoiselle.
Parfois, il m'arrive de me demander qui sont les plus sauvages... Les Lycans ou les hommes.
Je me remis a boire ma choppe en attendant qu'elle s'assoie à ma table, mais par pur réflexe, je ne pus m'empêcher de regarder de nouveau autour de moi pour voir si tout cela n'était pas un piège quelconque.
Les tavernes, malgré leurs boissons délicieuses, sont trop réputées pour la facilité d'y entreprendre un traquenard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Dim 1 Fév - 3:05

"Oui, il est libre... La taverne appartient a tout le monde."

Une taverne, j'en déduisis que c'était le nom de cet endroit. Je fus bien heureuse de voir que l'homme n'avait pas refusé mon invitation. Je remarquai pourtant son regard perçant faire un tour de la pièce, comme s'il voulait s'assurer que mes intentions n'étaient pas mauvaises. Je considérais cette réaction comme tout à fait normale puisque moi aussi, je prônais la prudence à la curiosité. Il y avait une tonne de conversation dans ce lieu, ce qui me donnait encore plus de misère a cacher mes traits de chiens. Je peinais à garder mes oreilles collées contre mon crâne, mon ouïe en étant grandement diminué. Je n'étais définitivement pas faite pour les grandes villes.

Je vis l'homme prendre une bonne gorgée de sa chope avant que je prenne place en face de lui. Je l'observai d'un peu plus près, prenant soin de ne pas le dévisager pour autant. Je remarquai bien vite qu'il était beaucoup plus grand que bon nombre d'homme et que sa carrure imposante devait en effrayer plus d'un. Une cicatrice ornait le côté droit de son visage et des yeux bleu nuit me regardais aussi avec une certaine curiosité. L'odeur l'entourant était légèrement plus... Bestiale que celle de mes congénères et je remarquai sans peine qu'il n'avait aucune caractéristique distinctive me permettant de l'identifier a un canidé quelconque. J'étais pourtant sûr qu'il était lié de près ou de loin a moi, j'en étais même persuadé. j'en savais si peu sur le monde...

Je reportai finalement mon attention à l'étrange boisson que je n'avais toujours pas goûtée. Je regardai un instant le liquide que le tavernier m'avait servi avant de le sentir un brin. c'était une effluve qui m'était parfaitement inconnu, mais j'aurais certainement l'air bizarre si je n'en prenais pas une gorgée. J'apportai doucement la chope à mes lèvres et avalai une gorgée de cette nouvelle boisson. Les effets furent pour le moins inattendus. Le liquide déferla dans ma gorge avec un goût amer et porta avec lui une légère sensation de chaleur. L'amertume de la boisson et l'étrange sensation m'arrachèrent une grimace. Je reposai sans plus d'histoires le verre sur la table, préférant ne pas trop m'étaler sur le sujet.

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Lun 2 Fév - 22:10

Je ne pus m'empêcher de sourire en voyant la jeune fille goûter à sa boisson et faire une grimace. Il paraissait clair qu'elle n'avait jamais testé ce genre de chose. Par simple amusement, et pour détendre l'atmosphère, j'attrapai ma chope et la vider d'un trait devant ses yeux ébahis. Bien sûr, ce n'jetait pas la première fois que je faisais ce genre de choses, mais j'espérais dérider un peu mon invitée.

Mais cette odeur sur elle me replongea dans mes interrogations. Il y avait quelque chose en elle, mais quoi ? Et ce n'est pas en me taisant ou en buvant que j'obtiendrai des réponses.

"C'est la première fois que vous venez dans ce genre d'endroits pas vrai ? Si c'était le cas, vous auriez nommé la boisson que vous vouliez au lieu de la montrer. Et surtout, vous auriez évité de mettre la main à votre arme. Ce n'est pas le genre de chose à faire ici..."

Je plongeai mon regard dans les yeux dorés de la demoiselle. Je pouvais lire énormément de choses en elle. Déjà, il était difficile de ne pas remarquer qu'elle n'était pas totalement humaine même si je ne pouvais déterminer sa véritable nature sous cette épaisse capuche.

"Hum, j'ai même l'impression que vous ne saviez pas où vous mettiez les pieds avant d'entrer ici. Vous êtes plutôt du genre a vivre en forêt, je dirai non ?"

Sans m'en cacher, je humai l'air pour découvrir tout ce qui fut possible sur elle. Ceci n'avait pas le but de l'impressionner, mais de lui montrer que, comme elle apparemment, j'avais un odorat plus que developpé qui n'était pas humain.

"Oui... Je sens peu d'odeur humaine sur vous... Vous n'êtes pas du genre à venir beaucoup en ville sauf si vous y êtes forcée... Ceci dit, vous cachez une grande force en vous...Et une grande tristesse."

Je savais que je devais parler le premier, car elle ne semblait pas de celle qui parle pour ne rien dire. J'ai beau vivre principalement dans la forêt, moi aussi, mais j'ai quand même certaines manières. Je fis un signe au maître des lieux qui m'apporta un nouveau verre pour remplacer celui que j'avais vidé tantôt.

"Je m'appelle Garret... Garret Worfken..." Dis-je en commençant doucement a boire mon deuxième verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Lun 2 Fév - 23:12

Je regardai mon interlocuteur sourire devant la manière très démonstrative don j'avais fait preuve face au gout de la boisson qui patientais toujours dans ma choppe. je le vis finalement caler la sienne sans broncher, chose que j'avais du mal a croire. Cette aptitude devait relever de l'habitude, c'était la seule explication logique que j'avais pu trouver.

"C'est la première fois que vous venez dans ce genre d'endroits pas vrai ? Si c'était le cas, vous auriez nommé la boisson que vous vouliez au lieu de la montrer. Et surtout, vous auriez évité de mettre la main à votre arme. Ce n'est pas le genre de chose à faire ici..."

Je relevai le conseil dans les propos de l'homme te tachai de m'en souvenir. Je dois dire que mon plan de discrétion avait lamentablement échoué.

"Hum, j'ai même l'impression que vous ne saviez pas où vous mettiez les pieds avant d'entrer ici. Vous êtes plutôt du genre a vivre en forêt, je dirais non ?"

Je regardai de plus en plus curieusement l'inconnu devant moi. Il avait une méthode de décortiquer les choses pour les comprendre et en faire des déductions très proches de la mienne. Il semblait avoir quelques points en commun avec moi et je me sentais totalement alaise avec lui, chose qui n'arrivais que très rarement. Lorsque l'homme se mit à humer l'air comme je l'avais fait pour repérer son odeur, son ascendance canine ne faisait plus aucun doute. Il avait un odorat probablement aussi développé que le mien, ce qui lui permettait de déduire nombre d'information sur son interlocuteur.

"Oui... Je sens peu d'odeur humaine sur vous... Vous n'êtes pas du genre à venir beaucoup en ville sauf si vous y êtes forcée... Ceci dit, vous cachez une grande force en vous...Et une grande tristesse."

je regardai l'homme avec une nouvelle douceur. Je n'aurais pas apprécié que quelqu'un me lise comme un livre ouvert, mais son odeur, son aura et sa façon de parler me rappelaient celle d'un grand frère. Je n'avais jamais eu de confident, mais je m'imaginais très bien ce que ça pouvait être.

"Je m'appelle Garret... Garret Worfken..."

Le fait qu'il m'ait donné son nom me prouvait qu'il avait une certaine confiance en moi, chose que je trouvais extrêmement importante. Malgré les lieux peu propices a une nouvelle amitié, je décidai de lui accorder la mienne dans un sourire.

''Maïwen... Maïwen Murasaki.''

Je humai à mon tour l'air, répétant les gestes de Garret.

'' Je peux aussi constater que vous ne passez pas la majorité de votre temps dans les villes, même si vous semblez vous y rendre plus souvent que moi. Je sens qu'il y a plus d'humains que d'autre chose en vous et pourtant règne cette effluve familière...''

Je regardai une fois de plus l'homme sous toutes ses coutures sans trouver le moindre indice sur sa véritable nature. Je soupirai doucement devant mon manque complet de connaissance sur les différentes races de Dylisia.

'' Vous excuserez mon ignorance, mais j'ai cru comprendre que vous avez un certain lien avec les canidés sans pourtant faire partie de mon peuple et je me demande comment c'est possible... ''

Je regardai un escalier qui mena visiblement vers un autre étage avant de continuer.
''Je crois qu'une bonne discution s'impose, si vous voulez bien me partager un peu de vos connaissance, évidemment. J'ai cru voir que des chambres se trouvaient au second étage et je dois dire que ce lieu n'est peut-être pas le meilleur pour parler...''

Je sentais encore sur moi les regards noirs qui fusaient dans mon dos. Ils provenaient sans aucun doute de l'homme m'ayant importuné plus tôt. Maintenant, il fallait que je sache si Garret allait accepter mon invitation...

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mer 4 Fév - 12:43

''Maïwen... Maïwen Murasaki.''

Je souris quand elle prononça son nom... Au moins, le dialogue semblait établi entre nous. Sans grand étonnement, je la vis humer l'air ambiant comme je l'avais fait avant.

'' Je peux aussi constater que vous ne passez pas la majorité de votre temps dans les villes, même si vous semblez vous y rendre plus souvent que moi. Je sens qu'il y a plus d'humains que d'autre chose en vous et pourtant règne cet effluve familier...''

Je fus surpris de remarquer qu'elle pouvait sentir autant de choses que moi sur une personne. Pas que ça ne soit jamais arrivé quand je croisais un autre lycan dans sa forme humaine, mais cette fille n'avait rien du tout d'un loup-garou... J'aurai même dit qu'elle en était à l'opposé.

"Vous excuserez mon ignorance, mais j'ai cru comprendre que vous avez un certain lien avec les canidés sans pourtant faire partie de mon peuple et je me demande comment c'est possible... ''

Je souris encore une fois à sa remarque mais un peu sarcastique sans le vouloir. Je n'aurais jamais pu nier ma part d'animal en moi, même si je le désirais ardemment. Je m'efforçais d'être le plus humain possible dans ma vie de tous les jours pour garder la bête intérieure en cage. Mais il m'est impossible d'être autre chose que ce que je suis... C'est mon calvaire, mais je m'en accommode.

''Je crois qu'une bonne discussion s'impose, si vous voulez bien me partager un peu de vos connaissance, évidemment. J'ai cru voir que des chambres se trouvaient au second étage et je dois dire que ce lieu n'est peut-être pas le meilleur pour parler...''

Je vis Maïwen regardé les ivrognes du coin de l'œil. Je compris qu'elle ne voulait pas attirer l'attention sur elle et j'jetais aussi dans le même cas. Je n'aime pas provoquer des bagarres (même si j'apprécie y participer de temps en temps). Mais avec le voyage que je venais d'effectuer, je ne me voyais pas livrer un combat contre des villageois imbibés de bière.
Je regardais Maïwen avec un sourire compréhensif.

"Oui, je pense que c'est une bonne idée. J'ai justement loué une chambre ici et je pense qu'elle fera l'affaire... Et je dois avouer que je suis assez curieux de connaitre votre nature aussi."

Je dis un signe de la tête à mon interlocutrice pour qu'elle me suive. Avant de prendre l'escalier, j'optais pour un arret au comptoir où je pris deux ou trois bouteilles d'alcool ainsi que du pain, du fromage et du jambon fumé.

Malgré le fait que j'éprouvais de la sympathie pour Maïwen, je devais encore faire preuve de prudence. La dernière fois que j'ai utilisé une chambre avec une jeune femme, j'en ai récolté une cicatrice sur la jambe.
Mais la jeune demoiselle semblait plus perdue dans la taverne qu'elle ne le serait jamais dans une vaste foret.
Je fis un autre sourire puis je montais les marches vers l'étage sous le regard intrigué des clients de l'endroit. Je leur jetais un regard noir pour leur faire comprendre que je ne suis pas d'humeur à faire affaire à eux dans l'avenir.

Après quelques instants, je fis entrer Maïwen dans la chambre plutôt bien fournie et referma la porte derrière elle. Je posais mon épée sur la table dans le coin de la pièce pour faire comprendre que je ne lui veux pas de mal. Je déposais également les victuailles sur la table.

"Nous avons beaucoup de choses à nous dire, je crois." Dis-je en regardant la demoiselle toujours encapuchonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mar 10 Fév - 2:16

"Oui, je pense que c'est une bonne idée. J'ai justement loué une chambre ici et je pense qu'elle fera l'affaire... Et je dois avouer que je suis assez curieux de connaitre votre nature aussi."

J'étais vraiment heureuse de voir que cet homme ait accepté mon invitation, j'étais assez curieuse à son sujet. Il me fit un petit signe de tête et je compris qu'il m'invitait à le suivre. Je marchai à ses côtés et attendis en bas de l'escalier alors qu'il faisait le plein de victuailles et de boisson. Un autre sourire de la part de Garret fusa dans ma direction avant qu'il monte les escaliers et qu'il se rende à sa chambre. Il referma la porte, nous donnant un peu d'intimités, puis posa son arme sur la table. Je déchiffrai ce geste comme un signe me prouvant que ses intentions n'étaient pas mauvaises. Néanmoins, je fus incapable d'en faire autant. Je me voyais très mal me départir de ma seule protection et du seul souvenir de mon paternel dans cet endroit qui m'était totalement inconnu.

"Nous avons beaucoup de choses à nous dire, je crois."

Je détachai finalement la cape qui me recouvrait, laissant enfin libre mes oreilles et ma queue duveteuse. Je lâchai un soupir de soulagement alors que je laissai tomber le vêtement au sol. C'était réellement handicapant et très inconfortable de porter ce morceau de tissus beaucoup trop lourd. je passai ma main dans mes cheveux, replaçant au passage quelques mèches rebelles. Je lançai un regard à l'homme qui semblait me regarder d'un drôle d'air. Peut-être analysait-il les nouvelles informations que mes attraits physiques venaient de lui donner ?
Dans tous les cas, il est clair qu'il ne s'attendait pas à voir mon ascendance canine en telle évidence.

'' Je crois que les mots sont légèrement superflus quant à ma race... ''


j'avais un ton amical et un sourire franc ornait mon visage. Je me rendis compte que je contrastais vivement avec mon interlocuteur avec mes cheveux blancs et mes yeux doré. Mon habit affichait des couleurs dans le même ton alors que Garret avait une chevelure sombre, comme ses yeux profond et il arborait des vêtement nuit. La cicatrice sur son visage témoignait d'une bataille passée, mais les miennes étaient mieux cachées, seule preuve d'un combat ayant trop longtemps duré. Je soupirai intérieurement avant de lever les yeux vers l'homme qui n'avais toujours pas dit mot. Je ne le pousserai pas à donner des informations contre son gré puisque moi-même, je ne le supportais pas.

Il ne semblait pas avoir eu une enfance rose, ses yeux me le criaient, comme les miens lui avait chuchoté un peu plus tôt. Je m'approchai quelque peu, puis me tirai une chaise en face de lui pour continuer de l'observer et attendre qu'il parle. J'observai le visage de l'homme qui semblait beaucoup plus fragile que ce qu'il ne paraissait. Le silence n'était pas une chose à combler et j'appréciais ce petit moment de calme. J'appréciais la compagnie de cet homme qui me paraissait si semblable a sa façon et qui dégageais une douce aura de fraternité que je tentai de lui relancer.



_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mer 11 Fév - 15:33

Je ne fus pas très surpris quand elle vint m'adresser la parole dans la taverne. Après tout, nos odorats respectifs nous signalaient qu'il y avait un lien quelconque entre nous.

Je ne fus pas surpris quand elle me suivit dans la chambre. Il fallait bien comprendre ce qui pouvait bien nous faire ressentir ce genre de chose.

Je ne fus pas, non plus, surpris par le fait qu'elle gardait son épée contre elle. Normalement, j'aurais ris ça pour un signe d'un éventuel piège... Mais la façon dont elle serrait son arme dans sa main me fit comprendre qu'elle y tenait plus que tout et je pouvais comprendre cela.

Non... La surprise arriva quand elle retira sa cape. Je crois que je m'étais attendu sauf à ça. Deux petites oreilles trônaient sur la chevelure blanche de la demoiselle et une petite queue fouettait l'air derrière elle.
Je la dévisageai de haut en bas... Je fus pris un instant d'une crispation... La dernière fois que j'ai rencontré ce genre de créature, j'en avais récolté une belle cicatrice à la jambe.
Mais cette fois, c'était différent... Ce n'était pas une Neko, non
C'était une... Inu, je crois... Et mon instinct me disait qu'il n'y avait aucun danger venant de sa part.

Voilà donc d'où venait ce lien entre eux. Deux canidés se sentaient forcement quand ils étaient proches, même si leurs races semblaient légèrement, ou totalement différentes. Je souris un instant en remarquant notre flagrance différence de couleur, aussi bien pour la chevelure, les yeux et ses vêtements. On aurait dit le jour et la nuit... et cela valait aussi pour nos natures respectives.
Je la regardais autrement, à présent. Je sentais une douce chaleur qui émanait d'elle, mais elle ne savait pas encore ce que j'étais réellement.

Je l'invitais à s'asseoir alors que je nous servais un verre à chacun. Il était impossible d'imaginer comment elle allait réagir quand je lui apprendrais ma nature.

"Hum... Je vois... Je comprends mieux ce que nous avons ressenti. Une inu... C'est la première fois que j'en rencontre une."

Je bus un peu mon verre. Je pouvais voir l'intérêt de Maïwen et je ne pus que me résoudre a dire la vérité.

"Je suis, en gros, l'autre branche de ce que tu es. Ma race est mauvaise, vile et sauvage. Et si, à l'odeur, tu ne sais pas ce que je suis, je pense que tu as eu de la chance de ne pas en avoir rencontré avant."

Je bus encore mon verre. Chaque fois que je parle de ça, je me retrouve avec la gorge et les souvenirs remontent toujours a mon esprit. Je secouais un peu la tête pour chasser ses sombres pensées et fixait la jeune personne face à moi.

"Je suis...un loup-garou... ou un lycan si tu préfères."

À ce moment, je m'attendais à toutes les réactions possibles. Maïwen avait sûrement entendu parler de mon espèce. Elle pourrait bien s'enfuir, avoir simplement peur ou même vouloir me tuer. Quoiqu'il en soit, je pense que son choix serait le bon.
Et j'avais étrangement confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Ven 13 Fév - 16:14

"Hum... Je vois... Je comprends mieux ce que nous avons ressenti. Une inu... C'est la première fois que j'en rencontre une."

Il venait de me servir un verre d'une boisson étrange à la couleur orangé. Pour l'instant, ce qui m'intéressait, c'était les confessions de Garret qui avait toute mon attention.

"Je suis, en gros, l'autre branche de ce que tu es. Ma race est mauvaise, vile et sauvage. Et si, à l'odeur, tu ne sais pas ce que je suis, je pense que tu as eu de la chance de ne pas en avoir rencontré avant."

La rudesse de ses paroles me fit penser qu'il avait probablement dû faire de gros sacrifices, ou même des choses contre son gré...
Je levai un regard plein d'empathie sur lui, essayant d'apaiser sa douleur par mon aura qui dégageait un calme et une douceur qui me surprit moi-même.

"Je suis...un loup-garou... ou un lycan si tu préfères."

Un lycan... Il me semblait avoir déjà entendu ça quelque part...
je creusai dans mes souvenirs jusqu'à mettre le doigt sur un soir où j'étais tombé sur des voyageurs arrêtés dans la forêt. Je m'étais perché dans un arbre, profitant de la chaleur du feu et des histoires raconter par les vagabonds. Ce fut un vieil homme à la chevelure poivre et sel qui commença un récit fort intéressant.

'' Moi mon histoire, elle s'est passée quand j'avais vingt ans. Une histoire folle vous direz, mais les cicatrices ne mentent pas ! ''
Il montra son bras qui portait en effet un témoin des évènements passé.

'' Tout a commencé une nuit de pleine lune, j'allais me coucher quand j'ai entendu un horrible cri venant de l'orée de la forêt. J'étais un homme insouciant à l'époque donc j'avais pris ma fourche et une torche pour faire fuir l'animal qui troublait la quiétude de mon village. Lorsque j'arrivai devant la source du bruit, je peux vous dire que j'avais l'air moins malin ! Ce qui se tenait devant moi, c'était une immonde créature, un loup souiller par les flammes de l'enfer ! Son regard rouge se tenait à deux mètres du sol et je remarquai l'espace d'un instant le collier et les lambeaux de tissu encore accroché a son pelage noir. Je les reconnaissais, c'était ceux d'un voyageur venant passer la nuit ! Je réalisai donc que les légendes étaient vraies, c'était un loup-garou ! Un homme qui s'était transformé en créature des ténèbres au clair de lune...''

L'homme continua son histoire, montrant a ses compagnons de quelle manière héroïque, il était parvenu à faire fuir la bête. Rien ne me prouvait que c'était vrai, mais c'était les seules informations que je disposais et je devrais m'en contenter. Je regardai à nouveau l'homme devant moi. Il semblait vouloir noyer sa rage et son impuissance avec l'alcool et ça me déchirait le coeur. L'homme continua son histoire, montrant a ses compagnons de quelle manière héroïque, il était parvenu à faire fuir la bête. Ce n'était pas nos bonnes actions qui nous unissaient, c'était nos ténèbres qui semblaient si proches.

Je regardai dans ses yeux pour y découvrir de la rage, de la haine et de l'impuissance, son âme même semblais souffrir et ,pour une raison qui m'échappe, j'avais tellement envis de retirer ce poids sur ses épaules. il pesait sur lui depuis probablement trop longtemps déjà. Je n'étais pas une grande oratrice, mais les mots s'échappèrent de ma bouche sans avertissement.

'' Écho... Ce n'est que l'écho de tes sombres pensées, ce n'est que l'écho de ce que tu es vraiment.''
Malgré mon ignorance, mes paroles étaient pleinement ressenties.
'' Et sache qu'un écho fini toujours par disparaître... Si tu fais attention à ne pas te faire enterrer par la résonance.''

Ce que je ressentais pour lui n'était pas de l'amour, plus un esprit fraternel qui nous liait plus étroitement que je ne l'aurais cru.

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Sam 14 Fév - 18:57

'' Écho... Ce n'est que l'écho de tes sombres pensées, ce n'est que l'écho de ce que tu es vraiment.''

Je levais les yeux vers la jeune femme.

'' Et sache qu'un écho fini toujours par disparaître... Si tu fais attention à ne pas te faire enterrer par la résonance.''

Je lui souris. Je sentais qu'elle n'avait pas beaucoup entendu parler des loups-garous. Il faut avouer que ce genre de créature ne se montre pas en plein jour. Et ceux qui les ont vus ne sont pas nombreux ou en bon état pour pouvoir en parler. Ces choses savaient tuer et détruire, mais aussi distiller la peur chez les rescapés.

Je sentais également la douce chaleur qui émanait de mon interlocutrice. Pour une fois, je me sentais proche avec quelqu'un... Pas au sens humain, mais au sens animal. Notre lien de canidé nous rapprochait. Je n'avais jamais ressenti ce genre de chose. Son odeur canine me faisait du bien.

Mais elle ne semblait pas comprendre la lourde malédiction de ma race. Ce qui n'est pas étonnant quand on ne la connaît pas, non plus.

"Ce n'est pas un écho... C'est une voix... Un hurlement dans mon esprit qui me tourmente. La bête en moi ne dort jamais et n'attend qu'une faiblesse de ma part pour surgir et détruire ce qui se trouvera près d'elle... Que ce soit vivant ou pas."

Je bus une gorgée de ma bière. Ma gorge était vraiment sèche ce soir.

"De plus, la question n'est de savoir si un jour le loup-garou prendra possession de moi... Mais quand... Il est impossible de se défaire de ce genre de mal. J'ai cherché auprès de mages, de sorcier ou savants tout en leur cachant ma nature. Tous m'ont affirmé que guérir de la lycanthropie relève du miracle et que personne n'a jamais rien vu de tel depuis que ces animaux existent."

Je bu d'un trait ma chope. Je n'arriverai jamais à comprendre pourquoi j'ai besoin de boire quand je parle de ça, mais, au moins, ça soulage.

"Il est possible de maintenir le monstre en soi pendant un certain temps, mais jamais indéfiniment. Et tous ceux qui ont été mordus deviendront un jour ou l'autre un lycan à part entière... Même s'ils ne le veulent pas. Non pas qu'ils ne redeviennent pas humains quand il fait jour après une nuit de pleine lune... Mais impossible de résister à la transformation."

Je regardais Maïwen plus en détail. Elle tenait plus du chien que du loup, mais je compris que même en face d'un lycan, elle ferai armes égales. Elle était peut-être fine, mais je pouvais déceler le fruit d'un entraînement assidu pour manier une telle épée. Maïwen m’écoutait parler sans rien dire. Elle buvait mes paroles comme une bonne élève en classe... Enfin, je crois... Je ne suis pas souvent allé a l'école.

Je décidais de lui raconter mon histoire. Ma jeunesse, mes parents, le village, comment il fut détruit, comment j'ai été mordu, etc.
Mais je sentais toujours quelque chose qui venait d'elle... Comme si elle faisait partie de la famille que j'avais perdue...
Je me tus au bout d'un moment pour la laisser digérer tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mer 18 Fév - 2:25

Après le récit de Garret, le silence tomba. Il venait de me raconter son passé, ce qu'il avait vécu et qui avait forgé l'homme qui se tenait devant moi. Comme je l'avais senti, il n'avait pas eu une enfance rose et les épreuves avaient marqué son corps comme son âme. Ses émotions m'étaient parvenues a travers ses mots, il avait vécu seul tout comme moi et il me semblait encore plus proche. Il avait étrangement confiance en moi et je remarquai bien vite que c'était réciproque. Je le regardai doucement. Je comprenais tout, la solitude, la perte d'un être chère et sa haine. Je ne m'étais jamais senti aussi semblable de toute ma vie. Lui comprenait ma douleur comme personne d'autre.

Il avait dit s'être fait mordre sur l'épaule et l'ironie du sort avais fait en sorte qu'une fraiche cicatrice se tenait sur la mienne. Elle provenait du chasseur de primes qui m'avait attaqué quelques jours plus tôt.
Je le regardai un instant, sondant son regard et mes propres sentiments. J'hésitais à lui parler de moi, pas que je ne lui faisais pas confiance, plus que je ne l'avais jamais vraiment fait. Les actes irréparables commis dans le passé pourraient très bien révolter cet homme qui cherchait a ce que justice soit rendu. Je décidai finalement à me lancer, je ne réciterai pas mon histoire en un bloc, mais je comptais bien faire part de mon vécu à Garret. Je relevai mes cheveux pour dévoiler un symbole rouge qui ornait mon front.

'' Moi aussi, j'ai ma malédiction. ''
Dis-je sur un ton vaguement nostalgique.

Comme mon père avant moi, j'avais tué quelqu'un et cette fichue marque semblaient porter malheur aux gens qui m'entouraient. Sans même m'en rendre compte, je sentais mon cœur ce serré dans ma poitrine alors que je revoyais le doux visage de la fille qui avait amené avec elle tout l'amour que j'avais pu ressentir. Elle était morte et je me sentais terriblement coupable. J'avais envie de m'ouvrir, de me prouver que j'avais des sentiments, mais j'avais peur, peur de perdre quelqu'un d'autre de précieux.
*Je suis tellement pathétique, je n'ai même pas commencé que j'ai déjà la larme a l'œil...*

Je souris intérieurement à ma propre faiblesse. Je n'arrivais toujours pas à gérer mes émotions même si je n'aimais pas les montrer. Après mûr réflexion, je décidai de lui montrer les témoins de mon histoire. Je savais très bien qu'à première vue, mes intentions restaient floues, mais j'étais sûr qu'il comprendrait. Je tournai le dos a Garret avant de descendre mon habit jusqu'à mes hanches. J'avais ramassé la cape qui traînait un peu avant pour couvrir mon torse. Je venais de lui montrer une chose que je ne montrerais probablement a personne d'autre.
À la place d'une peau lice et blanche se trouvaient là d'horribles cicatrices qui couvraient presque la totalité de mon dos. On discernait sans efforts les lésions causées par un fouet tenu par la femme qui représentait chez Garret la relique même du courage et de la bonté. J'avais naturellement les joues aussi rouges qu'un feu ardent, mais je voulais qu'il voie.
Je me rhabillai prestement, mais restai un moment dos a l'homme. Je ne pouvais plus retenir mes larmes alors que le passer m'envahissait avec une force fulgurante. Je me tournai doucement, les yeux pleins d'eau et un sourire triste sur les lèvres.

''Je n'arrive pas à croire à quel point nous sommes semblables et complètement opposé à la fois... ''

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Ven 20 Fév - 21:24

Le silence après mon récit me sembla durer une éternité. Maïwen m'avait écouté presque religieusement sans m'interrompre.
Ma gorge me semblait encore plus sèche que d'habitude et je finissais mon verre prestement.
J'observai les yeux dorés de la jeune fille devant moi et on pouvait tout y lire... De la compassion, de la tristesse, de l'admiration.
Sa petite voix brisa le silence ambiant.

'' Moi aussi, j'ai ma malédiction. ''

Elle souleva ses cheveux blancs et je découvrais une étrange marque rouge sur son front. Je ne savais pas de quoi il en retournait, car ma connaissance des Inu était limitée, mais je pouvais voir qu'elle la portait comme un fardeau plus que lourd.
Je n'osais pas lui demander la provenance de sa marque. Après tout, chacun a ses secrets qu'il tient à enfouir en soi. L'expression de son visage fut suffisamment éloquente pour me faire comprendre que cela représentait quelque chose de grave.

La suite fut encore plus étonnante. Elle se mit dos à moi et baissa son habit tout en cachant le devant de son corps avec sa cape. Pendant quelques secondes, j'ai cru qu'elle avait mal interprété pourquoi je l'avais amené dans cette chambre. Mais je la connaissais mal.
Mes yeux s'ouvrirent en grand en voyant son dos meurtri. D'anciennes et horribles cicatrices ornaient sa peau. Des reliques d'une vie bien difficile et douloureuses. Je me demandais ce qu'elle avait pu faire pour mériter cela, mais ce n'était pas le moment.

Elle se rhabilla assez vite après m'avoir montré sa peau. Elle se retourna vers moi et je vis ses larmes qui glissaient sur ses joues roses, mais c'est son sourire triste qui me fit le plus de mal.

''Je n'arrive pas à croire à quel point nous sommes semblables et complètement opposé à la fois... ''

Je me levais à mon tour pour la fixer du regard. Je ne la jugeais point ou ne sous-estimais ce qu'elle avait vécu. Je savais et je sentais que Maïwen était quelqu'un de bien qui n'avait simplement pas eu de chance.

Je levais une main et la posai sur sa tête pour lui caresser les cheveux. Je sentais ses oreilles duveteuses contre ma peau. Je lui fis un sourire franc pour répondre au siens.

"Nous sommes les deux faces d'une même pièce. Et nos chemins différents ont de nous fait ce que nous sommes aujourd'hui. La seule chose que nous puissions faire, c'est de vivre sans regrets. Tu es un être fort et je défie quiconque qui osera dire le contraire. Et je peux dire que tu es la personne qui, au sens de la nature, est la plus proche de ce que je suis."

Je caressais encore un peu la petite tête face à moi puis retirai ma main et m'asseyais à nouveau. Je me resservais de l'alcool, mais, cette fois, pour fêter notre rencontre que la destinée a jugé bon de nous offrir. Après tout, nos souvenirs nous définissaient, mais ne devaient pas restreindre nos vies. Je voulais offrir à la jeune fille un moment de détente qu'elle ne semblait pas avoir eu depuis longtemps.

J'invitais Maïwen a boire un peu plus la boisson que je lui avais offert, car je me doutais qu'elle n'en connût pas les bienfaits à court terme. Mais je me disais que la laisserai découvrir les mauvais effets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mar 28 Avr - 1:07

Je vis l'homme se lever et me contempler du regard. Mon âme s'était apaisée, les larmes n'ayant finalement pas coulé. Son regard serein n'y était pas étranger, il semblait m'avoir redonné courage. Il étira doucement sa main vers moi, mais j'avais assez confiance pour ne pas reculer face à lui. Il la déposa sur mes cheveux, j'étais assez surprise de pouvoir ressentir cette sensation oubliée depuis bien longtemps déjà. Je me rappelais de cette chaude main sur mon crâne qui lissait gentiment ma chevelure lorsque l'innocente enfant que j'étais revenait à la maison. Je me rappelais du sourire radieux que j'offrais a mon père qui me regardait avec tendresse. Ce souvenir lointain raviva une fois de plus une mémoire certes douloureuse, mais aussi pleine de la gaieté de jadis.

J'étais profondément perdue dans mes pensées, jusqu'au moment où je revins sur terre pour voir que je n'étais plus la gamine d'autrefois. Pourtant, même si j'ai pensé à me retirer rapidement, je n'en fis rien. Je me sentais bien, comme avec le frère que je n'ai jamais eu.

"Nous sommes les deux faces d'une même pièce. Et nos chemins différents ont de nous fait ce que nous sommes aujourd'hui. La seule chose que nous puissions faire, c'est de vivre sans regret. Tu es un être fort et je défie quiconque qui osera dire le contraire. Et je peux dire que tu es la personne qui, au sens de la nature, est la plus proche de ce que je suis."

Il avait sans doute raison, je voulais croire en ses paroles. L'atmosphère s'était détendue, je me sentais alaise. Il retourna finalement à son siège, prenant une nouvelle gorgée du liquide inconnu avant de m'inviter à faire de même. Je m'approchai à mon tour de la table, regardant avec une certaine méfiance le contenu de ma chope. Ma première gorgée ne m'avait pas donné envie d'en reprendre...

''Au risque de paraître complètement ignorante pour mon âge, j'aimerais vraiment savoir quelles sont ces boissons et ce qui les rends si.... Différentes ?''

Bon, voilà, je me sentais complètement stupide. Mais qu'est-ce que j'aurais pu faire d'autre ? Je n'allais pas deviner ce que c'était et j'avais préféré user de prudence. Je soupirai de nouveau intérieurement face à mon manque total de connaissance qui ne cessait de me mettre dans l'embarras.



_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Mar 28 Avr - 19:11

J'esquissais un regard surpris en découvrant la moue que faisait Maïwen sur la boisson qu'elle tenait. Apparemment, elle n'avait pas l'air de savoir si elle devait en boire ou non et je fus encore plus surpris quand elle reprit la parole.

''Au risque de paraître complètement ignorante pour mon âge, j'aimerais vraiment savoir quelles sont ces boissons et ce qui les rends si... Différentes ?''

Je restais un moment bouché bée. Elle ne connaissait vraiment pas l'alcool. Je ne pus m'empêcher de rire sans pour autant me moquer d'elle. J'avais pris goût à l'alcool durant mes premières parties de chasse et j'en avais grandement l'habitude. Mais je pouvais comprendre que tout le monde n'y ai pas goûter.

"Ce que tu tiens est de la bière... C'est fait à partir de malt et de houblon fermenté... Il est vrai que le goût peut paraitre amer au premier abord, mais on en prend rapidement l'habitude." Dis-je avec un sourire franc.

Je montrai l'autre bouteille dans le liquide était plus sombre.
"Ça, c'est du whisky.. Fabriqué avec des céréales maltées, c'est beaucoup plus fort que la bière, mais les effets se ressentent plus vite également."

Je ne pensais pas faire un jour un petit cours sur les boissons alcoolisées dans une taverne à une jeune Inu que je venais de rencontrer.

"L'alcool permet de réchauffer le corps et d'apaiser l'esprit. Il ne faut cependant pas en abuser... Sinon tu finiras comme les hommes que tu as vu en bas dans la taverne et je ne te le souhaite pas."

J'avais souvent vu les ravages de ces boissons dans les tavernes et j'avais déjà dû faire taire un ou deux ivrognes trop bagarreurs. Je n'arrivais pas à comprendre comment on pouvait boire autant dans sa vie jusqu'à oublier qui on pouvait être.

"Je me sers de l'alcool quand j'ai fini une chasse principalement. Grace à ça, je ressens une nouvel vigueur en moi et permets à... l'animal en moi de se calmer un petit peu... Mais encore une fois, c'est à double tranchant... En prendre trop équivaut à devenir une autre personne qui va peut-être commettre beaucoup d'erreurs."

Je vidais mon verre devant elle et m'exclamai joyeusement de la douce sensation de la boisson glissant dans ma gorge. Puis je réinvitais Maïwen à boire son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Dim 13 Mar - 23:34

Je notai les informations dans un coin de mon esprit ainsi que ses avertissements, je ne souhaitais pour rien au monde perdre mes capacités pour une quelconque joie éphémère. Il m'invita de nouveau à boire, le simple fait de connaitre le contenu de ma chope dissipa un peu des soupçons dans mon esprit.
Je redoutais tout de même le picotement qu'avait amené cette boisson, c'était une première et je n'étais toujours pas sûr que je voulais vraiment réitérer l'expérience.  
N'empêche que le soupir joyeux de Garret piquait ma curiosité.... Et si ce n'était que du à la surprise? Il était très probable que le goût ait été faussé et je voulais quand même jauger la bière selon sa juste valeur.

Décidée, je pris mon verre, enregistra l'odeur et prit une nouvelle gorgée. J’avais eu raison de croire que la surprise avait joué un grand rôle sur la boisson qui était beaucoup moins désagréable qu'au premier abord. Cependant, le goût et la sensation faisaient tout de même un duo étrange qui me crispa un peu. Le petit instant de chaleur qui irradia ma gorge était plaisant, mais je n'aimais pas assez l'arôme pour en boire d'une traite comme l'avait fait mon interlocuteur.

Une fois ma courte analyse terminée, je délaissai mon verre sur la table et posa sur lui mon regard doré, une question toute simple venait de s'immiscer dans mon esprit. J'essayai de trouver une formulation avec tact, sachant que je n'étais pas vraiment maitre en la matière, mais je me lançai quand même.

''Et après?''

Ma voix était douce et empreinte d'une touche d'angoisse que je cachai au mieux possible. Notre rencontre remontait à quelques heures à peine, mais je m'étais tout de même attachée à l'homme devant moi. Nous avions échangés le poids d'une vie, les histoires qui nous ont forgés, le fondement de nos être, un savoir précieux et unique que j'estimais comme quelque chose de très précieux.

''Et après les chasses, après avoir accompli ta vengeance, que se passera-t-il?''

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Jeu 17 Mar - 15:59

La question de la jeune fille me prit un peu au dépourvu. Je regardais vers elle et je voyais ses yeux dorés me fixer avec intensité. Elle avait demandé comme si elle redoutait la réponse que je pouvais donner.

Je restais un moment sans parler. Elle l'ignorait, mais je m'étais déjà posé cette question mille et une fois avant ce jour. Depuis la nuit où j'ai compris ce que j’étais, je n'ai cessé de chercher une réponse. Je me la reposais après chaque transformation que je ne pouvais contrôler.

Et irrémédiablement, j'obtenais, hélas, la même et éternelle réponse. C'est peut-être pour ça que je me jette corps et âme dans cette chasse... Dans cette vengeance.

Je pris la bouteille pour me resservir un verre et le boire de nouveau d'une traite. Il allait me falloir du courage pour répondre à ma nouvelle amie.

Je respirais et soupirais un bon coup avant de la fixer à mon tour avec un sourire triste.

"Apres cette chasse... Il n'y a rien... Même si je tuais tout les lycans de ce monde, ça n'aurait pas de fin, car il en resterait toujours un en liberté."

Je plaçais ma main sur ma poitrine.

"Il y en a un en moi...Il est là... Il me nargue... Il gratte à la porte... et un jour, je ne serais peut-être plus capable de le retenir. Il n'a pas encore fait de victime pour le moment... Mais, dans un futur proche, ça ne sera plus le cas."

Je baissais le regard... même le plancher légèrement vermoulu de la chambre semblait me narguer.

"Il n'y a pas d'autres destins pour moi que la mort. Et, malgré mes recherches, je n'ai pas encore trouvé de remède à mon mal... Il est fort probable qu'un tel remède n'existe absolument pas... Je n'ai donc pas le choix...Un jour viendra où je devrai décider d'en finir... Peu importe que ma quête soit finie ou non."

Ma gorge m'irritait... Je me repris un verre, mais qui me sembla bien amer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Dim 20 Mar - 23:44

Le sourire triste que Garret m'offrit me brisa le cœur, j'avais déjà quelque peu compris la réponse avant même de poser la question.... J'avais espéré que la vérité serait autre.

"Apres cette chasse... Il n'y a rien... Même si je tuais tout les lycans de ce monde, ça n'aurait pas de fin, car il en resterait toujours un en liberté."

Je soutins son regard et contrairement à ce que j'eu crus au premier abord, je ne me laissa pas entrainer dans la tristesse et le désespoir. J'écoutai attentivement, mon cerveau tournant à plein régime.

"Il y en a un en moi...Il est là... Il me nargue... Il gratte à la porte... et un jour, je ne serais peut-être plus capable de le retenir. Il n'a pas encore fait de victime pour le moment... Mais, dans un futur proche, ça ne sera plus le cas."

Il baissa doucement les yeux, ses aveux n'avaient rien de facile ou de joyeux. Il était parti pour venger tout un village en vivant chaque jour avec le poids de son pire ennemi lui alourdissant la conscience et meurtrissant son coeur.  

"Il n'y a pas d'autres destins pour moi que la mort. Et, malgré mes recherches, je n'ai pas encore trouvé de remède à mon mal... Il est fort probable qu'un tel remède n'existe absolument pas... Je n'ai donc pas le choix...Un jour viendra où je devrai décider d'en finir... Peu importe que ma quête soit finie ou non."

La gorgée qu'il prit alors de sa chope n'avait pas l'air d'avoir le même effet que plus tôt, son visage semblait s'être assombri. Je n'avais pas bougé, je le regardai un moment cherchant a croisé son regard. Je me levai doucement et m'approcha quelque peu, m'accroupissant légèrement pour que nos visages soient a même hauteur, égal à égal.

''D'accord, si demain tu venais qu'à perdre le contrôle tu t'enlèveras la vie..... Mais si demain on trouve un remède? Si demain d'une manière ou d'une autre tu apprends comment te défaire de la créature qui croupit en toi?''

Je pris une petite pause, puis repris avec un léger sourire des plus sincère.

''C'est peut-être un espoir naïf, mais malgré tout, cet espoir naïf vaux la peine d'être entendu tu ne penses pas? Ton combat n'est pas terminé autant pour les lycans qui trainent dehors que celui qui te ronge a l'intérieur. Il y a un but pour lequel tu te bats et je continue de croire que ce n'est pas que la vengeance. L'avenir est construit de plein de choses, mais personne ne peut affirmer qu'elles seront toutes mauvaises. Tu nourris cette idée depuis bien longtemps et je crois sincèrement qu'il ne faut pas l'abandonner.''

''J'aimerais que tu gardes cet espoir au fond de toi...''


Je posai doucement ma main là ou il l'avait posé un peu plus tôt pour désigner la bête qui l'empoisonnait peu à peu.

''…parce que l'homme que j'ai devant moi se nomme Garret, il a bon cœur et vie pour servir une cause noble, pour venger les larmes versées injustement.... et il mérite de vivre.''

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Jeu 7 Avr - 17:13

Je pensais que le silence régnerait une fois que j'avais parlé... Quand on parle de la mort, les gens ne répliquent pas car ils veulent éviter le sujet. Je fus donc surpris quand Maïwen mit son visage en face du mien pour me fixer de ses yeux dorés.

''D'accord, si demain tu venais qu'à perdre le contrôle tu t'enlèveras la vie..... Mais si demain on trouve un remède? Si demain d'une manière ou d'une autre tu apprends comment te défaire de la créature qui croupit en toi?''

La question m'étonna. Bien sûr, je m’étais déjà demander ce que je ferai si j'étais libre.. si je n'étais plus un monstre en devenir. Mais chaque fois, j'avais l'impression que la bête me chuchotais que ceci est impossible. Je vis un léger sourire sur le visage de la jeune femme. Ce n'était pas de la pitié... Loin de là.

''C'est peut-être un espoir naïf, mais malgré tout, cet espoir naïf vaut la peine d'être entendu, tu ne penses pas? Ton combat n'est pas terminé autant pour les lycans qui traînent dehors que celui qui te ronge a l'intérieur. Il y a un but pour lequel tu te bats et je continue de croire que ce n'est pas que la vengeance. L'avenir est construit de plein de choses, mais personne ne peut affirmer qu'elles seront toutes mauvaises. Tu nourris cette idée depuis bien longtemps et je crois sincèrement qu'il ne faut pas l'abandonner.''

''J'aimerais que tu gardes cet espoir au fond de toi...''

L'espoir... J'ai perdu de vue cette notion depuis bien fort longtemps... Peut-être trop longtemps.

Je sentis la petite pression de la main de Maïwen sur mon torse... J'en sentis la douce chaleur.

''…parce que l'homme que j'ai devant moi se nomme Garret, il a bon cœur et vit pour servir une cause noble, pour venger les larmes versées injustement.... et il mérite de vivre.''

Mon nom... Peu de personnes le connaissaient ou l'utilisaient... ça me fit du bien de l'entendre et qu'on me parle comme un être humain et nullement comme un monstre. Je me mis à repenser à toute ma vie. La perte de ma famille, de mon village. J'ai tout sacrifié pour traquer les responsables et leur engeances, où qu'elles se terrent.

Et je devrai arrêter parce que justement l'une d'entre elles veut me dévorer de l'intérieur ? Les laisser gagner et voir tout ce que j'ai fait jusque-là n'être qu'une sordide plaisanterie ? Je sentais la colère monter en moi, mais pas seulement. Il y avait autre chose. Une petite lumière en moi qui se raviva doucement comme si elle avait attendu tout ce temps.

Étrangement, je me sentais apaisé et je fixai à mon tour ma jeune amie. Et je lui fis un sourire

"Tu as raison... Je ne peux pas me laisser abattre comme ça sans me défendre. Je refuse de laisser ces monstres l'emporter sur moi d'une façon ou d'une autre."

ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi bien.

"Je te promets que je vais me battre... Aussi bien contre les lycans dehors que celui en moi... S'il existe un remède, je le trouverai... Quoi qu'il m'en coûte."

Puis je me rappelais que je ne suis pas le seul à porter une malédiction. Je déposai ma main sur celle de Maïwen.

"Et je chercherais également le moyen de te sauver, toi, de ta marque maudite. Je ne sais pas si toi et moi, on peut être sauvé... Mais je ne baisserai jamais les bras... Et j'ose espérer que toi non plus, tu ne baisserais pas les bras."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Dim 10 Avr - 21:22

"Tu as raison... Je ne peux pas me laisser abattre comme ça sans me défendre. Je refuse de laisser ces monstres l'emporter sur moi d'une façon ou d'une autre. Je te promets que je vais me battre... Aussi bien contre les lycans dehors que celui en moi... S'il existe un remède, je le trouverai... Quoi qu'il m'en coûte."

J'étais vraiment heureuse d'entendre dans sa voix un certain regain d'énergie. Ça me semblait si injuste qu'un homme comme lui ayant tout sacrifié doive vivre torturé par le doute. Le doute était sans aucun doute le pire des poisons avec l'impuissance..... Et il avait cumulé les deux. Je ne le prenais pas en pitié, ça ne servait à rien de toute façon que de dire ''au pauvre de toi comme tu es malchanceux!''. De un c'était irritant et stupide en plus d'être dégradant et de deux ça n'apportait aucune solution. Cependant, j'éprouvais un grand respect pour cet homme qui continuait de se battre malgré la souffrance, portant la mémoire de tout un village au creux de ses pensées.

"Et je chercherais également le moyen de te sauver, toi, de ta marque maudite. Je ne sais pas si toi et moi, on peut être sauvé... Mais je ne baisserai jamais les bras... Et j'ose espérer que toi non plus, tu ne baisserais pas les bras."

Suite à ses paroles emplies d'un espoir nouveau, je me détendis. La chaleur de sa main était apaisante et je me sentais étrangement bien..... Je regardai son visage, le fond de ses yeux, la vie dans son sourire..... Avais-je enfin réussi à faire quelque chose de bien? Est-ce que les mots soufflés par mon cœur avaient pu panser la plaie béante qui couvrait le sien depuis si longtemps? Son regard chaleureux semblait m'indiquer que oui, du moins, avoir quelque peu apaisé sa tourmente.  

J'analysai finalement le morceau de sa phrase me concernant et mon sourire se fit un peu plus triste.

''Non je ne baisserai pas les bras.... Cependant, ma malédiction n'a rien de magique ou de surnaturel contrairement à toi. Ce n'est que la réponse à mes actes passés.''

Je n'étais toujours pas sûr de vouloir aborder ce sujet pour le moins délicat avec lui. Cependant, j'avais bien des défauts, mais je ne mentais pas et il méritait ma sincérité absolue. Je lui avais déjà montré les marques qui striaient mon dos, mais pourrait-il faire confiance à une meurtrière? Cette question me tourmentait à chaque nouvelle rencontre et j'avais toujours peur d'en connaitre la réponse. J'étais prise de doutes, mon sourire s'était effacé et je regrettais d'avoir brisé l'instant de bonheur qui avait eu lieu.

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garret Worfken
Rpiste habitué
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Ven 15 Avr - 8:26

Si l'espoir revenait en moi, il ne me fallu pas longtemps pour comprendre que ça n'avait pas l'air d'être le cas pour Maïwen. Son doux sourire se perdit dans une tristesse sans nom. Je me souvenais de son dos et de ce qu'elle avait enduré et j’espérais vraiment pouvoir faire quelque chose pour elle.

''Non je ne baisserai pas les bras.... Cependant, ma malédiction n'a rien de magique ou de surnaturel contrairement à toi. Ce n'est que la réponse à mes actes passés.''

L'expression de son visage m'était bien connue. Je la voyais chaque fois que je regardais un miroir. Il n'était pas très difficile de comprendre le fardeau que portait cette jeune fille frele mais pourtant combative.

Je posais un doigt sous son menton pour faire relever son visage et faire en sorte que nos regards se fixent. Puis, sans colère ni jugement, je lui dis:

"Tu as tué quelqu'un n'est ce pas? Je le sais. Je le vois dans tes yeux."

Le silence se fit dans la pièce. Je sentais que Maïwen se trouvait terriblement coupable pour ce geste impardonnable et je ne pouvais que la comprendre. Cette fois, c'était à mon tour de l'aider... Même si je n'ai jamais été doué à ça.

"Dans ce monde, le meurtre est, hélas, omniprésent. Ne crois pas que je tue les loup-garous par plaisir. Chaque fois que j'en tue un, il revient à sa forme humaine en agonisant et je vois toujours la même lueur de tristesse dans leur regard car ils se souviennent de tout ce qu'ils ont fait et la plupart n’étaient que des gens innocents."

Je me remémorais instantanément de tout ceux dont j'avais pris la vie. Certains n’étaient que des jeunes hommes qui n'avaient pas encore profité de la vie et qui avaient subis une malédiction effroyable. Et j'étais le seul présent lors de leur mort... Seul gardien de leur secret.

"Tu as peut-être tué quelqu'un mais j'en ai tué beaucoup plus. Si tu veux vraiment racheter ta faute, il faut vivre de toutes tes forces et tenter de réparer ce que tu as fait en sauvant le plus de vie possible. "

Je me demande qui je tente de réconforter à ce moment précis.

"Je pense que c'est la seule façon d'être sauver de ce fardeau qu'on appelle la culpabilité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïwen Murasaki
Rpiste moyen
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   Dim 24 Avr - 19:46

Je restai silencieuse un moment, ses mots faisant leur chemin dans mon cerveau embrumer de sentiments flous. Je le regardais un peu perdue dans mes souvenirs, heureuse de voir dans ses yeux une compassion réelle sans méchanceté et sans mensonges.

"Tu as peut-être tué quelqu'un, mais j'en ai tué beaucoup plus. Si tu veux vraiment racheter ta faute, il faut vivre de toutes tes forces et tenter de réparer ce que tu as fait en sauvant le plus de vies possible. Je pense que c'est la seule façon d'être sauvé de ce fardeau qu'on appelle la culpabilité."

Je trouvai du réconfort dans ses mots, j'emmargeai de mes pensées mélancoliques et il ne me fallut pas bien longtemps pour que ses paroles viennent se graver dans ma mémoire, même plus, dans mon âme.  

Je l'observai un instant d'un regard nouveau. Il avait dit avec des mots ce que je ressentais au fond de mon cœur depuis un bon moment! C'était ça que je cherchais.... une raison de vivre et de continuer a avancé. Un objectif qui me donnerait la force de me relever à chaque fois que j'allais tomber. Pendant longtemps j'avais vécu comme un animal. Une journée à la fois sans penser au lendemain, cloitrant ma curiosité, c'était beaucoup plus facile.... Mais a quoi bon? Vivre et mourir seule, sans rien avoir accompli d'autre que le meurtre.
*Ce n'est pas ce que je veux laisser au monde!*

''Oui, c'est ce que je veux faire'' murmurai-je plus pour moi-même que pour Garret

Déterminée, je repris en le regardant droit dans les yeux. Il avait achevé le travail qu'Allundar avait commencé, du moins, la première étape.

''Je veux troquer ma simple vie de bête contre un avenir certes couvert d'embuches, mais qui vaut la peine d'être vécue''

Je souris discrètement, malgré la force de mes paroles j'étais très calme, sereine, plus légère. C'était une force tranquille, mais je sentais sa chaleur irradier en moi un bienêtre sans égal.

_________________
The best way not to get your heart broken
Is to pretend you don't have one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Taverne a découvrir [PV Maïwen Murasaki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Elesia :: Taverne "Le Corbeau Ivre"-
Sauter vers: