Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Sam 7 Fév - 13:51

Le Seigneur des Ombres était accoudé sur le rebord d'une fenêtre, un verre remplit de sang. Son regard admirait la robe du précieux breuvage. Il savoure le calme qui l'entoure, ces dernières semaines ont été d'un ennui tel, rien d'intéressant n'était venu égayer son quotidien. Un des inconvénients de sa condition, l'ennui avait largement le temps de s'installer. Les Humains avaient eu, le privilège de ne le connaître que très rarement cette compagnie de l'ennui. 


François repensa durant quelque minute à son ancienne condition d'Humain, fugace, riche en émotion, insouciante, passionnée. Oui, sa vie était d'un concentré pur, qui était terriblement jouissif, tout en étant destructeur. Les images de son ancienne Famille lui revinrent à l'esprit, son cœur, ce serra, il l'aurait pleuré à chaude larme si cela lui était possible. Extérioriser lui était interdit, le rongeant à petit feu de l'intérieur. Seule la violence pouvait un tant soit peu apaisée son esprit, car à ce moment, son esprit n'était plus tourmenté. Mais ce moment n'était que fugace, afin de dissiper la souffrance qui l'animait, il devait  constamment occuper son esprit. 

On pourrait  déduire à partir de ces constatations que notre vampire, Haït sa condition. Que nenni, il pouvait enfin protéger sa « famille », n'étant plus faible. Méprisant au plus haut point l'espèce humaine qui a une longévité médiocre, mais détruisant tout ce qu'il touche. Perpétuellement insatisfait, n'ayant qu'une vision nombriliste de la vie, et  il trouve que ceci est propre à chacun de ses cloportes aussi habile, soit-il. Ne saisissant pas l'ampleur des conséquences incontrôlables de l'ensemble de leur choix, car étant déjà 6 pieds sous terre. Comment le nomme-t-il déjà "l'effet papillon", un magnifique terme pour désigner un phénomène si ravageur.


 Tandis que lui vampire, il pouvait permettre à certaines élues, de s'extirper de leur simple condition. De passer au-dessus de tout ça, de réellement saisir leur importance, leur influence en quelque sorte de passer à un nouveau stade. Un sourire se dessina sur le visage de François, il avait encore développé une psychologie de comptoir. Pouvant approfondir pendant des heures, mais sans interlocuteur pour le confronter cela ne servait à rien. 


Donc il se releva, bue d'une traite le précieux liquide. Contemplas sa compagne de toujours, puis sauta depuis sa position dans la rue située à une vingtaine de mètres en contrebas. Le sol se fissura légèrement sous l'impulsion du choc, tout en  émettant un léger bruit sourd. Le seigneur des Ombre n'en avait cure sachant qu'aucun de ces êtres faible viendrait s'intéresser à l'origine de ce bruit. Se relevant délicatement, il leva une nouvelle fois son visage en direction, de la reine céleste. Il ferma les yeux, comme pour laisser les rayons de cette dernière la pénétrés profondément. Il inspira profondément en faisant abstraction de toute odeur parasite, le parfum unique de cette nuit, si fraîche, aseptisant et purificatrice. 


Détournant son regard et de facto, son attention vers la rue, il prit une direction aléatoire. Il n'était pas en chasse, ni à la recherche d'un nouveau membre familiale. Non, il déambulait sans réel but, appréciant les bruits de la nuit qui était plus claire. François appréciait ces petites sorties nocturnes, qui lui réservaient des surprises plutôt cocasses. Avec ses sens il pouvait matérialiser la position et scène qui se déroulaient lorsqu'il passait à proximité d'une maison. Et il reconnaissait volontiers l'imagination, l'idiotie et l'inventivité débordant de ses anciens semblables. Comme cet homme qui se stimulait avec la manche d'une pelle, son rectum doit encore en garder des traces. Se remémorant ses différents souvenirs, une odeur particulière attira son attention. 


Après que que tout ses sens est cernée l'origine de cette odeur, il en déduisit que c'était un être de la nuit, du style démoniaque. Et ayant un certain goût pour les âmes humaines, il était évident que c'était une succube. Au forme affriolante pour le commun des mortels, même, si se terminant par des pieds de chèvre. Le Seigneur des Ombres avait déjà rencontré et goûté des gens de son espèce, qui ne lui a pas laissé un souvenir des plus agréables. Car leur qualité gustative était des plus médiocre, parce qu'en mélangeant toutes ses saveurs d'âme humaine, il altérait leur goût irrémédiablement. Et la surcharge de saveur d'une proie et en générale ne donne jamais rien de bon car trop déséquilibré. 


Certes, elle ne fera pas un repas, cependant, elle peut bien faire une bonne compagnie en cette merveilleuse nuit. L'espérant tout du moins, car ses rares rencontres avec cette espèce, n'avaient pas été des plus intéressantes, malgré une certaine similitude entre nos espèce. Levant les yeux vers sa reine, comme cherchant son approbation. Avant d'aller à la rencontre de cet être démoniaque, il s'assura que sa tenue était présentable, étant composée de sa redingote habituelle mais entièrement noire, comme son « gilet de serveur » (désolé anachronisme) et le reste de sa tenue. À l'exception de son foulard rouge vif et ses deux griffes en rubis placées sur son index et son majeur. Parfois, notre élégant vampire aimait faire dans un mauvais goût contre balancée par sa grâce naturel. Après cette vérification d'usage, il alla à la rencontre de la succube, elle n'était pas très loin.


François fit sorte d'arriver face à elle, un léger sourire en coin, faisant d'abord mine de passé sans intention de l'aborder. Il savait que d'instinct, la succube, avait détecter qu'il n'était pas humain et peut être même sue sa véritable nature si elle était suffisamment expérimenté. Mais passons outre, donc en arrivant à proximité, il lui dit un :


« Bonjour. » Avec un léger sourire charmeur et accompagné d'une légère révérence de la tête.


Continuant son chemin, sur 5 mètres afin de permettre à la succube de forger une première impression qu'il avait laissée sur cette rencontre fugace.
 
Suite à cela, il se retourna et dit d'une voix douce, tout en se rapprochant


« Excusez-moi ! Je me présente François Davi pour vous servir » accompagné d'une légére révérence


« J'espère ne pas vous avoir fait peur ? Si c'est le cas, j'en suis navré, mais au vu de votre nature et  parierais que vous avez déjà décelé la mienne,ainsi  je ne doute pas que vous puissiez aisément vous défendre. » Dit-il en contenant le plus possible sa puissance afin de ne pas paraître comme une menace à ses yeux.



François poursuivant après quelque seconde de silence « Puis-je vous faire une proposition ?  Ne vous inquiétez pas elle n'a rien d'indécente. Étant deux être de la nuit marchant seul, cela vous plairait-il de passer le reste de cette soirée en ma compagnie ? Sauf si vous avez des obligations autres part. » Durant tout son discours, il n'avait pas détaché ses yeux bleu océan de celui de son interlocutrice.


Notre Seigneur des Ombres, venait peut-être de trouver une distraction intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Sam 7 Fév - 16:55

"Bonjour ... ?" Répondis-je comme si je doutais même que l'être qui venait à moi s'adressait bien à ma misérable personne.

Étonnant ce vampire qui errait ça et là, on aurait presque dit qu'il n'était pas en chasse. Parle-t-on véritablement de chasse, pour un vampire ? Il ne saurait en être autrement, le sang est un trophée comme un autre.

Ce charmant jeune homme se présenta dans les règles de l'art, il utilisait le pronom 'vous' ce qui m'arracha presque un demi-tour de la tête afin de m'assurer que j'étais bien seule. Je savais que certaines personnes vouvoyaient les autres, mais avoir autant d'égard n'était pas commun. Naturellement, j'en fis de même.

"Bonsoir, moi c'est Shae, pour te ... vous servir également."

Sa présence m'intimidait presque plus que celle de Dieu en personne, je ne saurais pas dire pourquoi. Des vampires, j'en avais rencontré que très peu et je ne les connaissais presque que de réputation. Le soucis est que le plaisir charnel était rendu à l'était de vague passe-temps, en gros, j'étais moi-même devenue une petite flamme devant un tsunami, incapable de faire quoi que ce soit s'il demeurait insensible.

Mais bon, il avait l'air poli et j'étais d'humeur joueuse, toute magie de séduction rentrée, je lui souriais sincèrement et avec un regard que je voulais charmeur.

J'entendis sa proposition quand des pas rapides mais assez lourds naquis dans la nuit, il s'approchait très vite le bougre ! Je me demandais quand il aurait fini sa croissance. D'un geste vif de la main, je l'arrêtais. Il obéis sur le champs.

Derrière moi se dressait à présent "Petit Frère", bien campé sur ses pattes arrières, tous crocs dehors. Au garrot, il m'arrivait au coude, et debout, il me dépassait presque à présent. Combien de fois ai-je regretté son adoption ? Et combien de fois sa puissance à compensé ma propre faiblesse ? Sacré petit frère ! Si ce soir j'étais de sortie, c'était exclusivement pour lui. Après ses deux mois d'entrainement intensifs, il avait droit à une petite soirée relâche.

Je doutais que notre ami le vampire ait peur d'une chimère blanche, cependant, sa présence me rassurait et quelques explications s'imposèrent. Ma main caressant nonchalamment la tête de mon chien de l'enfer, je pris la parole :

"Je suis désolée, je te présente Petit Frère, ma chimère que j'ai eue quand elle était encore qu'un bébé. Cela ne t'ennuie pas s'il se joint à nous pour notre petite escapade nocturne ? Il est gentil et ne mord que les personnes qui me veulent du mal."

Bien plus rassurée à présent, je m'approchais de François Davis, lui pris doucement le bras pour lui murmurer à l'oreille : "Contrairement à moi, je mords qui me le demande, et je le suppose, contrairement à toi, qui mords à peu près tout le monde." Là dessus, je lui lâchais le bras et repris un peu mes distances, non que j'aie peur, mais je ne connais que trop l'inefficacité de mes charmes sur qui n'est pas joueur avec la chaire. Je ne voulais pas mettre trop mal à l'aise un vampire nouvellement rencontré.

Je marchais alors à ses côtés, Petit Frère sur nos talons.

"D'ailleurs, désolée si je suis sur ton territoire, je ne savais pas que ce terrain de chasse était revendiqué. On pourra partager une victime plus tard dans la soirée si tu veux."

Nouveau sourire insondable, je cherchais son regard. Amusant, il était à la fois d'un froid glacial et brulait comme la braise. J'aurais peut-être ma chance après tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Sam 7 Fév - 19:14

Elle se prénommait, Shae qu'elle nom fort amusant. L'approche de François semblait l'avoir un quelque peu déboussoler, comme si elle n'était pas habituée à tant d'égard. Il ne savait pas qu'elle compagnons avait elle l'habitude de fréquenter, mais il semblerait, qu'il n'était pas des plus courtois. Venant des Enfers, cela n'est guère étonnant.

Le vampire sentit la présence d'une bête, qui déboucha derrière son interlocutrice, ses muscles se tendirent légèrement près à attaquer s'il représentait une quelconque menace. Quand soudain cette Shae lui intima de se calmer. Finalement, cette succube était de plus en plus intéressante. C'est un compagnon de route forte étonnant, il montrait les crocs. C'est mignon, cette chimère n'avait aucune chance face l'être vampirique. François l'aurait massacrée, juste pour cet affront de ne pas avoir reconnu sa supériorité. Il  en déduisit, qu'il avait dû cacher sa puissance au-delà de ses espérances. Ou cette chimère était tout simplement inconsciente.

"Je suis désolée, je te présente Petit Frère, ma chimère que j'ai eue quand elle était encore qu'un bébé. Cela ne t'ennuie pas s'il se joint à nous pour notre petite escapade nocturne ? Il est gentil et ne mord que les personnes qui me veulent du mal."


Cette Shae, l'avait même prénommé « Petit Frère ». L'ayant élevé depuis qu'il était bébé, cela témoignait qu'une relation profonde et solide les liaient tous les deux. Cette différence faisait d'elle de facto la succube la plus intéressante qu'il est rencontré, François espère qu'au cours cette nuit, elle ne le décevra pas.

Soudainement, elle se rapprocha du vampire en lui glissant 
"Contrairement à moi, je mords qui me le demande, et je le suppose, contrairement à toi, qui mords à peu près tout le monde.

Le visage du Seigneur des Ombres se crispa, comment pouvait-elle autant lui manquer de respect. Présumant qu'il se nourrit de n'importe qui comme un vulgaire cloporte, ne visant qu'a abreuvé son appétit. Cette succube venait de passer d'interlocutrice intéressante à celui de future victime en très peu de temps. Elle ouvrit la marche, étant d'une familiarité incroyable, ceci n'aurait pas dérangé précédemment notre vampire. 

Mais les dernières paroles de la succube lui étaient resté en travers de la gorge. Et les mots qui sortirent de sa bouche par la suite finirent de creuser sa tombe.

"D'ailleurs, désolée si je suis sur ton territoire, je ne savais pas que ce terrain de chasse était revendiqué.

Ses paroles traduisaient le manque de connaissance flagrante qu'elle avait sur l'espèce vampirique, surtout de haut-rang. Elle avait peut-être rencontré des vampires de bas-étage, cela ne pouvait qu'être ça. François l’espérait  pour elle, grâce à son lien de sang, il avertit Luca Davi de se mettre en route afin de surveiller cette chimère qui nous collait au talon. Car si cette Shae continuait à se montrer d'une telle ignorance, elle le paiera chèrement. Et cela serait rapide et létal pour les deux. L'ignorance, le Seigneur des Ombres n'en avait que faire, cependant qu'elle soit exposée comme cela avait le don de l'énerver. Un espèce de condenser de stéréotype, qui pouvait être supportable si poser à travers des question,et non exposer comme affirmation.

« Terrain de chasse » comment pouvait-elle réduire cette ville à cette simple définition. Certes, il méprisait les humains, tout en appréciant leurs constructions qui pour certain témoignait d'une fibre artistique et d'intelligence notable. Et de plus, cela réduisait les siens et lui à la simple condition de chasseur qui passait leur vie qu'à cela, ça en est navrant

« On pourra partager une victime plus tard dans la soirée si tu veux."

Quand elle finit sur ses mots, les yeux de François prirent franchement leur teinte rosée. Se contenant le plus possible, « partagé » une proie avec une succube, cela montrait à quel point, son ignorance sur les siens était énorme. Les « victimes » comme elle les appellent, est un mot en lui-même mal utilisé. La façon dont elle voyait ses proies, montrait le peu de considération qu'elle se porte. Pour le Seigneur des Ombres, les proies qui ont l'honneur d'être mordues par lui son chanceuses, car choisi pour la majorité d'entre eux, du fait qu'ils soient différents, particuliers. D'autant plus s'ils rejoignent la famille Davi.


 Pour revenir aux dires de cette succube, « partager » avec elle, fera en sorte que le mets soit dépourvu de sa saveur. Et ceci n'a pas d'intérêt pour François. Durant cette introspection, notre vampire sentit la présence de Luca. Désormais, la chance de survie de ces 2 êtres était proche de zéro. Les prochaines paroles de cette succube seront déterminantes entre la joie et la tristesse. Déjà que son attitude séductrice qui  laissait insensible le vampire au début, suite à ses propos  son ton et son regard charmeur l'énervait au plus haut point


Et le Seigneur des Ombre lui répondit d'une voix profondément calme:


« A vos paroles, j'en déduis que les connaissances que vous possédez sur les personnes de ma nature sont proche du néant, cela est fort dommage. Passons outre, malgré cette alléchante proposition, je me dois de refuser. Cependant si vous devez vous sustentez libre à vous. Ne vous inquiétez pas, je ne me tenterais pas à vous regarder en pleine action. »


Il enchaîna, après quelque seconde de silence.


« Malgré tout,je tiens à vous inviter en un lieu, plus agréable pour discuter. Je vous promets que cet endroit vous plaira, auquel cas libre à vous de partir. Ma Chère Shae me ferez-vous, l'honneur de votre présence ? » Dit-il de d'une voix posée, tout en tendant sa main comme une invitation.


Il fit apparaître deux ailes noires de chauve-souris, n'attendant que la réponse de cette succube futur victime ou interlocutrice d'une nuit.


Le Seigneur des Ombres ne voulait pas, et s'il le devait, s'occuper de cette chimère et d'elle dans un tel endroit. Il faut que ces sujets soit mater dans un cadre digne de ce nom. Afin que la chère reine céleste puisse admirer le spectacle, de celle qui a manqué de respect à un de ses enfants. Les yeux de François n'étaient plus que d'un rose semblant animé de flamme toute once de bleu avait disparu.


 Il n'en avait que faire, cela montrera encore plus si Shae comme elle se prénomme est plus intéressante que ces autres congénères.


Dernière édition par François Davi le Mer 11 Fév - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Dim 8 Fév - 16:26

Cet être était des plus singulier. Il avait médité pendant de longues minutes après que j'aie pris la parole...

Me jugeait-il ? Déjà ? Ce serait tellement inconvenant !

Quoique après tous, les vampires avaient tous la folies des grandeurs, étaient tous persuadés d'être les êtres les plus puissants, les plus nobles de Dilysia quand bien même ma propre race avait dans sa possession un plan tout aussi étendu mais bien plus puissant. Pour la prochaine fois, il fallait absolument que je me souvienne d'une simple équation :

Vampire égal orgueil presque plus que Succube égal luxure, d'ailleurs. Bon, il fallait que je change d'approche, je lui suis inférieure, message reçu !

Je continuais à chercher son regard mais il s'assombrissait dans un mutisme passablement long. Inquiète, je me demandais presque s'il fallait que je le laisse à lui-même. C'est que les alentours étaient un peu monotones et, personnellement, je commençais presque à m'ennuyer. M'ennuyer, moi, avec un homme, voilà qui m'étonnerais presque de moi-même.

Cependant, François prit la parole au bout d'un interminable moment de confusion avec lui-même.

Un reproche, déjà, je ne connaissais pas les vampires ? Ah bon ? Ah oui, je lui suis inférieure. Bien sur, cher monsieur, je ne sais rien et vous savez tout. Bon, quoi d'autre ... Le refus de ma proposition, pourquoi ne suis-je pas surprise ? Je soupirais, cet être n'était donc pas joueur, soit ! S'en suit une proposition de la part du Vampire, le suivre dans un endroit qui me plairait.

Alors là, quelque chose était louche, je fus reprochée de ne pas connaitre les vampires, mais lui était capable de savoir ce qui me plairait ou pas. Mon sens du jeu et ma curiosité me poussèrent à vouloir en savoir un peu plus.

De plus, il venait d'ouvrir ses ailes et de me tendre la main ce qui me posait un sérieux soucis. Croisant les bras, je le toisais de pieds en cape, la tête légèrement sur le côté, je lui demandais de m'éclairer sur un point.

"... Toi qui prétend savoir quels endroits me plaisent ou pas, tu ne devine pas que je me fiche éperdument que tu me regardes me régaler d'un plaisir charnel ?"

Cet être n'inspirait ni la sympathie, ni la confiance, cependant, j'avais toujours mon joker en réserve si la soirée venait à mal se dérouler. Je regardais Petit Frère qui me rendit mon regard un peu perplexe. Je passais une main dans les cheveux, réfléchissant à ma réponse puis, haussant les épaules, j'étendis mes propres ailes.

"Soit, je te mets au défis. Mène moi dans un endroit qui me plait puisque tu me l'a promis. Si tel devait en être le cas, je te ferais à mon tour découvrir l'un des sang les plus purs qu'il te sera donné de boire."

Peut-être qu'avec ce genre de proposition, ce gaillard allait finir par se radoucir et me considérer avec un peu plus de considération. C'est sur, c'est pas demain la veille et je voyais toujours le bon dans le mauvais. Voilà ma nature, et je ne pourrais certainement pas la changer de suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Mer 11 Fév - 23:12

François ne prêta pas tant attention au propos de la succube, souhaitant simplement une réponse. Après une remontrance, elle détourna le regard vers sa chimère, comme si elle lui demandait son autorisation. Finalement, elle accepta, un léger sourire se dessina sur le visage du vampire, saisissant délicatement la main de l'être démoniaque. 

   Ils prirent leur envol, lâchant par la suite la main de sa compagne de vol, il prit un peu d'avance. Il voulait profiter de tout son être de l'intermède aérien, le Seigneur vampirique appréciait tout particulièrement le vol, car se retrouvait au-dessus de toute odeur parasite, l'air était pur, le vent frappait son visage que sa bienfaitrice illuminait. Cette nuit était parfaite, il se perdait dans ce bain de fraîcheur. Il était désormais comme déconnecté du monde qui l'entoure, la succube aurait pu s'éclipser qu'il ne l'aurait pas remarqué. Faisant moult acrobatie dans le ciel, son esprit s'apaisa, ses yeux reprenant leur bleue  profonds caractéristique. 


Le vol dura 5 minutes, enfin, il aperçut son lieu adoré. C'était dans les hauteurs de la ville, pas très loin du Palais royal. Ce lieu, son lieu était un jardin suspendu, relativement grand et qui surplombe la ville. Il s'arrêta et se tourna en direction de la succube.


« Je suis profondément désolée, si ce voyage a été d'un ennui en raison de mon mutisme. J'ai été un piètre compagnon de vol, vous délaissant, pour se laisser au douceur de la nuit. Et vous prie d'accepter mes sincères excuses » s'inclinant légèrement, il reprit

"Si vous voulez bien." 

Cela était une question purement rhétorique, il prit possession de la main de la succube avec le plus de douceur possible. Puis poursuivit le vol en direction du jardin. Amorçant un atterrissage le plus élégant, possible, accompagnant celui de l'être démoniaque. D'un mouvement ample, il lui présenta le jardin. Où était présente bosquet, orchidée et rose blanc, plante grimpante sur des colonnes « grecques ». Au milieu se dressait une sculpture végétal entourée d'un parterre de rose de couleur blanche , des bancs était placés devant tout autour à l'exception en direction de l'entrée classique. Elles offraient un spectacle d'une beauté rare, malgré le faite, que cette description très réductrice  ne pouvait lui rendre justice.


Cependant dès la fin de son mouvement il laissa 1 min, a la succube pour  contempler ce spectacle.

Puis il entreprit un tour à 180° en accompagnant cette Shae afin de lui présenter la vue imprenable qui s'offrait désormais face à eux. Le panorama sous la lumière lunaire offrait un spectacle étrange, glacial, offrant un visage très différente de celle de la ville en pleine journée. Qui était malgré tout  de toute beauté avec la ville qui s'étendait en contre bas, suivit par les environs d'Elesia, un silence relatif y régnait.

« J'espère que je ne vous ai pas déçu ? Et que ce lieu vous plaît ? Si ce n'est pas le cas, j'en suis profondément navré. Cependant... »

De sa main qui tenait toujours celle de la succube, il fit en sorte d'un geste de se retrouver face à elle, avec une relative proximité.

« Ce spectacle n'est rien comparé à celui qui se trouve en face de moi. » 
Ses yeux plongés dans celui de Shae ,ce petit vol l'avait revigoré plus que prévu. Et il souhaite toujours voir si Shae était différente de ses congénères. Et cela permettrait au Seigneur de l'Ombre, de savoir s'il était toujours efficace dans le jeu de la séduction.


Dans tous les cas, cette nuit sera riche d'enseignements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Jeu 12 Fév - 19:20

L'endroit était réellement magnifique, juste ce qu'il fallait de petit creux de nature à cet endroit. Sans doute que le paradis devait ressembler à quelque chose comme ça, c'était presque trop calme pour moi, presque trop féérique.
Presque ...

Le vampire s'excusa pour son manque de communication lors de notre vol. Dire cela était un euphémisme caractérisé, j'eus pu ne pas être là que ça n'aurait pas été bien différent, j'avais même parfois l'impression de le déranger plus qu'autre chose.

Il avait l'air d'être d'une fierté à toute épreuve, tout dans sa présentation transpirait une attention toute particulière, un peu comme si l’apparat était bien plus important que le fond. Son jardin étonnant en était la preuve : il était juste parfait. Pas la moindre fissure dans le sol, pas la moindre petite mauvaise herbe, même les fleurs avaient l'air toutes parfaitement entretenues individuellement. Jamais je n'ai eu l'impression de compter aussi peu dans une rencontre.

Tout ce que j'avais envie de faire, c'était de me rouler dans le parterre de fleurs blanches, d'en sentir le doux parfum qui devait s'en dégager et de rire comme une enfant. Oui, quand je voyais ce petit bout de perfection, je n'aspirais qu'à y apporter un certain chaos. Cette idée fit naitre un large sourire sur mon visage.

"Ce spectacle est bien au dessus de mes attentes. Je te remercie de partager cela avec ma modeste personne."

Mes mains étaient dans les siennes à présent, je plongeais mes yeux dans les siens, toujours souriante. Je ris presque à sa tentative de séduction, il ne savait sans doute pas que je ne marchais pas comme ça. Me croyait-il réellement si naïve ? Je le supposais, et dire que c'est moi qui ne connais pas les vampires ...

"Monsieur François Davis, ou devrais-je même dire Seigneur ? Sans doute. C'est bien trop d'honneur que tu me fais ici, je n'en suis certainement pas digne moi qui ne suis qu'une parias même parmi les miens. Miens qui ne sont déjà pas bien haut dans la société."

Une de mes mains quitta la sienne pour faire une légère caresse dans ses cheveux, qui continua sur sa joue pour venir effleurer légèrement ses lèvres.

"Mes aspirations sont tellement plus ... simples, que j'en ai oublié ce que cela fait d'être impressionnée par une possession, si belle soit-elle."

Je lâchais sa main doucement et lui tourna le dos afin de jouir de la vue imprenable du jardin. Mes ailes disgracieuses étaient toujours sorties. Allait-il comprendre à quel point j'étais en marge ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Lun 23 Fév - 23:36

Le Seigneur vampirique, sourit légèrement quand il vit que sa piètre tirade est arrachée un rire à cette succube. Au moins, ce qui est sûr, au cas où sa vie s'achèvera, elle la quittera le sourire aux lèvres. C'est la moindre des choses qu'il pouvait faire, sentant que Luca s'était mis en position. Elle laissa, glisser une de ses mains sur le visage de François.


Notre seigneur vampirique trouvait cela navrant, pourquoi avait-elle aussi peu d'estime pour elle-même. Il semblait déceler une pointe de tristesse dans les yeux de l'être démoniaque, ce simple aperçut d'une trace d'émotion chez cet être. La rendit plus intrigante que jamais, une succube renié par les siens. Une histoire qui se devait être fort intéressante. Lorsqu'elle tourna le dos, pour porter son attention vers le panorama, une lueur d'étonnement fit son apparition dans les yeux de François. 


Ces ailes étaient bien différentes, de ses congénère, le vampire se maudits à lui-même de n'avoir pas fait attention à cela avant. Ces dernières étaient teintées de tache blanche, chose intrigante.
Se redressant, il vint se tenir à côté de son interlocutrice, appréciant le paysage qui s'offrait à lui, certes, il avait déjà contemplé à de nombreuses reprises, mais il ne s'en lassait jamais malgré sa longue existence.


Tout en ne détachant pas son regard, il dit à l'attention de Shae:


« Je suis ravi, que mon intervention est illuminée votre visage, surtout après mon égoïsme durant notre voyage. De plus sachez, que je n'emmène ici que les personnes que je juge digne. Dès lors... »


Là, il s'efforçant d'adopter le ton le plus neutre possible


« ... Cessez de vous dévaloriser comme cela. Vous valez certainement mieux que ça. Car la simplicité est pour moi, le summum de la beauté, de ce fait à mes yeux vos besoins « simples » ont une certaine valeur. Et ce même si je ne les partage pas, de plus sachant que nos deux espèces sont en certain point semblable, tout en restant d'une grande différence. Je l'admets, même si je n'ai pas une haute opinion de vos congénères »


Il s'arrêta un moment. Puits repris


« Vous dites que vous êtes une paria parmi les vôtres, avant de vous proposer une quelconque avis et vous présenter mon point de vue à votre sujet. Puis-je connaitre l'histoire de votre exil forcé si je puis dire. Ainsi que connaitre l'origine des taches blanche qui ornent vos ailes, si cela n'est point indiscret ? »


Le Seigneur des Ombres, gardait un œil sur la chimère de Shae, certes, elle avait eu un sursis. Cependant, sa position reste précaire, désormais Luca fut rejoint par Livier par mesure de précaution.
Ce jardin était le jardin où sa mère l'emmenait plus jeune, quand ses obligations le lui permettaient. Ces moments étaient rares, mais intenses, l'espace d'un instant, il revit le visage souriant de sa mère. Son regard fut traversé par un éclair d'humanité et de tristesse, notre être vampirique adorait ce jardin.


Mais trêve de palabre, cette nuit doit être celle de son évasion, en espérant que Shae devienne une agréable co-fugitive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Mar 24 Fév - 18:54

Valoir mieux que ça ?

A vrai dire, je ne m'étais jamais posé la question de savoir si à présent, je valais plus ou moins que les autres démons. Je voyais ma malédiction comme une corruption qui s'étendait, rien de plus, rien de moins.

Si peu d'estime de moi ? Je l'avais bien avant, j'étais une simple Succube après tout, un des seul démons pour qui la science du combat n'était pas nécessairement à apprendre dès le plus jeune age, enfin, à part bien savoir manier le fouet. Ce n'était pas très compliquée, je n'étais douée que pour deux choses : envoûter, et encore pas tout le monde, les plus fortes têtes étaient simplement séduites ; et disparaître.

Je soupirais, presque tristement, voilà qui allait encore me donner à réfléchir à tel point que je risquais de ne plus pouvoir en dormir, moi qui étais si fatiguée... Je me repris bien vite et souris à François qui était venu se poster juste à côté de moi. Mon histoire l'intéressait-elle vraiment ? Mon humble histoire ? Lui qui m'a fait sentir jusque dans mes os à quel point je lui étais inférieur ? Hé bien soit ! J'espère seulement que mon récit ne l’ennuiera pas.

"C'est indiscret, indiscutablement, mais puisque j'ai l'honneur de découvrir votre jardin secret, je vais vous dévoiler ma corruption."

J'inspirais, j'étais protégée par un sceau, en tant que vampire, il n'éprouvait pas ce besoin de garder pur le sang démoniaque, il ne me jugera pas. Aller, un peu de courage ma belle ...

"Ça s'est passé il y a quelques mois, dans la forêt. J'avais repéré à des kilomètres à la ronde une proie qui aurait fait fondre n'importe quelle succube, même la plus exigeante : un homme verge."

Je m'interrompis, attendant une réaction, ou laissant le temps au vampire pour mesurer à quel point nous sommes similaires et différents.

"J'aime beaucoup jouer avec mes proies, sans forcément leur sauter dessus. Comme toi, en somme." Je lui souriais timidement, presque pour m'excuser "C'était un moine fervent, nous avons discuté, et il m'a corrompu avec la parole. Je n'ai rien pu faire. Depuis cet instant, ma vie est devenue plus réelle. Mes proies étaient devenues des êtres vivants, sans être forcément devenue végétarienne, je venais de prendre conscience que même un simple mortel pouvait receler une puissance cachée, la vie venait de prendre une dimension sacrée que je ne lui soupçonnait même pas."

Mes yeux étaient devenus tristes et songeurs, je parlais à un vampire, à quoi je m'attendais ? Pour lui, une victime restera une victime, même si elle était scrupuleusement choisie parmi une pré-sélection. Sans doute qu'il ne percevait pas que derrière, il y avait des vies détruites, et d'autres qui le sont tout autant d'avoir perdu un être cher.

"Pour moi, c'était comme d'avoir ouvert les yeux sur une horreur sans nom, je me suis punie, fortement et à plusieurs reprises." Je remontais ma tunique pour montrer une marque profonde de scarification que je m'étais faite à côté du nombril, sur la peau blanche, elle ressortait de plus belle."Cette période à duré son temps, quand je me suis rendue compte que ce n'était pas la solution, j'ai opté pour autre chose. Depuis, je passe mon temps à essayer de rendre ce monde ici-bas un peu meilleur. Mais pour ça ..."

Sur le coup, j'avais complètement oublié que je parlais à une personne qui était insensible. Je m'étais approché de François des deux pas qui nous séparait en ondulant outrageusement les hanches et ajoutais :

"... Je fais découvrir à n'importe quel personne qui croiserait ma route une dimension de plaisir dont ils n'ont même pas idée. Pour ça, il semblerait que Dieu me montre son approbation en teintant de blanc mes précieuses ailes."

Je souriais de plus belle, découvrant mes canines que dardait la pointe d'une langue agile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Sam 14 Mar - 19:09

Elle avait rencontré la cible ultime, pour les gens de son espèce. Un homme encore vierge, cela est très étonnant, surtout à leur époque. François pensa qu'il devait avoir un goût intéressant, et surtout un sujet passionnant réussir à détourner une créature. Qui est la personnification du plaisir charnel, ou simplement cette Shae est originellement différente de ses congénères, dans les deux cas la curiosité du Seigneur des Ombres fut piquée.


 Sa remarque fut subtile, tout en restant assassine, un léger sourire apparu sur le visage de François. Il apprécie ce genre de remarque, témoignant d'une finesse d'esprit, de ce fait, il n'en tint pas rigueur. 


L'être vampirique sortit de son analyse lorsque l'odeur d'un sang atteignit ses narines. La chimère de la succube venait de s'égratigner sur l'un des bosquets. La succube quant à elle continuait son histoire, elle exposait le moment où elle prit conscience de l'importance de la vie de ses cibles. Notre chère Seigneur des Ombres attachait, une certaine importance à la vie de ses proies, les remerciant avant de les savourer, de leur sacrifice. Et à travers lui, ils pouvaient s'élever et vivre une histoire extraordinaire. 


Elle fit remonter le haut de sa tenue pour me proposer un aperçu du résultat de son autoflagellation, François trouvait cela ridicule. La suite du récit n'allait que renforcer ce sentiment. Elle s'approcha soudainement de l'être vampirique.

°Chasser le naturel est, il revient au galop° pensa le Seigneur des Ombres.

Aucune émotion ne transparaît sur le visage de l'être de la nuit, il laissa darder un léger sourire sur son visage et s'éloigna avec délicatesse et grâce pour reprendre la distance initial. Durant son mouvement, il laissa un regard intense sur l'être démoniaque. Cet échange ne dura que l'espace de quelque seconde, mais François espérait qu'il avait malgré tout-fait son effet.


Par la suite, il inspira et tourna ses yeux vers son interlocutrice, il s'exclama :

« Votre récit est des plus intéressant, à tel point que vous donnez mon avis est très difficile. Car j'ai tellement à vous dire. Cependant, je vais essayer d'être le plus synthétique possible. »

Reportant son attention sur le panorama, il s'exclama avec un ton neutre

« Je suis heureux que vous ayez découvert la véritable valeur de la vie. Vous, être de plaisir, vous avez suite à votre prise de conscience, usez de vos talents naturels pour selon vous, absoudre vos péchés antérieurs en offrant à mes anciens congénères la découverte d'un plaisir charnel inimaginable. Et ceci après vous être auto flageller, cela est particulier. En restant tout à fait objectif, ma nouvelle condition ma permis de savoir à qu'elle point la vie est précieuse. Mais je trouve de mon point de vue, que votre méthode pour respecter la valeur de la vie de ces cloportes est contre productive. 
Regardez, avant vous vous nourricier de l'âme de votre partenaire du soir. Cela est symbolique, car vous êtes la personnification de la tentation et par vos actes, vous révéler la vraie nature des personnes et la perte de leur vie est la sanction de leur faiblesse. Ainsi, leur disparition est un bien fait, évitant à ses proches une possible souffrance par sa faute. De ce fait, elles garderont une bonne image de ce dernier, n'ayant pas l'occasion d'être dessus par lui à l'avenir. Mais désormais, vous permettez à ces cafards de découvrir le réel plaisir, vous récompensez en quelque sorte leur faiblesse. De plus, je pense qu'après avoir goûté à vos charmes, le retour près de leur proche. En particulier de leur femme ou maris est à leurs yeux des plus fades. 




Vous dites que cet homme à changer votre vision, je n'en doute pas, il aurait été plus intéressant que vous jouiez de vos charmes. Cependant que vous n'alliez pas jusqu'à la relation physique. Mais que lorsqu'il semblerait, qu'il succombe à la tentation. Vous avertissez votre cible qu'il lui faut découvrir le vrai amour sans quoi il pourrait tout perdre et ratez un aspect particulier de la vie. Vous respecteriez, donc votre nouvelle volonté d'une meilleure façon, cela reste mon avis personnel. Malgré tout, je sais que vous devez vous sustenter, dès lors faite le, avec le pire de ces cloporte en passant outre le plaisir sexuelle. 




Vous passerez à une vision de bonne volonté moins nombriliste. Car avec votre façon de faire, vous avez opéré un changement de nature tout en voulant préserver votre intérêt.
Ensuite, à vos yeux, j'imagine que vous pensiez que, je porte peu d'intérêt à la vie de mes proies. Je ne vous en tiendrais point rigueur. Pour moi saisir l'importance de la vie pour les gens de nos conditions, est le fait de pas me nourrir plus qu'il est nécessaire et dans une moindre mesure en cas de transformation. J'ai appris à les connaitre et les appréciez. Partant de ce fait, on peut l'appliquer au monde humain, vous accordez beaucoup de valeur à leur vie. 
Mais ces derniers le font-ils ? Il tue des animaux par exemple parfois par pur plaisir. Pourquoi leur vie aurait plus de valeur que celle des animaux ? Tout cela pour dire, même s'il m'est très difficile de le synthétiser en si peu de mots. Ainsi, vous tuez le strict nécessaire afin de vivre. Pour faire simple vous manger pour vivre, et vous ne vivez pas pour manger. Et cela peut s'appliquer à tous les domaines, un de ces êtres tue l'un de ses congénères qui était une menace imminente pour sa propre vie. Celui qui a été tué avait pourtant une famille. 




Voilà ma question celui qui a tué l'autre, saisit-il malgré tout la valeur de la vie ? Le général sait-il la valeur de la vie, en particulier des hommes qui sont sous son commendement ?»


Lors de sa dernière phrase, il porta son regard d'un bleu océan vers Shae.

Shae après ce long intermède, venait trouver bien malgré elle un regain d'attention aux yeux du Seigneur des Ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Dim 22 Mar - 17:56

"avant vous vous nourricier de l'âme de votre partenaire du soir"
Sérieusement, qui est-il pour affirmer ça ? Non, je ne me nourrissais pas de l'âme de mon partenaire, je ne faisais que me nourrir de plaisir charnel.

"Ainsi, leur disparition est un bien fait"
La sacralité de la vie, tout ça, non ? Déjà oublié ?

"Je pense qu'après avoir goûté à vos charmes, le retour près de leur proche. En particulier de leur femme ou maris est à leurs yeux des plus fades."
D'une part, je ne me nourrissais jamais d'une personne casée avec quelqu'un, le goût de l'amour et le regret rend le goût de l'acte amer. Quant aux autres, ils ne s'étaient jamais plaint de trouver les autres personnes 'fades'. Bien au contraire, après m'avoir eu, ils étaient initiés à un plaisir jusqu'alors inédit.

"Il aurait été plus intéressant que vous jouiez de vos charmes."
Non, justement, ce n'aurait pas été marrant...
"Cependant que vous n'alliez pas jusqu'à la relation physique."
... Ouais, donc là, tout l’intérêt aurait disparut, je ne voyais absolument pas où le vampire voulait en venir.

"Malgré tout, je sais que vous devez vous sustenter, dès lors faite le, avec le pire de ces cloporte en passant outre le plaisir sexuelle."
Mais ... Euh ... Une Succube ... Se sustenter ... sans plaisir sexuel ? Et lui, il peut se nourrir sans boire le sang ? Je commençais à perdre patience. Déjà, j'avais vraiment du mal avec le fait que l'on me juge, en plus, cette personne ne me connaissait absolument pas, et, pour affirmer vraiment mon désarroi, ce vampire était complètement à côté de la plaque !
Pourquoi me donner des conseils aussi mal avisés alors que je n'en ai même pas réclamé.


"Il tue des animaux par exemple parfois par pur plaisir. Pourquoi leur vie aurait plus de valeur que celle des animaux ?"
Donc on est d'accord, tuer, c'est pas bien ? D'accord, je suis complètement perdue là.

Je restais un instant, sans rien dire, essayant d'assimiler tant bien que mal la très et trop longue tirade qui partait dans tous les sens. Clignant un instant des yeux, je repris peu à peu contenance et formula simplement une petite phrase.

"Mais moi, je ne tue personne pour me nourrir, je n'ai jamais tué personne d'ailleurs."

Intriguée, je le regardais et je compris rapidement que comme lui, il fallait que je sois plus éloquente sur mes pensées. Bon, par où commencer ?

"Pour ma part, je pense qu'il faut que tu sois plus renseigné, ou du moins plus ouvert d'esprit. Je sais que devenir vampire n'a pas du être facile et que tu n'as sans doute pas que ça à prendre en compte l'avis, le passé, le vécu des gens mais ne te porte pas juge de savoir s'ils sont dignes de vire ou non. Tu parle des hommes qui tuent des animaux et tu les critiques, mais c'est un fait, tu fais comme eux. Te prends-tu en compte quand tu critiques ces 'cloportes' ?"

Je fis une pause oratoire et repris d'une voix plus douce après une longue inspiration.

"C'est un fait, nous sommes tous le cloporte de quelqu'un d'autre. Si tu traites les tiens avec brutalité, sans pitié et sans cœur, pense que peut-être un jour, quelqu'un fera de même pour toi. Être gentil ou du moins pas brutal avec ceux que tu considère comme inférieur n'est absolument pas une marque de faiblesse. Bien au contraire, il n'y a que ceux qui sont inquiet qui parlent de puissants et de faible. A l'inverse, les personnes qui n'ont aucun doute sur leur propre valeur ne se sentent pas obligés d'abaisser les autres."

D'un coup, je remarquais que je venais de parler comme le Moine. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, j'en ressentis de la fierté, une fierté profonde qui vint vibrer jusqu'à mes ailes et, si je n'étais pas en train de rêver, fis s'étendre la tâche blanche de manière sensible mais perceptible.

Mince, qu'est ce qui m'arrivait ? Ma propre satisfaction à prêcher me troublait. Ces pensées étaient bien les miennes, mais elles m'étaient curieusement étrangères. Je me sentais glisser irrésistiblement vers la corruption et je crois que j’appréciais vraiment ça. Mon sourire se fit presque timide alors, c'est comme si j'avais ouvert toute une partie de mon esprit, une partie éclairée et juste mais qui serait restée jusqu'alors inconsciente.

"Je n'aime pas que l'on me juge, je pense que c'est pareil pour tout le monde, alors jamais je ne juge les autres."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Jeu 26 Mar - 0:28

La réponse de Shae fut plus cinglante que ce que François imaginait. Son long discours n'avait pour aucun but de la juger et de l'énerver. C'est propos l'ont offusquée profondément, comment ose t'elle s'adresse ainsi à lui. 
Elle l'accuse de manquer d'ouverture d'esprit, de la juger, que nenni. Notre vampire n'a aucunement porté un jugement, juste émis un avis, et a fait preuve d'ouverture d'esprit car n,'a pas cessez de discuter malgré le fait de sa différence et surtout de la comprendre. 


Le Seigneur des Ombres se redressa de toute sa stature le regard froid :

« Vos mots me désolent aux plus hauts points, vous me manquez de respect alors que j'essayais de maintenir des échanges courtois. Cependant, je ne peux vous laissez continuer à me diffamer ainsi. Je vais dès lors vous répondre point par point.

Premièrement le fait que vous ne tuez pas est fort étonnant en tant que succube. Car en générale, les gens de votre espèce tuent leur victime en buvant leur âme. Cette caractéristique est connue de tous, est cela est la seule raison qui fait que vous soyez des êtres démoniaques. Car vous tuez par le plaisir de la chaire et comme je le répète, vous êtes la personnification de la tentation, et la perte de la vie ainsi que celle de l'âme de vos victimes est leur sanction pour avoir succombé au péché.


Deuxièmement, d'aucune manière je m'autoproclame juge de la vie et de la mort, mon exemple concernant les animaux. N'a peut-être pas été assez claire, je ne critique pas le fait de tuer des animaux si c'est pour se nourrir, je critique le fait que l'on tue des animaux pour juste le plaisir de la chasse. Et vous osez porter un jugement sur ma personne alors que vous me critiquez de le faire. Remettez-vous en question, témoignée d'une certaine finesse d'esprit, je suis sûr que vous en avez. Vous m'en avez déjà fait la démonstration. Donc vous ne connaissez pas mon histoire dès lors, je vous prie de garder vos remarques à ce sujet. Je ne suis pas comme eux, loin de là. Je ne tue pas par plaisir, je dois le faire pour vivre, ceci est ma malédiction. De plus, je ne chasse pas à outrance, je le fais juste pour me sustenter. Dès lors, je fais en sorte de sélectionner soigneusement ma proie et rendre la chasse la plus agréable possible. Cela est le meilleur moyen de respecter la valeur de la vie. Dans le cas contraire, je pourrais aisément me nourrir comme un monstre de bas étage. Là n'est pas ma vocation, je respecte chacune de mes victimes, me nourrir de leur sang est une chose intime et sacrée. Je pensais que vous aussi, vous comprendriez du fait que vous vous nourrissez de l'essence même de cette espèce. Pour synthétiser de manière maladroite saisir la valeur de la vie ne veut pas dire, ne pas tuer, mais plutôt le faire quand notre propre vie ou celui de notre entourage est menacé.


Troisièmement, certes, je les considère comme inférieur. Cela ne veut pas dire que je ne les respecte pas. Comme vous l'avez soulignez, j'étais l'un d'eux avant donc, je sais, c'est que cela fait d'être humain. Ma nouvelle condition m'a permis d'ouvrir les yeux. Mes anciens congénères croient être les rois du monde. Elle ne pense qu'à ses propres intérêts, elle est égoïste, violente et j'en passe. Mais, je sais qu'il y a des perles dans cette masse grouillante. Et via le partage du Pacte du Sang, je leur permets de prendre conscience de cela, et ceci toujours avec leur consentement. Le monde est fait de gagnant et de perdant qu'on le veuille ou non. Je les méprises, cependant, j'admire leur ingéniosité, leur soif de vivre, et cette chose qu'ils appellent l'espoir. Cette chose, moi je ne l'est plus, mais peut-être est-il un privilège de la mortalité. Je ne peux le dire, cependant une chose qui m'insupporte concernant cette espèce est le fait que des êtres aussi faibles fassent autant de dommage. Je ne peux les considérer, comme mon égal la majorité d'entre eux, vous avez votre vision, j'ai la mienne. Si vous n'essayez pas de la comprendre, je ne peux rien n'y faire.
Malgré tout de mon côté, j'ai essayé de vous comprendre, et je l'ai comprise, je vous ai alors juste exposé mon avis après libre à vous de le prendre en considération. »


À la suite de ces paroles, il déploya ses ailes prêtes à partir, il se retourna une dernière fois


« Je vous remercie malgré tout pour cet échange fort intéressant. Et j'espère pouvoir vous revoir. Ce jardin vous restera à jamais ouvert, et peut être pourrions rediscuter sur de meilleur base ci le plaisir vous en dit »

François esquissa une révérence, puis se redressa est fixa un moment le visage de cette succube pour graver son visage dans sa mémoire.

Cette Shae venait d'avoir un sursis, non pas du fait qu'elle soit forte de caractère ou tête, car elle était différente et François adorait cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae
Rpiste moyen
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 30

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Mer 1 Avr - 10:06

Moi, je m'étais simplement assise sur un banc, un bras sur la tête de mon chien qui s’assit tranquillement à mes côtés. Manifestement, nous n'arriverons pas à nous comprendre, je ne voyais pas pourquoi il fallait insister. Il avait beau bomber le torse comme tous les hommes inquiets le font, il n'en restait que plus désespérant. Après cet encore très long discours, je fermais les yeux un moment, essayant simplement de débarrasser mon corps de l'agacement que ce vampire me produisait.

"Ton 'premièrement' n'est absolument pas fondée. Je viens d'une famille de Succubes et d'Incubes très étendue, et s'il leur arrive de temps en temps de faire succomber leur victime dans un plaisir orgasmique que leur corps n'est pas apte à supporter, ce n'est pas une pratique si rependue, c'est juste une sorte d''erreur du débutant'. Je suis au courant que les démons tuent et, par extension, les Succubes aussi, cela ne veut pas dire que c'est ce qui se fait, et encore moins que c'est une caractéristique connue. J'aimerais d'ailleurs bien savoir d'où tu tiens cette information vu que la victime n'a probablement pas pu t'en faire part. Et si tu as eu affaire à une Succube de cette trempe et que tu es toujours là, c'est bien que tu t'es fais fourvoyer. Par ailleurs, je te rappel que les Démons ne sont pas connus des humains qui sont pourtant les chefs colporteurs de ce genre d'informations biaisés."

Encore un jugement de valeur erroné sur ma race, et je ne réponds plus de rien.

"Ton deuxièmement, à présent ... Hé bien tu as ta vision de la sacralité de la vie, j'ai la mienne. La vie est précieuse, tu l'as dit toi même, tu ne te prétends pas juge, encore une fois, tu l'as dit toi-même, alors de quel droit te prétends-tu supérieur à ceux que tu tue pour te nourrir ? Si tu penses que ta vie est menacée, je conçois qu'ont peut effectivement réagir assez extrêmement, mais ne t'es tu jamais demandé que peut-être c'était à toi de mourir ? Si la réponse qui te vient d'emblée est 'non' alors tu te poste en tant que juge, c'est un fait. Encore une fois, tu as ta vision, et j'ai la mienne. Seulement, la mienne a quelques effets secondaires suffisamment gênants qui me font dire que je ne suis pas très loin du vrai.

Quant au troisièmement ... tu méprise ce que tu respecte ?
Amusant, pour moi, ça c'est une phrase signe de quelqu'un qui ne sait plus où il en est. Je ne peux rien ajouter à cela si ton propre esprit n'est pas d'accord avec lui-même. Après, tu dis que tu as essayé de me comprendre ? Sans même connaitre les bases de ma race ? C'est une audace dont tu ne peut pas te permettre. Moi, je me fiche éperdument que l'on nous connaisse mal, mais je n'aime pas que l'on nous condamne sur des crimes sous prétexte que 'c'est connu de tous'. A ce compte là, des préjugés sur les vampires, il en circule beaucoup."


Le vampire s'était levé pour partir, très bien alors, je pense que nous pouvons tourner en rond pendant encore très longtemps si le pseudo-débat sur qui-connaissait-mieux-qui se poursuivait. Avec une pointe d'empathie, mon regard se posa sur lui, le pauvre petit vampire, je plaignais sincèrement son manque de discernement et espérait qu'il ne répète pas ce genre de discours avec quelqu'un d'autre. Mon père n'en ferait qu'une bouchée par exemple.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Davi
Rpiste présent
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   Jeu 14 Mai - 11:58

Les dernières paroles auraient atteint le Seigneur en plein cœur, si cœur, il possédait. À la fin du discours de Shae, François se remémore tout le fil de la discussion constatant avec consternation les idioties qu’il avait pu sortir, malgré le visage impassible qu’il présentait intérieurement son esprit était tourmenté. L’être vampirique était consterné d’avoir offert une attitude qu’il juge indigne de lui, il avait laissé son orgueil prendre le dessus au point d’être ridicule. Il comprenait désormais, l’attitude hostile qu’avait adoptée Shae, elle devait trouver ces propos irritants et insupportables. D’autant plus qu’ils viennent d’une être qui souffre autant que lui de préjugé et fausse rumeur. Sa situation était même pire, car les vampires au moins fascinent ces cloportes, alors que ceux de leur espèce traîne une relative mauvaise réputation. Aveuglé par l’arrogance, notre Seigneur des Ombres ne valait pas mieux que les personnes qu’il méprisait.


Repliant ses ailes déployées, il se rapprocha de la succube, déclarant de la voix la plus douce possible

« Chère Shae, je tiens à m’excuser sincèrement de mes propos qui ont dû vous irriter au plus haut point, j’ai été indigne de votre compagnie. Vous déclamant des discours dont, je n’avais pas vérifié la véracité, ayant fait preuve de bêtise. Nos deux espèces se ressemblent en bien des points, j’aurais dû mieux pondérer mes propos, ne pas laisser mon orgueil aveuglé mon jugement. Pardonnez-moi à nouveau, J’admets qu’à votre l’incompréhension de ma volonté première, par rapport à votre histoire, j’ai réagi avec idiotie. Mais sachez, chose rare, que je vous estime désormais au plus haut point et quand ce soir, je vous serais éternellement reconnaissant. Je suis votre obligé ainsi que toute ma famille vampirique, tenez prenez cette fiole, comme cela si vous avez besoin d’aide briser le, j’accourrais pour vous aider. Ceci est possible grâce à un mage qui la confectionner est lorsqu’il est brisé diffuse un parfum particulier lié avec une magie du vent.

François lui tendit une petite fiole au couleur bleutée, puis reprit

Je tiens à rajouter, que durant cette nuit, j’ai plusieurs fois, pensé à vous tuer. En témoigne la présence de ces deux membres de ma famille.

D’un signe du regard, il montra la direction où étaient dissimulés ses deux congénères. Un regard argenté et un autre doré firent leur apparition.

« Ce soir, vous m'avez ma remit en place en mettant en lumière le fait que, je m’étais endormie, négligeant mon être. Sachez que je vous ferais un autre cadeau. Du fait de ma longue existence, j’ai pu créer un empire , me permettant de posséder de nombreux établissements. De ce fait, je tiens à vous signifier, que désormais, tous les bâtiments de repos, de restauration vous sont ouverts à Elesia, vous pourrez désormais coucher, vous restaurez sans débourser le moindre sou, une chambre vous sera toujours garder. Dans les autres grandes villes de Dylisia, dans les bâtiments portant un D sur le haut de la porte vous sont également ouverte. J’espère que cette modeste réparation, vous conviendra. Si jamais vous êtes à la recherche d’une personne, nous mettons à disposition notre réseau. Je vous notifie à nouveau de mes sincères excuses, d’avoir gâché cette magnifique nuit. Mes deux congénères et moi somme près à satisfaire un de vos désirs, auquel cas j’ai été ravi de vous rencontrer et je vous dis merci »

Suite à ses paroles, le Seigneur des Ombres esquissa une dernière révérence, son visage éclairé par sa bienfaitrice. La couleur de ses yeux tirait vers un bleu très sombre, il n’attendait plus que la réponse de son interlocutrice.

François Davi s’était humilié comme rarement, allait-elle accepter ses excuses ou ils se quitteraient sur de mauvaises impressions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si Semblable, mais si différent [Pv Shae][Inachevé]
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» différent jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Elesia-
Sauter vers: