Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Sam 21 Mar - 1:17

Le soleil, un élément essentiel pour compléter une belle journée. Un ciel bleu et sans nuage, rien de mieux pour une sortie. Les rues de la ville d'Elesia, les marchands qui criaient ce qu'ils avaient à vendre, la musique des bar de la capitale qui mettaient une ambiance sympathique. La ville était très vivante dans ces journée la, bien que le climat politique de la famille royal était très sombre, les elesiens continuaient à vivre tranquillement. Les citoyens vaquaient à leurs occupations et les nobles comptaient leurs argents si précieux à leurs yeux. Quand aux militaires, les patrouilles reprenaient place et quelques volontaires se montraient devant l'état-major de l'armée pour effectuer des tâches qui pourraient apporter gloire et reconnaissance.

Dans les campagnes, c'était presque la même chose. Les paysans s'occupaient de leurs champs et regardaient passer les voyageurs et autres cavaliers de l'armée en patrouille. Il y avait peu de chose à faire pour les nobles dans ces terres, mis à part la chasse. Un sport soit disant noble pour ces sirs richement vêtu. Cela apportait un minimum de prestige social et montrait les compétences de chacun en équitation. La chasse se faisait en grande partie à cheval, hors de question pour les nobles de trainer leur précieuses chaussures dans la gadoue. Cela demandait beaucoup d'entrainement et souvent beaucoup d'expérience pour revenir avec du gibier.

"CAPITAINE KERMANO, JE VOUS ORDONNE DE RALENTIR CE CANASON !"

"Pour la dix-septième fois et avec tout l'honneur que je vous doit .... Sir Gotheric .... Je suis déjà à la marche la plus lente pour mon cheval ...."

Un drôle de duo de cavalier se promenait bien loin des murailles de la capitale du royaume guerrier. Celui qui était en tête n'était d'autre qu'Arthurios, avec sa nouvelle armure de capitaine d'armée et les fourrures sur son dos. Il se tenait droit sur sa monture, mais se sentait bien ennuyer. Il était en train de guider avec une corde la monture d'un jeune noble d'une vingtaine d'année et qui tentait de garder l'équilibre sur la selle de son cheval. Bien richement habiller et se tenant au cou du cheval, il était un riche enfant d'un général elesien qui voulait faire de lui un homme et le dis général avait pour idée de le faire accompagner par le capitaine Kermano à une partie de chasse afin de le sortir de ses occupations avec les jeunes demoiselles. Bien que l'idée d'accompagné le fils d'un général semblait être simple, il en était des plus pénible pour le capitaine depuis que ce Gotheric avait monté pour la première fois sur un cheval.

"Cette bestiole est inconfortable, cette foret est également d'une puanteur. Sans compté que j'ai mes bottes qui se salisse avec les étriers, je serrais plus tranquille avec Sophia ou Justinia dans les jardins du château ...

Il allait jamais arrêter de se plaindre celui la ? Si il avait l'occasion, le jeune capitaine n'aurait même pas hésiter à lui refaire sa dentition. Pour l'instant il était juste question d'apprendre un peu l'équitation à l'air libre, mais il regrettait cette idée de partir à cheval dans la foret avec ce gamin qui n'arrêté pas à se plaindre.

"NON ! J'en ai assez rentrons !"

"Pour la quarante-septième fois, on peut pas ..."

"Et pourquoi, je vous prie ?!"

"Pour la cinquième fois, votre père m'a fait savoir que si vous ne saviez pas monter sur un cheval lors de la prochaine chasse, nous serons vous et moi dans un sale pétrin..."

"Je comprend pas pourquoi père veut cela, c'est tellement inutile et épuisant et encore ...."

Et le revoilà parti pour un tour, il allait jamais arrêter ce gamin. Il y avait des moments ou le jeune capitaine avait une envie de l'abandonner en pleine foret, mais il n'était pas aussi cruel à se point pour se le permettre. Bien que l'idée était assez forte dans sa tête ou de trouver un autre moyen pour fermer ce moulin à parole.

"Vous avez vu ?"

"Qu'y à t'il, sir Gotheric ?"

"J'ai ... J'ai cru voir un renard la bas vers les buissons ..."  

Le jeune soldat regardait vers les buissons un peu plus loin qui menaient à une petite clairière, mais ne voyait aucun mouvement en cette direction. Cependant, cela allait être un bon prétexte pour passer à la vitesse supérieur. Avec le sourire, il détacha son cheval de cheval du jeune noble et regardait d'un air moqueur le jeune Gotheric.

"Voilà une occasion parfaite pour passer au galop, vous êtes prêt à le poursuivre ?"

"Quoi ?! Que voulez vous dire par ..."

A peine que le noble n'eu le temps de finir sa phrase, le capitaine frappa durement le cheval pour le mettre au galop avec le noble sur son dos. La bête se cambras et Gotheric resserra ses bras autour du cou de sa monture et cette dernière entra dans la clairière avec une grande vitesse.

"CAPITAINE KERMANO !!"

"OK ! MAINTENANT, VOUS VOUS SERVEZ DES RENES POUR GUIDER VOTRE CHEVAL ... NON ! CA C'EST SA CRIGNAIRE ! ATTENTION A GARDER L'EQUILIBRE, ON PREND PAS LES ORREILS DE SA MONTURE ...

Alors que ce drôle de spectacle s'offrait aux oiseaux environnant, un bruit vint attirer l'attention du capitaine vers les buissons. Posant sa main sur son épée tout en surveillant du regard le moindre mouvement dans les feuillages des arbustes.

"CAPITAINE !!! STOPPER LE !!!!"

"C'EST BIEN VOUS VOUS DEBROUILLEZ A MERVEILLE ! Dit il sans se retourner vers Gotheric, au contraire, il mit pied à terre et sans détacher sa main de la garde de son épée, il se dirigea vers les buissons. Il y à quelqu'un ?"

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Mer 25 Mar - 22:56

    « La faim chasse le loup du bois. » Proverbe français

    Le printemps, la saison du renouveau. La neige avait fondu et les proies sortaient de leurs trous. Arbres, fleurs et animaux reprenaient leurs souffle après un rude hiver. Ici et là on pouvais croiser de jeunes lièvres ou encore des perdrix née à l’automne dernier. Toutes les âmes de la forêt se réveillaient à leurs rythmes, dans le clame et dans la douceur printanière. Hélas, avec les beaux jours les parties intempestives de chasse avaient reprit. Le temps étant plus clément, les nobles et autres parasites dorés était de sorti. Le peuple de la forêt était sur ses gardes. Il était désormais plus difficile de chasser ne serai-ce qu'un simple faisan, même pour le plus ruser des renards.

    Voila quelques jours que Yoruichi rodait autour d'une maison, cette dernière se trouvait non loin de la cité nommée Myth, nie grouillant de ses répugnant humains. La renarde avait repérer un poulailler dans la cours, mais celle-ci était garder par deux gros chiens de chasse. Yuu' avait remarquer le petit manège du maitre de maison, toute les semaines il allait avec ses chien chasser avec son seigneur. La renarde avait déjà essayer de piller le poulailler dans la nuit, mais les deux molosses montaient trop bien la garde. Elle avait essayer avec ses deux formes mais rien à faire, ses abrutis de chiens puants finissaient toujours par aboyé et par la même occasion rametant leur maitre. S'en était devenue un défit personnelle de voler une poule à se chasseur. De toute manière, lui se permettait bien de chasser dans son garde manger, alors pourquoi pas elle et puis le chasseur était un humain. Rien que cela était une raison suffisante pour la renarde.

    Puis le jour attendu arriva. Tôt dans la matinée le chasseur se leva au son du coq, commençant par ouvrir les volets de son humble demeure puis vacant à ses occupation quotidiennes. Le soleil commençait tout juste à montrait le bout de son nez. Les heures passèrent et les chiens aboyaient, quémandant la nourriture qu'ils n'auraient pas. Les jours de chasse les chiens étaient mit à jeun, cela les rendraient meilleurs chasseur-pisteur. Pour la renarde cela n'était qu'un prétexte comme un autre pour ne pas les nourrir, les torturer de faim pour qu'ils soit d'autant plus agressif. Le chasseur sortit pour vider son pot de chambre et faire un petit tour du propriétaire, pour voir si tout aller bien. Les deux soumis se turent à l'approche de leur maitre, redoutant la punition si ils aboyaient trop. Ils étaient coucher sur le sol, la queue entre les pattes et les oreilles rabattu sur leur crâne à poils lisses. La scène faisait bien rire Yuu' qui était cacher dans les fourrés. L'homme se détourna des chiens après leurs avoir accorder une caresse fluette, puis il alla chercher son cheval pour le préparer. Un petit temps passant que le chasseur ne revienne. La jeune femme était lasse d'attendre, elle avait faim et voulait manger de la bonne chaire nourrie au bon grains, cela lui changerait de ses proies rachitiques.

    Le moment était venu, ce moment où le chasseur allait lâcher ses chiens et partir. Les deux canidés étaient sur exister, ils avaient hâte de pouvoir se mouvoir plus loin que leurs chaînes. Yuu' redoutait se moments, elle n'avait pas la moindre envie qu'ils la sentent et la poursuive durant des heures. L'homme se mit en selle et parti avec ses deux bêtes en tête. Finalement tout se passer bien.

    Yoruichi avait sa forme animal. Son museau était sombre comme l'ébène puis ce dégradait sur tout son corps par des nuances de gris pour finir sur neuf queue blanches. Son regard chaud et doré se posa sur la prison des poules. Elle prit grand soin à sortir doucement des fourrés et observa les alentours avant de se diriger vers le poulailler. Elle n'eut nul besoin de reprendre forme humaine pour ouvrir la porte. Devant elle s'offrait un coq et cinq belles et grasses poulettes. Elle n'eut qu'à se servir, la renarde jeta son dévolue sur une poule rousse bien grassouillette. Il lui fallu peu de temps pour l’attraper et lui brisait la nuque. Un léger craquement osseux résonna dans son crâne avant que le sang chaud du volatile ne coule dans sa gorge. Un soupir de soulagement s'échappa de la renarde. Quel goût délicieux, rien à voir avec les canards malades ou les mulots amaigris. Yuu' sorti du poulailler avec sa proie entre les crocs. Cela ferait une belle jambes à se chasseur de malheur. La jeune femme ne prit même pas la peine de fermer la porte derrière elle, laissant les autres galliformes fuirent dans la panique.

    Tout se passait bien, elle devait s'éloigner un maximum de l'endroit le plus rapidement possible. La renarde s'enfonça dans la foret, slalomant entre les arbres avec une agiter rare. Les plumes de l'animal mort venait sans cesse déranger son museau, laissant de temps à autre s’échappait un éternuant. Yoruichi cherchait à rejoindre l'endroit où elle avait cacher ses affaires, elles étaient près de la grande clairière qui était plus vers l'ouest, vers les terres d'Elesia. La renarde était rapide très rapide, la polymorphe n'avait rien à voir avec ses congiaires Anima. Dans son sang coulait du sang d'esprit de la nature, lui conférant quelques attributs des plus pratiques. Bien que du haut de ses vingts ans, la jeune femme ne savait rien de tout cela.

    Yoruichi était bientôt arriver à la clairière. Sa cours était effréné, la rendant hors d’haleine, son pelage ondulait. Elle ne prêtait plus attention aux environs à l'approche de sa cachette. Passant furtivement dans les buissons, l'un après l'autre. Quand des bruits sourds et des voix se virent entendre.

    "Vous avez vu ?"

    "Qu'y à t'il, sir Gotheric ?"

    "J'ai ... J'ai cru voir un renard la bas vers les buissons ..."

    Yuu' n'y fit pas attention et continua son chemin à travers brousse toujours avec son trophée dans la gueule. Elle avait juste vu deux homme sur des chevaux. Les voix s’éloignèrent un peut pour finir par disparaitre. La jeune femme arriva à l'orée de la clairière, mais au lieu de la traverser tout de suite, elle préféra s’arrêter à l’abri dans un buisson. Elle attendit un petit moments, on ne sais jamais peu être que les cavalier l'avait suivi. Les bruits de sabots aux galops ne mirent pas longtemps à arriver suivi de paroles abstraites. Les deux cavaliers entrèrent dans la zone dégarni d'arbre à toute vitesse sur leurs montures. La renarde les détailla rapidement, un chevalier en armure légère avec une cape en peau de bête et une épée, d'ailleurs il avait la main sur son fourreau, puis un jeune bourge offrent un spectacle pathétique. Yuu' plain intérieurement le pauvre destrier qui devait subir les hurlements de se gamin puéril. Elle lâcha sa proie pour la mettre au sol, elle faisait son poids la cocotte. Le feuillage du buisson bruissa, se qui n'échappa pas au chevalier qui descendit aussitôt. L'homme ou l'humain par de son odeur gardait sa main sur son fourreau. Nul doute il savait qu'elle était là, d'ailleurs la réplique ne tarda pas à venir:

    "Il y à quelqu'un ?"

    Comme si elle allait sortir, se présenter comme une fleur et leur faire la conversation. La renarde ne broncha pas, réfléchissant à comment faire pour les évités. Elle ne voulait pas se faire remarquait, surtout pars des humains, ils étaient trop curieux à son goût. Après un bref temps de réflexion des plus ennuyeux elle se décida. Elle allait jouer avec ses deux bipède puisque dans tout les cas ils la verraient sortir du buisson...

    Un petit jappement sortit des fourré puis un fin museau couleur charbon sortit d'entre les feuilles. Petit à petit la tête de la renarde sorti du feuillage, ne dépassant pas ses oreilles pelucheuses.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Mar 21 Avr - 1:53

Finalement, ce qui se cachait dans les buissons n'était pas vraiment très menaçant. Dans les premiers instants, se fut un petit museau, puis une tête d'un renard qui sortit des buissons. Pas de quoi sortir le fer d'une épée de son fourreaux, ce genre de bestiole avait beau être malin, mais était tout de même inoffensif. Enfin, c'était pas vraiment le cas pour certain fermiers du coin. Leurs pauvres bêtes étaient souvent la cible de ces bestioles à poil roux. En parlant d'animaux fermiers, les buissons semblait renfermer quelque chose d'autre entre les feuillages. Un autre renard ou encore une proie sans doute.

Un moyen simple de vérifier, tout simplement prendre l'épée sans en retirer le fer du fourreaux. La retirant ainsi de la ceinture, le jeune sergent alla lentement pousser les feuillages non loin du renard et ses pensées étaient confirmées. Une poule, enfin plutôt un repas pour la bestiole qui venait de la tuer. Les fermiers étaient souvent prêt à tout pour chasser les renards ou encore les loups en dehors de leur territoire et très souvent ils demandaient aux nobles de s'occuper de cela.

La chasse était une activité que beaucoup de nobles appréciaient et qu'ils n'hésitaient pas à pratiquer pour un peu de prestige. Ca servait pas à grand chose, mais au moins ils pensaient jouer les gros durs ainsi et ils se poignardait pas le dos à tout bout de champs. C'était pas une activité que le jeune homme n'avait pas vraiment l'habitude de faire, c'était un sport encore très réservé aux noble.

En parlant de noble, le jeune capitaine avait un peu oublier le jeunot qu'il devait surveiller. En même temps, ca ne lui plaisait pas trop de devoir veilliez sur un gamin, en plus il s'en sortait pas si mal malgré l'erreur de mettre la main entre les dents d'un cheval. Un cri tout à fait charmant, mais puissant. Enfin, la n'était pas trop la question. Même ce gamin n'arriverait pas à chasser quoi que se soit, mais il serait quand même généreux pour son père qu'il à tuer au moins un truc. Cette poule allait faire l'affaire, de tout façon tuer un renard aurait mis beaucoup trop de temps à cet idiot pour y parvenir.

Le jeune sergent d'arme se baisa et tendis la mains vers le cadavre de poule avec l'idée de faire croire au gamin qu'il avait tuer un truc avec son cheval. Fallait tout de même faire attention, si ca se trouvait ce renard tenait à son repas.

"Tu permet, que je te l'emprunte ? Trop généreux ... après tout, elle est bien trop grosse pour toi ... héhé."

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Jeu 23 Avr - 22:44

    « Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé ! » Vladimir Jankélévitch

    Les prunelles dorées de la renarde croisèrent celle du chevalier qui l’observé avec mépris. Une légère grimasse de dégout s’éprit de ses babines. Encore un humain qui ne voyait pas plus loin que le bout de son épée. Yuu' ne bougea pas d'un poils, le laissant la dévisager, le laissant penser qu'il était face à une simple bête. Si il savait se qu'il se cachait derrière se petit corps poilu, il ne ferait pas la même tête. Puis Yoruichi se rendit compte qu'elle avait perdu le regard du cavalier, l'homme fixait autre chose. La demoiselle remarqua alors que le feuillage de l'arbuste où elle se trouvait avec sa proie n'était pas très opaque. L'humain pouvait donc voir son butin. Le bipède rangea son épée dans son fourreau. Yuu' fut soulager un bref instant car se dernier détacha son fourreau de sa ceinture. Son mouvement fut lent, elle ne bougea pas et le laissa faire sans bronchait. L'humain poussa les feuilles de sa cachète pour faire paraitre sa proie, la poule du chasseur.

    Le cavalier stoppa son mouvement et semblait absent. Il devait penser à des trucs de bourgeois. "Ho! Le méchant renard, il a tuer une poule. Je vais prendre la poule et tuer le renard." ou que sais je d'autre. Yoruichi jeta un œil derrière l'homme qui se dressait devant elle. Le nabot sur son cheval ne semblait pas concentrait sur eux, toujours en galère avec son destrier. Cela lui laisserait plus de marge pour une fuite et avec un peut de chance l'autre écuyer à l'épée ne la suivrai pas si le cheval du bouffon s’emballait pour une quelconque raison. Soudainement sa réflexion fut troubler par un mouvement du cavalier.

    L'homme se baissa assez rapidement et une main se tendit vers le butin de la renarde. Ses pupilles se rétractèrent pour ne faire qu'un trait noir, ses oreilles se rabantèrent sur son crâne et pour finir ses babines se retroussèrent laissant place à deux rangées de dents blanches et bien aiguiser. La voix du bipède se fit entendre, mais quel voix niaise:

    "Tu permet, que je te l'emprunte ? Trop généreux ... après tout, elle est bien trop grosse pour toi ... héhé."

    "Non, alors la tu peut te faire prendre par ton cheval..."

    Grognât-elle entre ses crocs. Était-ce vraiment compréhensible? Je ne sais pas, mais dans tout les cas il n'aurait pas la moindre plume de son repas. Yuu' profita de la surprise du cavalier pour se saisir de sa main entre ses crocs. La renarde mordu la main prédominante de l'humain. Le sang coula dans sa gorge, quel gout infecte! Elle lâcha prise aussitôt avant de se prendre un retour en pleine face. Ni une, ni deux, elle saisit la poule et sortit du buisson à toute allure, dévoilant son corps. Un pelage charbonneux dégradant sur du blanc et ornait de neuf queues immaculé de blanc. Yoruichi pouvait courir aussi vite qu'un cheval sous cette forme. Il n'y avait donc aucune chance qu'elle se fasse attraper en plein vol.

    La renarde contourna le cavalier et se dirigea droit vers le nabot. Elle passa près de son cheval qui prit panique. Tout était vu en avance, il ne restait plus cas espérait que l'autre à l'épée ne la suive pas. Yuu' traversa la Clairière pour disparaitre dernière des arbres. Elle devait reprendre ses affaires et fuir d'ici. Le seul souci était que sa cachette était près de l'orée de la Clairière.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Jeu 7 Mai - 21:04

Alors la, pour une surprise, s'en était une de plus surprenante. Le renard venait juste de parler, pas juste grogner, mais bien parler, comme des humains. Depuis quand ces bestioles savait parler ou avoir une quel qu'onques intelligence et les capacités pour emmètre des mots ?

Sous cette surprise, le jeune capitaine ne retira pas assez vite sa main de la menace qui vint lui mordre sa poigne. Ca mordait dure ces trucs la, surtout quand il s'agissait de leurs bouffes apparemment. Bien que les crocs de cette bête faisaient bien mal, elle n'avait pas le moindre problème pour rentrer dans la chaire. Cependant, ce qui fut le plus surprenant était la rapidité du renard qui venait de lâché prise la main du soldat.

A peine avoir relever la tête qu'Arthurios fit un renard peu particulier. C'était bien un renard, mais il avait des différences comparer aux autre que l'on pouvait voir dans la nature. Plusieurs queux avec un pelage qui semblait virer au blanc. Le jeune capitaine n'avait jamais fut un tel animal, mais en tout cas la vitesse de ce dernier était prodigieuse pour un truc de sa taille.

Toujours surprit par la morsure et la vitesse par la bestiole, le jeune capitaine pensait un truc en tête. Poursuivre et attraper cet animal ressemblait à un petit défit, bien qu'il n'arriverait jamais à le rattraper en courent, heureusement que les chevaux étaient la. Avec le sourire et l'adrénaline qui commençait à monter légèrement, Il empoigna la selle de son cheval et montait sur son dos avant de se mettre au galop afin de pas perdre de temps.

"Capitaine !"

"Vous en sortez très bien, ne vous occuper pas de moi !"

Le capitaine laissa le jeune noble au prise de son canasson et le soldat fit sauter sa monture au dessus des buissons. Un lourd hennissement se fit entendre et quand le cheval revint sur la terre ferme, son cavalier tira sur ses rênes pour le stopper et l'équidé se cambra de toute sa hauteur. Se tenant fermement, le jeune capitaine fit reposer les pattes avant de son cheval sur le sol et commença à le faire tourner, prêt à repartir au galop. Sous la poussière que c'était levée, le blanc du pelage vint trahir la position du renard et sous un sourire ...

"Je te tien !"

Il repartie au galop, tentant de couper la course de cette bestioles.

[P.S désolé pour le retard.]

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   Lun 18 Mai - 22:51

    La basse végétation foutait le visage poilu de la polymorphe, cela n'avait rien à voir avec de délicates caresses. Non, c'était bien plus désagréable que cela et encore plus d'avoir un humain aux fesses. Les pattes de la renardes tambourinaient le sol à toute vitesse. Elle avait prit la fuite face au chevalier trop téméraire à son goût. Etait-il resté avec le bourgeois ou bien cavalait-il derrière elle? Impossible à déterminer à l'odeur car le plumage de sa proie lui chatouillait les narines et l'odeur du sang dominait toute les autres. Seul la vue et l’ouïe pouvait la renseigner.

    Le son de ses pas griffant le sol fus rapidement accompagner avec synchronisation de bruit de sabots. Les poumons de Yoruichi la brulait, son souffle était court et sa vitesse ne faisait que décroitre. Rapidement les mètres entre elle et le cheval de l'humain s’amenuisait. Finalement le bipède avait abandonner l'autre boulet. Intéressant, encore une preuve que les humain sont des être stupide. Mais que lui voulait-il a la fin? Avoir la satisfaction de savoir quel étrange animal elle était ou bien voulait-il juste la tuer pour avoir un beau trophée. Soudainement, elle se rendit compte qu'elle avait déjà dépasser l'arbre où elle avait cacher ses affaires. Sans prendre gare à son poursuivant elle changea de direction et fit demis tour.

    C'est alors qu'elle fit volte face malgré la vitesse. L'herbe sous ses pattes se déchira et un nuage de terre l'entoura. Un léger cris de douleur lui échappa d'entre ses crocs, les muscle de la demoiselle n'avaient gère aimer cet effort. Puis elle reprit sa course effrénée dans le sans opposé. Cette fois le bruit du galop lui faisait face. Quelques mètres plus loin derrière les arbres l'ombre du chevalier et de son destrier se dessina. Quand Yuu' passa près d'eux le temps sembla ralentir. Elle aurai même eu le temps de compter le nombre de battement de son cœur. Son museau légèrement tournait pour voir la réaction de l'humain à sa vu, elle qui courait dans le sans contraire. Cela était drôle, oui, très drôle, mais aussi ennuyant. Les humains sont comme les chiens, ils ne lâchent pas le morceau facilement. De toute manière elle ne les aimait pas ni l'un ni l'autre...

    Le bourrin semblait ne plus la suivre. Cela tombait bien car elle venait de retrouvait l'arbre où elle avait cacher ses affaires. A la vu de se dernier elle ne fit pas attention aux racines jonchant le sol. La renarde se prit les pattes dans les racines et roula sur le sol. Elle lâcha donc son emprise sur sa proie pour manger l'herbe et la terre. Se révélait fut assez douloureux, mais pas insurmontable. En revanche le mélange boue et végétation qu'elle avait dans la gueule était un met de choix, ironiquement parlant... Elle s'empressassa de recrachait le tout. Un petit bout de sang lui monta en bouche, non pas celui de sa proie mais bien le sienne. Elle avait dût se mordre dans la chute. Un petit filet de sang coulait de sa mâchoire. Son regard se tourna vers la carcasse, elle n'était pas très loin. Donc nul besoin d'aller la cherchait dans l'immédiat. Son attention se reporta sur le pieds de l'arbre, où un tas de feuilles cacher les racines. Quelques coup de museau suffirent pour écarter le feuillage mort, en dessous se trouver un terrier. Trop petit pour Yoruichi mais suffisant pour y cacher des choses. Les crocs blancs de la renarde saisirent les vêtements, un petit sac puis deux tanto. Voila ses seuls biens, ni plus ni moins que le nécessaire. Hormis le petit plus, l’opium, qui embaumait le sac de son odeur propre.

    La renarde s'assit, ses membres lui faisaient mal. Un soupire de fatigue s'échappa de sa gueule. Elle ne devait pas rester ici, le chevalier n'allait surement pas resté sur cette fin... Comme tout bon humain curieux. Elle devait partir et au plus vite, mais la fatigue s'était prise de son corps. La renarde prit la décision de reprendre forme humaine comme cela elle serait tranquille pour un temps. Surtout si elle tombait sur l'humain en question ou un autre. Se genre de bête la pulluler ses derniers temps dans la forêt. Comme si ils n'avaient pas la place suffisante dans leurs villes... Pire que des rats, et encore les rats étaient moins pénible.

    Yoruichi se changea alors en douce créature au allure humaine. A la différence qu'elle arborait deux oreilles noires et pelucheuses sur son crâne ainsi que neufs queues blanches. Se ne fut pas long, un simple battement de cils suffit pour que le changement fasse effet. Elle quitta sa toison pour une peau claire et délicate. Une longue chevelure ébène pour seul vêtement, couvant sa nudité assumer. Yoruichi était une femme avant d'être une bête, enfin cela ne fut la tout le temps comme cela. La demoiselle ne se rendit compte de rien mais quelqu'un rodait dans les buissons près ici. La fatigue aillant diminuée ses réflexes, elle ne pu s'en rendre compte que trop tard...


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au galop ! [PV Yoruichi Toshikane][Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Galop
» Le silm sans les contes inachevés
» Yoruichi première du nom !!
» [VIème Tournoi] 8è de Finale : Yoruichi Vs Kazuki
» Shihôin Yoruichi [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: La Forêt :: La clairière-
Sauter vers: