Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Solo] Morsure peinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nio Diostia
Administrateur, Arbitre et régulateur des événements sur le forum, maître des sondages
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 25

MessageSujet: [Solo] Morsure peinte   Dim 22 Mar - 17:56

Le Soleil brillait fort ce jour-là. Une chaleur presque étouffante  s’était répandue dans la ville en ce jour d’été. Nio avait été envoyé dans une petite taverne du quartier, transmettre un paquet pour le patron de la part du haut prêtre. Ceux-ci avaient grandi ensemble et se rendaient parfois des services. Nio poussa la porte de la taverne et une cloche tinta, annonçant sa présence. Etrangement, avec les chaleurs qu’il faisait à l’extérieur, la taverne était presque vide. Une femme derrière le comptoir se retourna pour voir qui venait d’entrer.

« B… Bonjour madame. »
« Ah, Nio ! J’imagine que tu es venu voir mon mari ? Ne bouge pas, je vais le chercher. »
« Bien madame. »

La tenancière s’éclipsa dans l’arrière-boutique et quelques secondes plus tard un vieil homme bedonnant en ressortit. Celui-ci balaya l’établissement du regard puis, lorsqu’il remarqua enfin la jeune femme et le paquet qu’il transportait, il se mit à sourire et s’approcha en levant les bras. Il la saisit dans ses bras et l’embrassa sur les joues.

« Ah, Nio ! Comment t’vas ? »
« Bien monsieur, merci. »
« Ahahah, bien, bien. C’est l’paquet pour ‘jourd’hui ? »
« Oui, tenez. »

L’homme s’empara de la boite et l’ouvrit prestement, révélant son contenu : six bouteilles d’un vin de messe que les sœurs de l’église produisaient.

« Ahahah, parfait. Merci ma p’tite. T’veux boire que’que chose avant de r’partir ? »
« Non, merci monsieur. Aurevoir. »
« Très bien, j’te r’tiens pas. Passe le b’jour à l’église d’ma part ! »
« Je n’y manquerais pas. »

L’homme rangea les bouteilles dans le carton avant de le refermer pour l’emmener dans sa cave tandis que Nio repartait vers la porte de la taverne. Mais alors qu’elle allait se saisir de la poignée, il l’interrompit.

« Té, p’tite, attend deux s’condes, j’ai un truc à te montrer. »

Silencieuse, Nio acquiesça et alla s’assoir à une table libre en attendant le retour du tavernier. Quelques minutes étaient passées lorsqu’il réapparut enfin, une petite planche en bois dans les mains.

« T’sais, depuis qu’t’as commencé à v’nir nous voir, j’me suis t’jours d’mandé pourquoi ton visage m’disait que’que chose. P’is l’aut’ jour, j’ai retrouvé ça. »

Il tapota la planche en bois pour indiquer de quoi il parlait. Semblant attendre une réponse, il ne dit rien pendant quelques instants puis reprit.

« T’as pas d’la famille qu’aurait vécu par ici y avant ? »

Nio fut surprise par la question. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui parle de son passé.

« Je… Je ne me souviens de rien avant d’avoir rejoint l’église. Je ne peux répondre à votre question. Veuillez m'excuser. »
« Tant pis. ‘fin bref. J’ai trouvé ça, r’ga’de. »

Le tavernier tendit la planche à la jeune femme. Ne comprenant pas ce qu’il attendait d’elle, elle lui jeta un rapide coup d’œil et l’homme lui fit signe de retourner la planche. Nio s’exécuta et découvrit une peinture au dos de celle-ci. Jamais Nio n’aurait pu imaginer ce qu’elle y découvrit.
La peinture représentait un jeune couple. Mais le temps avait longtemps passé depuis qu’elle avait été réalisée et il était maintenant impossible de distinguer le visage de l’homme. Mais étrangement, l’image de la femme était encore en parfait état. Cette femme, souriante, joyeuse, habillé élégamment, ressemblait trait pour trait à Nio. Elle tenait également dans ses bras un bébé. La jeune femme ne comprenait pas de quoi il s’agissait. Elle releva la tête vers le tavernier qui souriait mais ne sut quoi dire.

« Bizarre, hein ? Des parents à toi ? »
« Je… Je ne sais pas… Je ne me souviens pas… Comment est-ce que vous… »

Nio ne put terminer sa phrase. Elle ne connaissait pas ce tableau, elle était presque certaine de ne l’avoir jamais vu. Mais pourtant, l’avoir à présent sous les yeux la secouait de tout un tas d’émotion qui lui étaient auparavant inconnus.

« Ca va p’tite ? Tu pleurs… »

Nio sursauta à la remarque du tavernier. Effectivement, lorsqu’elle porta sa main à son visage, celui-ci était trempé par des larmes qui ne cessaient de couler. Elle ne comprenait pas pourquoi. A chaque fois qu’elle regardait l’image de l’homme et de l’enfant, les larmes s’intensifiaient. En y repensant, elle avait ressenti la même chose devant cette étrange tombe oubliée dans le cimetière, bien qu’alors les sensations aient été plus faibles.

« Où avez-vous… trouvé cela ? »
« C’tait là depuis bi’n avant ma naissance. C’tait la seule chose encore présente dans c’t’endroit quand mon aïeul l’a racheté pour en faire une taverne. Ca s’rait un tableau des anciens proprios qu’auraient disparu plusieurs années avant qu’il rachète l’endroit. »

Nio resta silencieuse, le tableau entre les mains. Le tavernier commençant à s’inquiéter et ne sachant comment réagir posa une de ses mains sur celles de la jeune femme.

« T’peux l’prendre s’tu veux. Ici, fait qu’prendre la poussière. »
« Je… Merci, mais… »
« T’inquiètes pas. Prend-le et rentre à l’église. Va t’reposer. »
« Merci… Monsieur… »

Nio se leva, partit en direction de la porte et salua une dernière fois le patron avant de sortir et de rentrer à l'église le plus vite possible où elle s'enferma dans sa chambre, seule, avec le tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Solo] Morsure peinte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Après la Morsure du Bébé Dragon...
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Myth :: La ville-
Sauter vers: