Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!hentai/! [Terminer]   Ven 19 Sep - 23:22

On disait souvent qu'après une bonne journée de travail, le repos était bien mérité et beaucoup de gens donnaient une version différente de ce repos. Pour certains, il s'agissait de rester tranquille et de profiter du calme et d'un bon repas chaud. Pour d'autre, c'était de passer un bon moment avec la famille ou ses amis autour d'une partie de carte. Et enfin, pour beaucoup, il s'agissait de faire un tour à la taverne. Prendre une pinte bien fraiche après une journée difficile et épuisante ne pouvait que faire du bien dans le corps des habitués.

Elesia était une grande ville et les tavernes était monnaie courante dans les différents quartier de la cité. Des plus piteux aux plus prestigieux, beaucoup d'établissements ou l'alcool coulait étaient replis de client assoiffé, n'attendant plus que leur breuvage pour se désaltérer. Dans certains commerce, des activités comme des jeu d'argent ou des orchestres mettaient l'ambiance dans les bâtiments dont les propriétaires se devaient de divertir leurs clients. Parfois, c'était les clients qui mettaient l'ambiance. Bagarres, tournées générales ou même encore des amoureux qui profitaient de leur partenaire à l'abris des regards.

On pouvait trouver de tout en type de clientèle. Paysans, marchands, bourgeois, noble et même parfois des gardes. C'était le cas dans une taverne, dont le nom ne pouvait que réunir une majorité de soldat en tant que client, "A la Peinte du Soldat". Les salle de la taverne était envahis d'homme d'arme de la citée. Les jeunes serveuse s'amusaient à taquiner les soldats, le patron qui devait être un ancien soldat blessé à l'œil gauche exposait ses trophées de guerre d'un air fier. Les clients qui n'était soldat regardaient avec beaucoup d'amusement ces joyeux soldats qui assuraient leur sécurité. Il était toujours bon pour eux de voir ceux qui assuraient leur sécurité en bonne humeur et avec le moral. Après tout, le métier de soldat n'était pas un métier simple.

Dans la plus grande salle de la taverne ou se trouvait le comptoir, les soldats poussaient l'un des leurs à monter sur une table avec des encouragements émanant de ses collègues. Le jeune soldat monta sur la table et ce dernier était Arthurios. Voyant le sourire du garde, le patron frappa violement sur le comptoir pour amener le silence dans le bâtiment. Il n'était pas rare dans la garde de chanter les exploits passés des soldats et de l'armée d'Elesia. Certains de ces chants racontaient une histoire d'aventure et de courage, avec en supplément quelques petites moqueries entre eux. Une fois le silence installé, le jeune soldat pouvait à présent procéder au chant.

Musique dont le chant est inspiré:
 


"C'est une dur vie pour le commun des mortels.
Mais nous hommes de la garde allons ou nous souhaitons.
Et nous nous fichons si la journée prend fin, car le vent continue à souffler.
Nous rentrons de notre long voyage, sur notre navire, fiers et libre.
Et nous nous fichions du reste avec notre rhum.
Sur notre navire le "Old Malui".

Quand nous avions lever l'ancre.
A travers la glace et la neige.
Les souvenirs de notre pays et de nos femmes brulaient nos cœurs.
Nous étions proche de les revoir.
Six mois infernal sont passé.
Sur cette mer froide et cruelle.
Mais le cœur vaillant, nous étions parti.
Fier et libre sur notre navire le "Old Malui".

Quand nous avions quitter les bras glacés de la mort.
Nous nous dirigions enfin vers nos maisons.
Nos estomacs grognaient, nos ventres se plaignaient.
Mais nous n'étions pas venus ici pour avoir faim.
Nous nous fichions de se bruit.
Nos familles étaient devant nous.
Dieu merci, nos maisons n'étaient plus très loin.

Nous sentions l'air frais du pays.
Et les glaciers de la mort étaient loin derrière.
Nos femmes et nos enfants attendaient avec joie sur la côtes.
Attendant notre retour.
Les enfants avaient les yeux émerveiller sur le trésor transporté.
Espérant que nous avions une belle histoire à leur raconter.
Nous voyant fier et libre sur notre navire le "Old malui"."


Une fois le chant finit, les clients et les soldats applaudissaient cet aventure chanté par Arthurios. Il descendit de la table avec le sourire et écoutait les cries de joies de ses collègues. Plus loin au comptoir, le patron l'appelait et l'invita à s'assoir, afin de profiter d'une bière gratuite offerte par la maison. Le jeune soldat s'installa tranquillement sur le comptoir regardant avec le sourire ses collègues qui se reposaient après une dure journée pour la garde. La soirée s'annonçait pleine en bonne humeur.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.


Dernière édition par Arthurios Kermano le Lun 20 Oct - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Sam 20 Sep - 10:23

Deria avait décidé de s'octroyer un soir de relâche. Que les âmes des morts se débrouillent. Ce soir, elle n'irait pas les récupérer, enfin, sauf si elle tombait sur quelque chose d'intéressant pendant sa virée.

Enfin, c'était surtout qu'elle avait estimé que la liste de ses clients potentiels ne recelait personne valant le coup qu'elle se déplace.

Et puis Deria avait envie de s'amuser un peu. Elle trouvait l'ambiance des enfers particulièrement déprimante ce jour-là. Bien sûr, les enfers n'étaient jamais un endroit particulièrement joyeux, mais ce jour-là, l'ambiance lui pesait particulièrement.

Elle avait donc décidé d'aller s'encanailler, et elle avait choisi pour ça la taverne d'Elesia.

Elle prit soin de soigner son apparence, remplaçant la cape qu'elle portait pour chasser par une autre beaucoup plus élégante. Elle la portait sur un corsage ajusté qui mettait en valeur sa poitrine généreuse et sa taille fine, et une ample jupe.

Elle se savait belle ce soir, et c'était exactement ce qu'elle voulait. Elle quitta les enfers avec un petit sourire satisfait.

Elle arriva devant la porte de la taverne d'Elesia. Elle savait que le lieu serait particulièrement animé ce soir. Elle entra, et observa rapidement la salle de sous son capuchon relevé.

Il y avait ici les soudards habituels, quelques ouvriers venant se détendre après leur dure journée de labeur.

Alors qu'elle observait la salle avec un moue déçue, elle remarqua un groupe de soldats qui poussaient l'un d'eux à monter sur une table. Il y grimpa avec un sourire et le patron du bar réclama le silence en tapant du poing sur le comptoir.

Lorsque le silence se fut fait, un chant s'éleva. C'était un chant de marin, parlant de désespoir et d'épreuves, de courage et de détermination et de la joie du retour.

Le chanteur était un beau jeune homme brun, aux yeux marron. Son sourire faisait pétiller ses yeux. Quand elle l'entendit chanter « Quand nous avions quitté les bras glacés de la mort. » Elle se fit la réflexion qu'elle lui montrerait bien que les bras de la mort n'étaient pas toujours aussi glacés que ce qu'il l'imaginait.

Elle scanna discrètement les pensées du chanteur. C'était des pensées de conquêtes, de batailles, des rêves de gloire et de grands projets.

Lorsque le chant s'acheva, une explosion d'applaudissements et d'acclamations récompensa le chanteur.

Deria le regarda descendre de la table et se diriger vers le comptoir où le patron lui faisait signe. Il s'installa au comptoir pour savourer la bière que le patron lui offrit pour le remercier de son chant.

Deria vint s'installer à côté de lui, en abaissant la capuche de sa cape, et commanda une bière pour elle avant de se tourner vers le jeune homme.

-« Votre chant était très beau. Il est rare que les hommes qui chantent dans les tavernes chantent aussi bien. »
dit-elle d'une voix de velours, avec un sourire. « Mais pourquoi dire que les bras de la mort sont glacés ? Ils peuvent être très accueillants parfois. »


Dernière édition par Deria le Sam 20 Sep - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Sam 20 Sep - 15:53

La bonne humeur et la joie étaient comme convenu au rendez-vous dans la taverne. L'alcool coulait à flot dans les pintes des clients et le patron ordonnait aux serveuses de chercher encore plus de boisons toute les cinq minutes. Le bruit qui émanait de la foule assoiffée était énorme, c'était un mélange de rire, de dispute ou encore des verres cognant la table pour demander encore plus d'alcool. Arthurios profitait de cette instant de joie pour se désaltérer la gorge qui était devenu sec après sa performance. Tout était tranquille et calme du coté de l'homme d'arme. Cependant, le jeune soldat apercevait une silhouette féminine qui venait s'installer à coté de lui. Une jeune femme commandait à son tour une bière au patron et quand ce dernier alla chercher sa commande, elle se retourna vers le soldat.

"Votre chant était très beau. Il est rare que les hommes qui chantent dans les tavernes chantent aussi bien. Mais pourquoi dire que les bras de la mort sont glacés ? Ils peuvent être très accueillants parfois."

Une magnifique demoiselle avait adressé la parole à Arthurios, le félicitant du chant qu'il venait de faire. Le visage de cette femme possédait une grande beauté qu'il en était difficile de décrocher des yeux les magnifiques traits du visage de cette belle créature. Les longs cheveux noirs bleutés descendaient jusqu'à toucher ses épaules et reflétaient toute la beauté de son visage. Son corps possédait certaines formes, une poitrine généreuse mise en avant par un corsage qui ajustait une taille fine. Le sourire de ses lèvres émanait une voix agréable à entendre et charmeuse. C'était une très belle femme dont la beauté pouvait difficilement laisser les hommes indifférents.

Le jeune soldat eu quelques secondes d'absence en observant cette demoiselle qui venait de lui adresser la parole, mais il récupéra rapidement ses esprits et s'empressa à réponde avec le sourire à la question de son interlocutrice sur certaines parole du chant de l'homme d'arme.

"Hé bien pour tout vous dire, je n'ai pas encore eu le plaisir de rencontrer la mort et de l'accueillir à bras ouverts, mais mon heure n'est jamais arriver depuis que je suis entré dans la garde d'Elesia. Cependant, j'en oublis mes manières. Arthurios Kermano, pour vous servir et je vous remercie de votre compliment. Aurais-je l'aimable honneur de savoir ce que une si belle créature telle que vous viendrait chercher dans cette taverne ?"

Toujours souriant, il attendait la réponse de son interlocutrice, main à la pinte de sa bière.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Sam 20 Sep - 16:25

Déria eut du mal à réprimer un sourire satisfait devant l'air ahuri du jeune soldat quand il laissa son regard errer sur ses courbes.

Dans son regard, elle se vit belle, et elle adora cette sensation. Elle se savait belle. Ce n'était pas bien compliqué quand, comme elle, on pouvait choisir son apparence, mais c'était toujours agréable de le lire dans les yeux de quelqu'un d'autre.

Il paraissait surprit qu'une femme comme elle lui ait adressé la parole. Pourtant, il était bel homme, et il devait souvent attirer l'attention de jeunes et belles humaines.

Il se reprit rapidement.

"Hé bien pour tout vous dire, je n'ai pas encore eu le plaisir de rencontrer la mort et de l'accueillir à bras ouverts, mais mon heure n'est jamais arriver depuis que je suis entré dans la garde d'Elesia. Cependant, j'en oublie mes manières. Arthurios Kermano, pour vous servir et je vous remercie de votre compliment. Aurais-je l'aimable honneur de savoir ce que une si belle créature telle que vous viendrait chercher dans cette taverne ?"
demanda-t-il avec un charmant sourire.

Il avait de belles manières. Elle aimait les hommes polis et respectueux. Elle lui sourit en retour en répondant :

-« Pourquoi les hommes sont-ils toujours aussi surpris qu'une femme apprécie de passer un moment dans une taverne ? Nous aussi, nous aimons nous amuser parfois, boire un peu et faire de nouvelles rencontres. » se mordillant inconsciemment la lèvre inférieure, elle reprit « Quand à la mort... Peut-être l'avez-vous déjà rencontrée sans le savoir, et qui sait ? Peut-être aurez-vous l'occasion de goûter à la chaleur de ses bras avant que votre heure ne soit venue. »

Elle s'arrêta un moment, le laissant s'interroger sur ses dernières paroles énigmatiques, avant de reprendre.

-« Je suis ravie de vous connaître, Arthurios. Je m'appelle Déria. »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Sam 20 Sep - 23:31

Il y avait quelque chose d'étrange dans ce sourire, il était hypnotiseur et avais une sensation d'impossibilité à en détacher le regard. Cependant, Arthurios se reconcentra pour écouter attentivement la réponse que lui allait délivrée la belle femme.

"Pourquoi les hommes sont-ils toujours aussi surpris qu'une femme apprécie de passer un moment dans une taverne ? Nous aussi, nous aimons nous amuser parfois, boire un peu et faire de nouvelles rencontres. Quand à la mort... Peut-être l'avez-vous déjà rencontrée sans le savoir, et qui sait ? Peut-être aurez-vous l'occasion de goûter à la chaleur de ses bras avant que votre heure ne soit venue."

La dernière phrase faisait poser des questions dans la tête du jeune soldat. Que voulait-elle bien dire par la ? Cette magnifique créature n'était pas comme les autres. Malgré le fait indéniable qu'elle dégageait un certain charme, elle dégageait quelque chose de plus grand encore, quelque chose d'indéfinissable. C'était une aura qui la rendait mystérieuse, mais qui attirait le soldat. Ce dernier avait du mal à détacher du regard son interlocutrice et ne trouvait aucunes réponses à ses questions sur cette dernière phrase qu'elle venait de prononcer.

"Je suis ravie de vous connaître, Arthurios. Je m'appelle Déria."

L'homme d'arme sortait de ses profondes pensées pour revenir sur terre et écouter les paroles de cette belle créature qui lui avait donné son nom.

"Et bien dame Deria, il en est de même pour moi. Ce n'est pas tous les jours ou on peut rencontrer une aussi charmante et belle femme tel que vous dans de tels lieux. Quand à vos dernières paroles, bien énigmatiques pour un simple garde tel que moi, je ne saurais vous répondre, mais s'il devait m'arriver de la rencontrer, se sera avec le sourire. Cependant, laissons la mort à ses occupations pour profiter de cette belle soirée.- Il souriait en laissant échapper un petit rire sans lâcher du regard son interlocutrice. - Et dite-moi belle Deria, pourrais-je avoir également l'honneur d'en savoir un peu plus sur vous ?"

Il affichait une nouvelle fois son sourire et attendait la réponse, tout en prenant une gorger de sa bière.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 21 Sep - 0:23

"Et bien dame Deria, il en est de même pour moi. Ce n'est pas tous les jours où on peut rencontrer une aussi charmante et belle femme tel que vous dans de tels lieux. Quand à vos dernières paroles, bien énigmatiques pour un simple garde tel que moi, je ne saurais vous répondre, mais s'il devait m'arriver de la rencontrer, se sera avec le sourire. Cependant, laissons la mort à ses occupations pour profiter de cette belle soirée.- Il souriait en laissant échapper un petit rire sans lâcher du regard son interlocutrice. - Et dite-moi belle Deria, pourrais-je avoir également l'honneur d'en savoir un peu plus sur vous ?

Pas une seule fois il n'avait détaché ses yeux d'elle. Il semblait comme hypnotisé. Pourtant, Déria n'utilisait pas son pouvoir, cela aurait été inutile avec quelqu'un dont l'heure n'était pas encore venue, et elle doutait que ce soit efficace avec lui.

Le jeune homme semblait avoir une force de caractère propre à le rendre incontrôlable. Et puis, de toute façon, ce n'était pas ce qu'elle cherchait. S'était tellement plus amusant comme ça, et plus gratifiant aussi.

Déria sourit. Oui, la mort avait d'autres projets pour sa soirée, mais ce que le beau jeune homme ignorait, c'est qu'il en faisait partie.

Elle avait laissé le silence s'étirer entre eux, buvant sa bière tout en soutenant son regard. Elle s'interrogeait toutefois sur la suite à donner à cette soirée, et sur ce qu'elle en attendait au final.

Reposant sa chope, elle sourit en s'essuyant les lèvres du revers de la main.

-« Vous parler de moi ? »
Elle haussa les épaules avant d'ajouter « Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire. Que voudriez-vous savoir, Arthurios ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 21 Sep - 13:44

Il n'y avait rien de mieux de profiter d'une aussi bonne boisson telle que la bière, mais le meilleur était de pouvoir en profiter avec une aussi belle compagnie. La jeune femme buvait le breuvage qu'elle avait commander avec l'homme d'arme. Une fois qu'ils aient reposé leurs chopes, elle reprit son sourire et commença à répondre à la demande d'Arthurios.

"Vous parler de moi ?" Elle haussa les épaules avant d'ajouter "Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire. Que voudriez-vous savoir, Arthurios ?"

Les choix de réponse étaient nombreuse avec ce retour de question, le jeune soldat était intrigué par cette femme et par les phrases énigmatiques que cette dernière lui donnait. Aussi, qui serait intéresser de la parler de la mort ? C'était une chose qui ne rendait pas vraiment heureux, mais elle semblait étroitement lié à quelque chose sur se sujet. Cependant, cela semblait aussi dépassé de loin Arthurios, n'arrivant pas correctement à interpréter les dires de Deria sur la grande faucheuse. A quoi bon, il se trouvait devant une femme qu'il ne connaissait pas beaucoup et il souhaitait plus profiter de la soirée que de se casser la tête avec des énigmes, bien que celles de la jeune femme l'interpelait.

Ce qu'il voudrait savoir sur elle ? Pas mal de choses, mais par ou commencer ? Cette femme lui faisait poser pas mal de questions, qui est-elle en particulier ? Que fait-elle dans la vie ? Serait-t'elle libre pour passer plus de temps avec elle ? Beaucoup de réponse pour une simple question, cela embêtait le jeune soldat qui se retrouvait noyer de questions. Cependant, il fallait bien trouver quelque chose pour continuer la discutions avec cette belle créature.

"Voilà une question auquel j'ai beaucoup de réponses." Dit t'il avec un nouveau rire léger et le sourire."Rien qu'en vous admirant et en vous écoutant, on se pose beaucoup de questions sur votre charmante personne. Comme par exemple : que faite-vous dans la vie ? Ou encore, mais c'est une question plus personnelle : êtes vous entièrement libre en cette soirée ?"

Il termina sa réponse avec le sourire et attendait une nouvelle fois la réponse de son interlocutrice.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 21 Sep - 14:51


"Voilà une question à laquelle j'ai beaucoup de réponses."
Dit-il avec un nouveau rire léger et le sourire. "Rien qu'en vous admirant et en vous écoutant, on se pose beaucoup de questions sur votre charmante personne. Comme par exemple : que faite-vous dans la vie ? Ou encore, mais c'est une question plus personnelle : êtes-vous entièrement libre en cette soirée ?"

Déria lui sourit en retour, tout en réfléchissant à ce qu'elle pourrait lui répondre. Elle ne pouvait pas lui annoncer de but en blanc qu'elle était un démon, qui plus est le démon de la mort. Elle ne doutait pas que cette réponse aurait fait fuir Arthurios. Or, elle passait un bon moment avec lui, et elle avait bien l'intention de profiter de sa plaisante conversation et de sa charmante compagnie pour encore quelques heures.

Elle regretta un peu d'avoir évoquer la chaleur des bras de la mort pour engager la conversation. Elle voyait bien que ça l'avait intrigué plus que ce qu'il l'admettait.

Elle l'observa un peu plus attentivement. Son sourire charmeur et ses yeux brillants qui ne la quittaient pas étaient des preuves criantes qu'il appréciait sa compagnie. Pour confirmer son impression, elle aurait pu sonder discrètement ses pensées, elle savait qu'elle y aurait probablement vu comment il espérait finir la soirée. Mais elle préféra s'abstenir.

Elle aimait jouer, et ce jeu-là l'amusait beaucoup. Sonder les pensées du jeune homme maintenant aurait faussé le jeu.

Et puis, s'était parfaitement inutile. La dernière partie de sa question était sans équivoque.

-« Et bien, » commença-t-elle « On ne peut pas dire que mon travail soit particulièrement passionnant. Pour faire simple, je dirais que je suis une sorte de guide. »

Elle s'arrêta un instant, cherchant le meilleur moyen de formuler sa phrase suivante. Elle voulait lui laisser entendre qu'elle aimerait beaucoup passer la soirée avec lui, mais elle ne voulait pas non plus qu'il la prenne pour une fille de joie.

-« Quant à votre deuxième question, disons que jusqu'à maintenant, je n'avais pas de projets particuliers pour la soirée. » répondit-elle avec un petit sourire en coin et un regard qui exprimait ce que ses lèvres n'avaient pas dit.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 21 Sep - 20:07

Le sourire de cette belle femme était toujours présent. Tant mieux, c'était le signe que sans doute que la compagnie d'Arthurios lui plaisait. Les réponses aux questions du jeune soldat, n'allait pas tarder de sortir de ce jolie sourire qu'elle faisait.

" Et bien, " commença-t-elle " On ne peut pas dire que mon travail soit particulièrement passionnant. Pour faire simple, je dirais que je suis une sorte de guide. Quant à votre deuxième question, disons que jusqu'à maintenant, je n'avais pas de projets particuliers pour la soirée. " répondit-elle avec un petit sourire en coin et un regard qui semblait dire quelque chose derrière les mots qu'elle venait de prononcer.

Une sorte de guide ? voilà qui n'était pas banal dans cette ville. Enfin bon, elle semblait pouvoir y vivre convenablement.

Alors que la soirée avançait, Arthurios voulait resté le plus longtemps possible avec la compagnie de Deria. C'était pas tous les jours ou l'on pouvait discuter avec une femme pareille. le jeune soldat cherchait un moyen de comment continuer la discussion avec elle, mais quoi ?

Une idée traversa l'esprit de l'homme d'arme, il était un habituer de la taverne et lui arrivait souvent à chercher le calme lorsque les clients étaient un peu trop bruyant. Il savait que le bâtiment possédait un balcon ou on pouvait y trouver le calme et la tranquillité, mais avant il fallait savoir si cette belle créature était prête à le suivre et heureusement que la deuxième réponse semblait positive pour le jeune soldat.

Il reprit une gorgée de sa bière et replaçait son regard dans les yeux de son interlocutrice avec le sourire habituel.

"Il est bien triste pour une belle femme, telle que vous, soit seule dans une soirée ou la fête et la joie s'entremêle. Que diriez vous de passer la soirée dans un endroit plus tranquille avec un jeune soldat tel que moi ? Je connais un endroit à l'abris des regards et éloigné des oreilles."

La proposition était faite et on ne pouvait plus reculer en arrière, mais il serait dommage de rater une telle occasion avec cette belle dame. Il lui tendis la main et lui fit un plus grand sourire espérant qu'elle accepte.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 21 Sep - 21:50

"Il est bien triste pour une belle femme, telle que vous, soit seule dans une soirée ou la fête et la joie s'entremêle. Que diriez-vous de passer la soirée dans un endroit plus tranquille avec un jeune soldat tel que moi ? Je connais un endroit à l'abri des regards et éloigné des oreilles." Dit-il en lui tendant la main, avec un large sourire engageant.

Déria le regarda, la fois surprise et flattée par sa proposition. Il est vrai que la taverne était devenue particulièrement bruyante et peu propice aux discussions feutrées.

Toutefois, elle hésita encore un instant. Elle avait envie de prolonger la soirée avec le jeune soldat, mais d'un autre côté, elle craignait de passer, à ses yeux, pour une femme bien légère si elle acceptait si facilement de le suivre dans un endroit isolé.

Faisant courir ses dents sur sa lèvre inférieure, elle observa le jeune homme. Il semblait un peu tendu, et son sourire enjôleur était un peu crispé, comme s'il appréhendait sa réponse. Comme s'il craignait que sa proposition ne soit mal perçue, ou mal acceptée.

Mais son regard était à la fois doux et pétillant, et elle y lisait toujours la même admiration, le même désir de prolonger la soirée en sa compagnie, le même respect.

Non, décidément, elle n'avait pas envie de perdre l'occasion de passer un peu plus de temps avec le jeune soldat.

Il était charmant, drôle, et respectueux. Sa proposition, si elle recelait un sens caché, avait été formulée avec une certaine délicatesse, et n'avait rien eu de grivois.

Déria sentit une étrange chaleur envahir sa poitrine. Elle fut troublée et baissa les yeux en papillonnant de paupières.

Après tout, que risquait-elle ? Elle était un démon, et ce n'était qu'un humain. Au pire, si les choses tournaient mal et qu'il cherchait à l'agresser, elle n'aurait pas beaucoup de mal à le mettre hors d'état de nuire, et récupérerait ainsi une âme de valeur pour les enfers.

Elle releva les yeux vers le jeune homme, son anxiété la faisait se mordre furieusement l'intérieur des joues alors qu'elle tentait de lui sourire, ce qui lui creusa des fossettes.

Un dernier regard sur le grand sourire du soldat emporta sa décision.

Souriant un peu plus largement, elle glissa sa main dans celle de son chevalier servant en disant :

-« Et bien, allons-y. »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 22 Sep - 0:37

Elle semblait hésité, ce n'était pas bon. Peut être que le jeune soldat était allé trop vite ou alors qu'il s'était trompé dans certain dires de son interlocutrice, mais rien était dit et il attendait une réponse de la part de sa charmante compagnie. Il resta main tendu et regardait le visage de la jeune femme qui semblait perdue dans ses pensées. Cependant, elle regarda de nouveau l'homme d'arme et un sourire semblais se dessiner sur ses lèvres. Elle posa sa main sur celle du jeune soldat et sa voix de velours alla bercer une nouvelle fois les oreilles d'Arthurios.

"Et bien, allons-y."

Cette réponse était plus que satisfaisante pour le jeune soldat. Cette réponse était comme une libération à toutes les inquiétudes qu'il c'était imaginé dans sa tête. La respiration qu'il retenait en attendant la réponse fut libérer par un léger soulagement.

Quand elle posa sa main sur celle du jeune soldat. Sa peau était douce et agréable au touché. L'homme d'arme se leva de sa place avec la jeune femme et il la guida vers le lieu dit. Arthurios longeait les murs avec une légère allure pour ne pas fatigué la belle créature, mais aussi pour éviter de se retrouver au milieux de la foule et d'éviter de rester bloquer au milieux de l'établissement.

Ils arrivèrent devant une porte cacher par quelque tonneaux d'alcool, le jeune soldat connaissait cette entré avec quelque un de ses amis et le patron du bar quand il venait faire une partie de carte, à l'abris des regards des officier qui seraient dans la taverne. Une fois la porte ouverte, un escalier se fit savoir. Le jeune soldat regarda la jeune femme et lui fit une nouvelle fois un sourire.

Ils grimpèrent les marches et Arthurios ouvra une seconde porte qui donnait cette fois-ci à un balcon. L'estrapade donnait une vue immense sur la ville et les alentours quand les tours des murs ne cachait pas la vue. Le ciel était maintenant noire et les étoiles avaient prise leurs place habituel et la musique de la taverne était encore audible. Une table y était toujours installer avec quelque chaise depuis la dernière visite du soldat et bien sur le tonneaux de bière auquel le patron offrait au soldat de sa connaissance était toujours à sa place.

Il se retourna vers sa charmante interlocutrice et il brisa le silence qui s'y était installé entre eux.

"C'est ici ou je vient quand je n'ai plus rien à faire pendant mon service. On y est au calme, on entent un peu la musique sans que personne nous remarque ou nous entende. - il lâche la main de Deria un instant pour aller s'emparer de deux choppes tout en continuant de parler - C'est un bon endroit quand on veut être au calme et oublier les dures missions de soldat qu'on nous donne. - Il remplissait les deux choppes avec la bière contenu dans le tonneaux, puis il revenait vers la jeune femme et lui tendait la bière - Faite attention, elle est fraiche. - disait-il avec encore une fois son sourire. - C'est le seul endroit ou, nous soldats, venons nous reposer hors de la vu de nos commandant. Comment vous trouvez ? Vous n'avez pas trop froid j'espère ?"

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 22 Sep - 9:08


Arthurios se leva et la guida à travers la taverne, restant prés du mur et marchant lentement, jusqu'à une porte discrète dissimulée par des tonneaux, qu'il ouvrit, révélant un escalier.

Il se retourna pour la regarder et lui sourire avant de commencer à monter les marches, toujours en silence. Ils arrivèrent à un balcon surplombant la ville, meublé d'une table et que quelques chaises, et un tonneau de bière dans un coin.

"C'est ici où je viens quand je n'ai plus rien à faire pendant mon service. On y est au calme, on entend un peu la musique sans que personne nous remarque ou nous entende."

Le jeune soldat lâcha un instant la main de Deria et attrapa deux choppes en ajoutant :

- "C'est un bon endroit quand on veut être au calme et oublier les dures missions de soldat qu'on nous donne."

Déria l'observa alors qu'il remplissait deux choppes de bière et revenait vers elle.

« Faite attention, elle est fraîche. » dit-il avec un sourire, en lui tendant la choppe « C'est le seul endroit où, nous soldats, venons nous reposer hors de la vue de nos commandants. Comment vous trouvez ? Vous n'avez pas trop froid j'espère ? »

Elle prit la choppe et se retourna vers le garde-corps du balcon et s'y appuya légèrement, admirant la vue sur la ville.

Bien sûr, elle avait déjà eu l'occasion de voir la ville d'en haut, quand elle la survolait à la recherche de ses clients, mais ici, c'était différent. La ville le semblait plus belle, plus lumineuse. Même si la nuit était tombée depuis déjà longtemps, les rues étaient brillamment éclairées, et elle voyait, sur une bute à quelque distance de là, le château de la famille Crowblack.

Elle sentait la présence du jeune soldat derrière elle qui attendait sa réponse. Elle frissonna légèrement, mais ce n'était pas de froid. La soirée était plutôt douce et le balcon abrité du vent.

Jetant un dernier coup d'œil à la ville qui s'étalait devant ses yeux, elle se retourna en disant :

-« C'est un bel endroit. Je comprends que vous aimiez venir vous y détendre. »

Elle appuya ses reins contre le garde-corps, faisant à nouveau face au jeune soldat. Elle prit une gorgée de la bière qu'il lui avait servie avant d'ajouter :

-« La soirée est douce, et je pense que je n'aurai pas l'occasion d'avoir froid ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 22 Sep - 23:17

Elle semblait prendre son aise tout en admirant la magnifique vue sur la ville. Cette dernière était en pleine activité malgré la nuit noire. Chaque ruelles étaient illuminées et semblaient être remplis d'activités en tout genre. Le château des Crownblack était visible au loin et dominait toute la ville dans tout sa hauteur. Le silence semblait s'être installé pour profiter du spectacle devant leurs yeux, mais le jeune soldat attendait le point de vue de son interlocutrice et si le lieu lui convenait.

Jetant un dernier coup d'œil à la ville qui s'étalait devant ses yeux, elle se retourna en disant :

"C'est un bel endroit. Je comprends que vous aimiez venir vous y détendre."

Elle appuya ses reins contre le garde-corps, faisant à nouveau face au jeune soldat. Elle prit une gorgée de la bière qu'il lui avait servie avant d'ajouter :

"La soirée est douce, et je pense que je n'aurai pas l'occasion d'avoir froid ce soir."

Malgré la réponse, Arthurios resta de marbre face à ce qu'il voyait. On pouvait vraiment dire que cette belle créature était parfaite. Son visage ne pouvait absolument pas laisser indifférent personne. Il en était de même pour les formes et les courbes généreuses qui constituait son corps, mais le plus captivent était son visage. Des traits parfaits, un sourire hypnotiseur, des yeux magnifiques et le tout était reflété par une chevelure noire comme la nuit. Il n'y avait rien à dire, elle était magnifique. Sa compagnie rendait la soirée agréable pour le jeune soldat qui voyait rarement des femmes comme celle-ci.

Il redescendis rapidement sur terre pour continuer la discutions et de ne pas laisser un silence trop long pour la jeune femme devant lui. Il se dirigea vers elle avec le sourire et s'appuya sur le garde corps à gauche de la femme. Il n'avait pas lâché des yeux le beau visage de son interlocutrice, mais il s'en détacha un moment pour observer la ville.

"Il est vrais que cette nuit ne sera pas très froide, tant mieux. Vous pouvez pas imaginer comment on peux aisément avoir froid sur ses murs qui entourent la ville lors de nos patrouille. Il tourna une nouvelle fois son regard pour regarder la jeune femme dans les yeux. Je ... Il ne savait pas quoi dire devant cette belle créature. Il était perdu devant la beauté du visage de son interlocutrice. "Je ... j'imagine que l'on vous a déjà dis que vous étiez très belle et que ... Je ne sais comment vous le dire, je n'ai jamais vu une dame aussi belle que vous depuis toute ma vie et vous devriez me prendre pour un idiot avec ce regard de marbre, j'en suis sincèrement désoler si cela vous affecte."

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Mar 23 Sep - 12:04

Deria se mordit légèrement la lèvre, vaguement mal à l'aise du manque de réaction du jeune homme à sa dernière réponse. Il se contenta de la regarder d'un air distant qui laissa croire à la démone que, peut-être, elle s'était méprise sur ses intentions et sur ce qu'elle avait cru lire dans les yeux du soldat.

Mais, dans ce cas pourquoi lui avoir proposé de passer la soirée avec lui, pourquoi lui avoir proposé de l'accompagner ici ? Et puis, même s'il n'avait pas eu de réaction, et même si son regard semblait distant, il ne la quittait pas des yeux.

Finalement, il se rapprocha d'elle en souriant, sans la quitter des yeux, et s'appuya à la rambarde à côté d'elle.

Deria tourna la tête pour le regarder, se demandant vaguement ce qu'il attendait d'elle. Il la regardait toujours. Puis, il détourna les yeux pour contempler la ville et dit :

-« Il est vrai que cette nuit ne sera pas très froide, tant mieux. Vous pouvez pas imaginer comment on peut aisément avoir froid sur ses murs qui entourent la ville lors de nos patrouilles. »

Elle sourit. Non, elle ne pouvait pas imaginer, elle n'aimait pas le froid, mais son pouvoir lui permettait toujours de se garder de sa morsure. Enfin presque toujours, pas quand elle taquinait Selephim, qui connaissait parfaitement son point faible et n'hésitait pas à faire usage de son propre pouvoir sur elle. Mais, c'était de jeu. Et il n'était pas temps de penser à son frère maintenant. Elle avait d'autres projets, bien plus agréables pour la soirée.

Elle sourit à Arthurios quand il se tourna à nouveau vers elle. Il semblait mal à l'aise, et elle se demanda s'il regrettait de l'avoir invitée à découvrir cet endroit.

"Je » commença-t-il. « Je ... j'imagine que l'on vous a déjà dit que vous étiez très belle et que ... Je ne sais comment vous le dire, je n'ai jamais vu une dame aussi belle que vous depuis toute ma vie et vous devriez me prendre pour un idiot avec ce regard de marbre, j'en suis sincèrement désolé si cela vous affecte."

Deria leva un sourcil surpris. Alors c'était donc ça ? Il était juste impressionné par sa beauté ? Elle se dit qu'elle n'aurait pas dû prendre une apparence aussi « parfaite ». Ceci dit, même si elle était un démon, elle aimait s'entendre dire qu'elle était belle. Elle aimait lire l'admiration dans les yeux de ses interlocuteurs.

Un petit rire joyeux lui échappa avant qu'elle ne réponde :

-« Oui. » commença-t-elle « On me l'a parfois dit. »

Elle le regarda à nouveau, lui aussi était beau, avec son sourire charmeur, ses yeux sombres qui la regardait avec une intensité qu'il ne semblait même pas soupçonner et ses cheveux bruns qui lui tombaient sur le visage.  

-« Mais, l'apparence n'est qu'une enveloppe, elle ne reflète pas toujours ce que nous sommes vraiment. Mais nos yeux le font parfois. »

Elle sourit un peu plus largement.

-« Je crois que vous n'êtes pas conscient de ce que vos yeux expriment. Ils ne sont pas restés de marbre toute la soirée. J'y ai lu des tas de choses très agréables pour une femme. »

Se penchant vers lui, au point que ses cheveux frôlèrent le cou du soldat, elle souffla contre son oreille :

-« Croyez-vous vraiment que je vous aurais suivi ici si je n'avais vu que froideur et indifférence dans vos yeux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Ven 26 Sep - 1:23

La réponse aux dires du jeune soldat ne fut qu'un petit rire joyeux venant de la jeune femme. Arthurios se sentait tellement idiot après ce qu'il venait de dire à son interlocutrice, mais cette dernière lui offrais une réponse qui pourrais sans doutes lui enlever ce sentiment.

"Oui." commença-t-elle "On me l'a parfois dit."


Elle croisa une nouvelle fois le regard de l'homme d'arme qui souriait toujours, mais qui était encore peux sur de la réaction de la jeune femme.

"Mais, l'apparence n'est qu'une enveloppe, elle ne reflète pas toujours ce que nous sommes vraiment. Mais nos yeux le font parfois."

Elle souriait au jeune soldat et ne le lâcha pas du regard.

"Je crois que vous n'êtes pas conscient de ce que vos yeux expriment. Ils ne sont pas restés de marbre toute la soirée. J'y ai lu des tas de choses très agréables pour une femme."

Cette réponse rassurait le soldat. Les inquiétudes qu'il se faisait sur son comportement c'étaient envolés et il souriait encore de plus belle. Soudainement, la jeune femme se rapprochait de lui, à un point qu'il pouvait légèrement sentir les pointes de cheveux de son interlocutrice et une voix douce le faisant frissonné lui caressa l'oreille.

"Croyez-vous vraiment que je vous aurais suivi ici si je n'avais vu que froideur et indifférence dans vos yeux ?"

Elle marquait un point. Cette réponse le rassurait et il pouvait continuer à profiter de la soirée avec la jeune femme. Le soldat recroisa le regard de son interlocutrice en souriant. Elle continuait de lui sourire et elle attendait la réponse du jeune homme. La soirée était encore douce et était aussi loin d'être terminé.

Le jeune soldat regarda les yeux de la jeune femme, il avait du mal comparer à elle de savoir de ce qu'elle pensait de lui. Enfin bon, elle semblait profiter d'aussi d'un bon moment en ca compagnie. C'était tous ce qui importait.

"Vous m'en voyez rassuré, très chère Deria. Veuillez pardonner mon manque de confiance en moi. Il reprit une gorgée de sa bière avant de reprendre Comme je vous l'avais dit, je n'ai vu que peu de femmes aussi belle que vous durant ma vie. A vrais dire, j'ai rencontré pas mal de dame dans mes missions et mes escarmouches de soldat, mais vous semblez tellement différente de celles que j'ai pu rencontrer. Quand je vous avais vu dans le bâtiment tout à l'heure, j'ai cru être dans un rêve. Je n'entendais plus rien autour de moi, j'entendais que votre voix et je ne voyais plus rien également sauf vous. Il s'arrêta un moment et lui faisait un sourire plus grand encore. Avez-vous déjà connus quelqu'un qui à eu la chance d'ouvrir votre cœur Deria ?"


hors rp:
 

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Ven 26 Sep - 11:08

Elle sourit du comportement du jeune soldat. Il semblait un peu empoté à présent, comme s'il n'avait pas vraiment réfléchi à ce qu'il ferait si elle acceptait de le suivre dans un endroit plus intime.

Elle réalisa qu'elle s'était méprise sur son compte. Il semblait sur de lui, et elle n'avait pas bien mesuré à quel point il était impressionné par sa beauté.

Il reprit la conversation avec un sourire plus détendu :

"Vous m'en voyez rassuré, très chère Deria. Veuillez pardonner mon manque de confiance en moi. »

Déria sourit en s'entendant confirmer ce qu'elle pensait. Il reprit une gorgée de sa bière, comme pour se donner le courage de continuer cette conversation.

« Comme je vous l'avais dit, je n'ai vu que peu de femmes aussi belles que vous durant ma vie. À vrais dire, j'ai rencontré pas mal de dame dans mes missions et mes escarmouches de soldat, mais vous semblez tellement différente de celles que j'ai pu rencontrer. Quand je vous avais vu dans le bâtiment tout à l'heure, j'ai cru être dans un rêve. Je n'entendais plus rien autour de moi, j'entendais que votre voix et je ne voyais plus rien également, sauf vous. »


Il s'arrêta un moment et lui faisait un sourire plus grand encore.

Déria se dit que, décidément, elle avait quand même bien mal choisi son apparence. Et qu'elle ne devait pas tenir son rôle d'humaine avec autant de réalisme que ce qu'elle aurait voulu. Il était clair, dans l'attitude de son compagnon, et dans ses paroles, qu'inconsciemment, il savait qu'elle n'était pas ce qu'elle prétendait.

Au rythme où ça allait, ils allaient finir la soirée en faisant une partie de cartes. Après tout, le lieu était prévu pour ça.

Elle réprima un mouvement d'irritation, après tout, c'était de sa faute si le jeune soldat n'osait pas se montrer plus entreprenant. La prochaine fois qu'elle envisagerait de passer une soirée récréative sur terre, elle prendrait une apparence plus commune.

Lorsqu'il reprit la parole, elle faillit sursauter d'être ainsi tirée de ses pensées.

-« Avez-vous déjà connus quelqu'un qui à eu la chance d'ouvrir votre cœur Deria ?"


Elle réfléchit un instant, tant à la réponse qu'elle pouvait lui donner, qu'à la façon de la formuler.

Au cours des millénaires de sa longue vie, il était évidement arrivé qu'elle brise quelques cœurs, mais elle se demandait si elle-même avait déjà ressenti plus qu'un engouement passager pour ses amants.

Non, ce n'était pas tout à fait exact. Quelques-uns, qu'on pouvait probablement compter sur les doigts d'une demi-main lui avaient permis de ressentir ce genre de sentiments. Mais, il y avait longtemps que leur courte vie humaine s'était achevée.

Eux, elle s'était arrangée pour qu'ils ne finissent pas en enfer. Elle n'avait pas envie de le croiser au détour d'un couloir, de les savoir emprisonnés dans les geôles de Séléphim, ou à trimer dans la forge de Baal. Elle n'avait jamais cherché non plus à savoir ce que leurs âmes étaient devenues.

-« Oui. » répondit-elle d'un ton peut-être un peu plus froid que ce qu'elle aurait voulu. « C'est parfois arrivé, il y a très longtemps. »

Se retournant pour s'accouder à la balustrade, à côté d'Arthurios, elle reprit :

-« Vous avez dit venir ici avec vos camarades pour jouer aux cartes tranquillement. » dit-elle en faisant un mouvement de tête vers la table et les chaises. « Alors, Monsieur le Soldat quel genre de jeu voulez-vous m'apprendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Dim 28 Sep - 23:49

"Oui. répondit-elle. C'est parfois arrivé, il y a très longtemps."


La soirée n'allait pas vraiment dans le sens ou le soldat aurait aimé allé avec son interlocutrice. D'habitude, il prenait toujours les devants et était toujours prêt à l'action quand il était intéressé par une femme, mais la il avait perdu ses moyens. Elle était tellement belle, qu'il ne savait pas trop comment faire pour s'y approcher avec plus de confiance en soi.

La soirée allait être encore longue s'il continuait comme cela, il fallait qu'il trouve un plan d'action pour passer à l'acte de lui exprimer ses sentiments avec plus de convictions, mais comment ?

"Vous avez dit venir ici avec vos camarades pour jouer aux cartes tranquillement." dit-elle en faisant un mouvement de tête vers la table et les chaises. Alors, Monsieur le Soldat quel genre de jeu voulez-vous m'apprendre ?"

Arthurios retourna son regard en direction de la table et un éclair lui passait par la tête. La table lui donna ce qu'il voulait, un plan pour repasser à l'attaque avec ses bonnes vieilles habitudes de charmeur. Tout ce qu'il avait besoin était un jeu rapide qui lui permettrait de se reprendre rapidement. Un jeu de carte serait trop long et encore moins le jeu d'échec poussiéreux qui était ranger dans la cave. Non il fallait quelque chose de plus rapide que cela. Soudainement, il se souvenait d'un jeu qu'un de ses camarades lui avait appris, un jeu rapide avec des gobelets et une pièce. Tout ce que demandait se jeu était de l'attention et de la rapidité.

Le jeune soldat retourna son regard dans les yeux de la jeune femme et lui fit un de ses sourires intriguant la plupart des personnes, signe qu'il aimait ses idées. Il se releva de la rambarde en prenant la main de son interlocutrice et la guida vers la table. Il retira une chaise et l'invita à s'assoir avant de chercher le matériel nécessaire pour le jeu.

Une fois qu'il ai prit le tout, il posa quatre gobelets de bois et il sortit de sa poche une pièce qu'il posa devant les gobelets. Il s'assit toujours avec le même sourire de tout à l'heure et il pouvait reprendre la parole.

"Et si nous jouions à quelque chose de rapide et de plus amusant que les cartes ? Comme vous pouvez le voir devant vous j'ai posé quatre gobelets et une pièce sur la table. Le principe est très simple, mais il faut tout de même faire attention. Je vais mettre la pièce dans un gobelet et retourner le récipient tout en laissant la pièce dedans, ensuite je vais le faire tourner avec les autre gobelets comme ceci. Arthurios retourna les autres gobelets et les fit tourner dans tout les sens à une vitesse prodigieuse, ensuite il réaligna devant la jeune femme avec son sourire. Et le but est de retrouver la pièce. Il releva le gobelet ou la pièce était caché pour mieux montrer le principe, mais la véritable partie allait maintenant commencer. Allé un essai pour voir, vous êtes prêtes ? C'est parti !"

Il fallait ne laisser aucune chance à la jeune femme pour que Arthurios mette son plan à exécution. Il mélangea plus rapidement les gobelets et n'hésitait même pas à changer de gobelet pour la pièce. Cependant, pour s'assurer de la réussite de son plan, il parvint à glisser dans la rapidité la pièce dans sa manche, espérant que la jeune femme était perdu dans l'action des gobelets. Il les réaligna et regarda la belle créature dans les yeux avec un sourire charmeur.

" A vous de trouver à présent !"



_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 29 Sep - 9:46


Le jeune soldat regarda la table, avant de ramener ses yeux sur la démone. Elle y vit passer une lueur espiègle et un sourire en coin.

Il s'écarta de la rambarde, reprenant la main de sa jeune compagne pour la conduire faire la table et la faire asseoir, avant de commencer à chercher quelque chose.

Il revint avec quatre gobelets qu'il posa devant elle, sur la table, avant de sortir une pièce de sa poche.

Deria dû faire appel à tout son sang-froid pour ne pas laisser la stupéfaction se peindre sur son visage. Elle devait bien avouer que la soirée ne tournait pas tout à fait comme elle l'avait envisagé.

Elle avait accepté de le suivre dans un endroit discret, après avoir flirter effrontément avec lui dans la taverne, et il lui proposait une partie de bonneteau ?!

Il commença à lui expliquer les règles du jeu et à faire une démonstration. Et elle eut la tentation de le planter là avec ses gobelets et son jeu, mais elle était curieuse, et elle avait l'impression qu'il avait une idée derrière la tête.

« Allez un essai pour voir, vous êtes prêtes ? C'est parti ! »
dit-il

Son impression fut confirmé quand elle le vit retirer discrètement la pièce et la dissimuler dans sa manche. Visiblement, il voulait qu'elle perde, mais qu'espérait-il ainsi gagner. Elle ne se rappelait pas qu'ils aient mis un enjeu quelconque sur le jeu.

Mais elle était prête à rentrer dans son jeu, pour voir ce qu'il avait derrière la tête et où cela allait les mener.

Il finit de mélanger les gobelets, à présent tous vides, et les réaligna devant elle en plantant ses yeux dans les siens avec un sourire charmeur :

« À vous de trouver à présent ! » dit-il.

Déria lui rendit son sourire :

-« Je ne me rappelle pas que nous ayons mis un enjeu. Qu'est-ce que je gagne, si je trouve la pièce ? Et vous qu'espérez-vous y gagner »
demanda-t-elle en tendant son index vers un des gobelets qu'elle savait tous vides.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 29 Sep - 12:24

Il fallait bien avouer que ce n'était pas une façon très élégante pour mettre en place un plan. Le jeune soldat aurait pu trouver mieux, mais il se devait de ce reprendre le plus vite possible et ce jeu rapide pouvait le remettre rapidement dans le bain pour séduire la jeune femme devant lui.

Pourtant, elle lui répondis au sourire de l'homme d'arme par le sien.

"Je ne me rappelle pas que nous ayons mis un enjeu. Qu'est-ce que je gagne, si je trouve la pièce ? Et vous qu'espérez-vous y gagner"

Elle pointa du doigt l'un des gobelets, qui était forcément vide, mais il avait espéré qu'elle n'avait pas remarqué la supercherie. Le jeune soldat affirma de plus bel son sourire charmeur et leva le gobelet ou il n'y avait bien sur rien du tout. Il ne restait plus qu'à répondre à sa question en mettant à exécution son plan pour profiter d'une soirée avec cette belle créature.

Il ne répondit encore rien, mais son sourire était toujours le même et il se leva tout en la regardant dans les yeux. Il alla auprès de la jeune femme et s'abaissa pour que son visage soit au même niveau que le sien.

"Pour votre question, je ne vous répondrais que d'un seul geste." dit-t'il d'une voix calme et douce.

Maintenant, hors de question de faire marche arrière. Il fallait y aller ou cela ne le sera jamais, soit sa passe et il pourra pleinement profité de la soirée avec elle, ou bien cela rate et c'en sera finit.

Il rapprocha soudainement sa tête vers celle de la jeune femme et très vite il alla déposer un petit baisé sur les lèvres de la belle demoiselle. Un petit baiser de quelque seconde, pas plus, juste le temps de sentir la douce sensation au contacte de ces lèvres. Il aurait bien voulu que ce moment dure un peu plus, mais il pouvait se faire repousser à tout moment si cela ne plaisait pas. Il retira sa tête en arrière et regarda une nouvelle fois son interlocutrice avec un sourire. Il ne savait pas trop comment elle allait réagir, mais il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir : lui demander avec le sourire.

"Pas trop surprise par la témérité d'un jeune soldat ?"



_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 29 Sep - 16:13

Toujours avec son petit sourire en coin, le jeune soldat souleva le gobelet, pour prouver à Déria qu'il n'y avait rien en dessous.

Puis toujours sans mot dire, il s'approcha d'elle et se pencha vers elle pour que leurs visage soient au même niveau.

"Pour votre question, je ne vous répondrais que d'un seul geste."
Dit-il d'une voix de velours.

Avec un peu de précipitations, il s'approcha davantage pour déposer sur ses lèvres un baiser maladroit et mal assuré. Comme s'il craignait d'être repoussé. Comme s'il n'avait toujours pas compris qu'ils avaient probablement tous les deux les mêmes plans pour la fin de cette soirée.

Elle n'eut même pas le temps de réagir et de le lui rendre avant qu'il ne s'éloigne d'elle et demande :

-« Pas trop surprise par la témérité d'un jeune soldat ? »

* Il était temps ! *
pensa Déria. Elle commençait à se dire qu'il ne se lancerait jamais, et elle n'aimait pas avoir à prendre les devants. Même si elle n'hésitait jamais à faire comprendre ses intentions, à suggérer ce qu'elle attendait, elle préférait que ses conquêtes fassent le premier pas.

Elle avait compris depuis longtemps que la plupart des hommes aimaient avoir l'impression qu'ils contrôlaient la situation, et que c'était eux qui l'avaient séduite, et non l'inverse.

Toutefois, elle devina aussi que ce jeune soldat, qui semblait si entreprenant quand ils étaient dans la taverne, avait besoin d'être rassuré de façon beaucoup plus claire que par des suggestions.

Déria lui sourit en soutenant son regard, mais sans répondre immédiatement. Elle se leva de la chaise où il l'avait installée pour le jeu et s'approcha de lui à son tour. Toujours en souriant, elle posa ses mains sur les joues mal rasées du jeune homme et lui rendit son baiser.

Un baiser léger, à peine un effleurement, qui ne dura pas plus d'une pincée de secondes.

Lorsque ses lèvres quittèrent celles du jeune homme, elle laissa ses mains tomber avec légèreté sur les épaules d'Arthurios, et fit glisser ses lèvres sur sa joue, jusqu'à son oreille :

-« La témérité est l'apanage des soldats. Ce qui me surprend, c'est le temps qu'il t'a fallu pour te lancer. »
murmura-t-elle avec un léger rire.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 29 Sep - 22:08

Aucune réponse se fit savoir sur le moment, mais un sourire se dessinait sur les lèvres de la jeune femme. Elle se releva de la chaise ou le jeune soldat l'avait installé et s'approcha à son tour auprès de l'homme d'arme. Elle posa la paume de ses mains sur les joues du jeune homme, ce dernier pouvait encore mieux sentir la douceur de la peau de la magnifique jeune femme et elle lui rendit son baiser.

Encore une fois, il pouvait ressentir légèrement la douceur de ces lèvres sur les siennes, mais ce contacte n'était que d'une petite poignée de secondes. Il aurait voulut que cela dure plus longtemps, mais il semblerait que la belle créature avait autre chose à dire. Elle laissa tomber ses mains sur les épaules du soldat et ce dernier pouvait sentir un léger souffle allant à son oreille. Une voix douce, sensuel et mélanger d'un petit rire.

"La témérité est l'apanage des soldats. Ce qui me surprend, c'est le temps qu'il t'a fallu pour te lancer."

Arthurios accompagna ce léger rire avec un rire bref, mais de la même tonalité de son interlocutrice. Il était rassuré que cette femme ne l'avait pas repoussé à la suite de son baiser. Il était vrais qu'il aurait pu le comprendre plus vite, mais il était peu sur de lui en la regardant. Maintenant, toutes hésitations c'étaient envolées, il pouvait y allé avec plus de tranquillité. Avec une de ses mains il caressa avec douceur la longue chevelure de couleur nuit jusqu'à poser sa main entre les omoplates de la belle créature et il se rapprocha à son tour de l'oreille de la jeune femme.

"Veuillez me pardonner pour ce manque d'assurance, mais que diriez-vous de rattraper ce temps perdu ? La nuit ne vient que de commencer." Dit-il d'une voix douce et calme vers l'oreille de la jeune femme.

Il recula le légèrement la tête et alla chercher avec ses lèvres celles de cette belle créature. Il s'empara d'un troisième baiser et recula la tête avec un sourire charmeur.

"Qu'en dite vous ?"

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Lun 29 Sep - 23:27


HRP:
 

Il rit avec elle et caressa doucement ses cheveux jusqu'entre ses omoplates, où il posa sa main avant de rapprocher à son tour ses lèvres de l'oreille de la jeune femme.

"Veuillez me pardonner pour ce manque d'assurance, mais que diriez-vous de rattraper ce temps perdu ? La nuit ne vient que de commencer."


Sans lui laisser le temps de répondre, il recula légèrement la tête et réclama ses lèvres, lui volant un troisième baiser, avec plus d'assurance cette fois.

Ses lèvres étaient douces et chaudes, et Déria se sentit frissonner entre les bras du jeune soldat.

Il recula à nouveau légèrement pour demander, avec un sourire engageant :

"Qu'en dite vous ?".

Déria sourit à nouveau. Elle en pensait beaucoup de choses, qu'elle n'avait pas l'intention de dire.

Elle s'avança vers lui pour s'appuyer contre sa poitrine, posant sa tête sur son épaule, s'alanguissant contre lui, savourant le simple plaisir de pouvoir, pour une fois, se reposer contre une épaule accueillante, et la douce caresse de sa main calleuse dans son dos.

Elle ferma un instant les yeux et soupira légèrement de bien-être.

Elle avait beau être la démone de la mort, elle aimait se sentir vivante, elle aimait ressentir la chaleur d'un autre corps contre le sien.

Encore que, dans le cas présent, elle ressentait plutôt la dureté et la froideur du métal de son armure, mais elle s'en contenterai pour l'instant.

Elle resta ainsi silencieuse encore quelques instant avant de répondre :

-« J'en dis que ta courtoisie à bien faillit nous priver tous les deux d'une soirée agréable. J'en dis que la nuit est encore jeune, et que nous pouvons encore rattraper le temps perdu. J'en dis que ... »


Elle effleura de ses lèvres le côté du cou du jeune homme avant de reculer légèrement pour planter ses yeux sombres dans les siens.

-« ... pour détendre un peu l'atmosphère, peut-être pourrais-tu commencer par me tutoyer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Mar 30 Sep - 23:59

Elle souriait, c'était une bonne chose pour le jeune soldat. Elle semblait profiter pleinement du temps présent et posa confortablement sa tête sur l'épaule de l'homme d'arme. Ce dernier la tenait toujours avec sa main qui lui massait son dos et cela lui faisait plaisir de savoir que cette femme ne l'avait pas du tout repousser.

"J'en dis que ta courtoisie à bien faillit nous priver tous les deux d'une soirée agréable. J'en dis que la nuit est encore jeune, et que nous pouvons encore rattraper le temps perdu. J'en dis que ..."

Elle effleura de ses lèvres le côté du cou du jeune homme avant de reculer légèrement pour planter ses yeux sombres dans les siens.

"... pour détendre un peu l'atmosphère, peut-être pourrais-tu commencer par me tutoyer ?"

A cette réponse, le soldat sa mit à rire. Il était vrais qu'elle commançais à le tutoyer, alors que lui restait encore dans ses bonnes manières. Cependant, ce regard avait rapidement calmer le jeune homme. Il répondit à ce regard par son sourire charmeur et avec son autre main il alla caresser la joue de la belle créature.

"Et bien, si il n'y a que cela pour faire plaire une aussi belle femme tel que toi. Dans une tentative de la faire sourire, il alla embrasser le front de son interlocutrice et replaça ses yeux dans le regard de la jeune femme. Quand au temps perdu pourquoi ne pas commencer à le rattraper maintenant ? Je connais juste un endroit tout près pour profiter de la soirée."

Une fois ses paroles dit, il embrassa une nouvelle fois les lèvres de la jeune femme, Mais cette fois si le baiser dura plus longtemps. Il était si agréable de pouvoir sentir plus longtemps la douceur de ses lèvres, mais Arthurios avait encore des idées en tête. Il se mit à porter légèrement la belle créature et à marcher en direction d'un des murs du balcon.

Un des murs était recouvert d'une grande toile de soi bleu vieillot. Après avoir atteint se mur avec la belle jeune femme dans ses bras, il prit la toile avec une de ses mains qu'il avait libéré et tira sur la toile. Le mur était ouvert et une chambre de l'hôtel était visible entièrement, elle donnait vu sur la ville entier, sans que personne remarque ceux qui était sur le grand balcon de la taverne.

Il détacha ses lèvres de celle de la jeune femme pour lui montrer ce qu'il avait dévoilé.

"Quand on tenait a faire une sieste et éviter le soleil, mes camarades et moi avons enlever quelque planches avec l'autorisation du patron pour avoir accès à une chambre pour faire une sieste. Personne viendras nous déranger, ceux qui savent l'existence de ce balcon son à la caserne. alors qu'en dis tu ?" Il termina sa phrase avec sourire tout en regardant les yeux de la jeune femme.  


_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.


Dernière édition par Arthurios Kermano le Mer 1 Oct - 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Mer 1 Oct - 10:17


Le jeune homme se mit à rire et sa main vint caresser la joue de Déria.

"Et bien, s'il n'y a que cela pour faire plaire une aussi belle femme telle que toi. » dit-il.

Il s'interrompit, le temps de déposer un baiser sur le front de sa compagne et de ramener ses yeux dans ceux de la jeune femme.

« Quant au temps perdu pourquoi ne pas commencer à le rattraper maintenant ? Je connais juste un endroit tout près pour profiter de la soirée. » Ajouta-t-il.

Il l'embrassa à nouveau, et Déria noua ses bras autour du cou du soldat quand elle se sentit soulevée de terre.

Elle savourait le contact des lèvres du jeune homme sur les siennes. Le baiser était un peu plus appuyé cette fois, elle y ressentait tout le désir qu'elle lui inspirait.

Alors qu'il la transportait à travers la terrasse, elle garda les yeux clos, ses lèvres sur celle d'Arthurios, savourant l'envolée de papillon que la situation provoquait dans son ventre, et les ondes de chaleur qui parcouraient son corps.

Elle entendit le murmure d'un tissu froissé et il retira ses lèvres des siennes.

"Quand on tenait à faire une sieste et éviter le soleil, mes camarades et moi avons enlevé quelque planches avec l'autorisation du patron pour avoir accès à une chambre pour faire une sieste. Personne viendra nous déranger ceux qui savent l'existence de ce balcon sont à la caserne. Alors quand dis-tu ?" demanda-t-il

Deria écarquilla les yeux de surprise. Elle ne s'attendait pas à ça. Il venait de dévoiler une des chambres de l'auberge, dont le mur donnant sur la terrasse avait été démonté et remplacé par un rideau en soie bleue.

L'effet était surprenant, maintenant que le rideau avait été tiré, on avait l'impression que la chambre et la terrasse ne formaient qu'une seule et même pièce, à la foi ouverte et fermée.

Son moment de stupeur passé, Déria éclata de rire, avant d'embrasser tendrement son compagnon pour adoucir la portée de sa moquerie.

-« J'en dis que tu es un homme plein de surprises » dit-elle reculant juste assez la tête pour pouvoir parler, mais pour que ses lèvres continuent d'effleurer celle du jeune soldat. « Pendant un instant, tes hésitations m'ont laissé croire que nous allions finir par jouer aux cartes, et maintenant, tu m'emmènes directement dans une chambre ! »

Elle rit légèrement et l'embrassa à nouveau avant de détourner la tête pour observer plus attentivement la pièce.

Les images qui se formèrent dans sa tête firent légèrement rosir ses joues pales. Elle sentit une agréable tension grandir dans sa poitrine.

Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas ressentit ce genre de sensations. Elle avait oublié à quel point l'anticipation pouvait être agréable.

Blottissant son nez dans le cou d'Arthurios, elle ferma les yeux, savourant son odeur, une odeur de métal et de cuir, l'odeur d'un homme d'action. Elle dut réprimer l'impatience qui la gagna à l'idée de sa peau contre la sienne.

Lorsqu'elle réclama à nouveau ses lèvres, ce fut avec un peu plus d'avidité.
Revenir en haut Aller en bas
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   Mer 1 Oct - 23:40

Encore une fois la réponse de la jeune femme fut son rire, mais elle alla chercher à l'embrasser une nouvelle fois avant de reprendre la discutions.

"J'en dis que tu es un homme plein de surprises dit-elle reculant juste assez la tête pour pouvoir parler, mais pour que ses lèvres continuent d'effleurer celle du jeune soldat. Pendant un instant, tes hésitations m'ont laissé croire que nous allions finir par jouer aux cartes, et maintenant, tu m'emmènes directement dans une chambre !"


Elle rit légèrement et l'embrassa à nouveau avant de détourner la tête pour observer plus attentivement la pièce. Le jeune soldat souriait, cela lui faisait plaisir de l'entendre rire et même sourire malgré le temps qu'il avait mit pour aller plus en avant. Il pouvait sentir la respiration de la belle créature sur la peau de son cou et il était tellement agréable de sentir ce souffle qui caressait son cou. Une respiration douce et très agréable, mais cela n'était qu'éphémère. La jeune femme rapprocha ses lèvres auprès des celles d'Arthurios, lui réclamant un nouveau baiser.

Le jeune soldat alla chercher le contact des lèvre de la belle créature pour satisfaire sa demande, mais cette fois ci le baiser avait plus avidité que les autres qui avait précédé. Le contact de ses lèvres faisait rêver le jeune homme, cette peau était douce au touché et il ne pensait plus à rien sauf au moment présent. Dans la fougue de ce baiser, l'homme d'arme souleva une nouvelle fois la jeune femme dans ses bras, tout en continuant se baiser. Il la serrait comme si il voulait qu'elle ne disparaît pas, mais bien sur il la serrait avec tendresse. Dans l'action, il commença à marcher entre les murs de la chambre ouverte et le baiser continuait toujours comme s'il ne s'arrêterait jamais.

Il se rapprochai du lit de la chambre avec la jeune femme qui était toujours dans ses bras et leurs lèvres continuaient leur dance. Une fois arriver près du lit, il se retourna tenant fermement la jeune femme pour éviter de la faire tomber et de briser le contact de leurs lèvres. Il s'asseyait et prenait appui pour libérer une de ses mains et détacher la protection métallique, afin de rendre le tout plus confortable à la belle créature. Ceci fait, il se releva et se retourna pour la poser délicatement sur le long du lit et le baiser s'arrêta un moment.

Le jeune soldat relevait son regard dans les yeux de la jeune femme et il avait l'impression d'être dans un rêve. Il essaya de chercher les mots pour lui parler, mais rien ne venait. Cependant, il devait dire au moins quelque chose.

"Tu es si belle .... J'ai l'impressions d'être dans un rêve, j'espert que s'en est pas un" dit t'il avec un petit rire.

Il redescendis ses lèvres pour réclamer un nouveau baiser à la belle jeune femme qui était allonger sur le lit.      

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une faux et des bières ! (PV Deria) /!\hentai/!\ [Terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Elesia :: Taverne "Le Corbeau Ivre"-
Sauter vers: