Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Jeu 13 Nov - 14:24

J'entendais des bruits autour de moi et Freki, mon warg se mettre à bouger, les bruits se rapprocher, alors un fameux « Euh... Boss ? » se fit entendre. Des problèmes, même durant ma sieste en attendant une simple vente aux enchères, il y avait des problèmes, encore et toujours des problèmes.
Faisant semblant de dormir, j’entendis une autre voix, celle d'un nain en colère. Celle de mon trésorier, là le problème devenait une emmerde.

« IGHVAN ! Debout ! »

Je répondis au nain furieux par la ô combien classique question :

« Quoi Rhoïce ? »

« On s'est fait voler la statuette elfique inutile qui vaut une fortune ! On aurait dû prendre plus d'aventuriers confirmés ! Ces foutus cadets sont même pas fichus de surveiller un stock correctement ! »

Voler une guilde aussi puissante que la mienne, de surcroît cet objet-là en particulier parmi tous les autres certains avaient pourtant bien plus de valeur...

« Nous ? Nous faire voler ça. Ici ? Ça n'a aucun sens ! Cadet ! Prépare trois équipes de traque, cet enfoiré va répondre de son crime ! »

Le second cadet encore intimidé par la furie de ses supérieurs finis par avancer pour dire :

« Nous avons trouvé un bout de tissue et un peu de sang dans la gueule du bargheist qui a tenté d'attraper le voleur avant de fuir... Qui a malheureusement été abattu par le malfaiteur avant de pouvoir le capturer. »

« Montre-moi. »

Allant vers le coffre, Freki et moi suivant le cadet, le cadavre de l'animal ayant la gorge grande ouverte, un bout de tissu entre les crocs. Saisissant le tissu ensanglanté de la gueule ensanglantée de l'animal pour la faire sentir à mon warg qui semblait n'avoir pas encore compris la situation.
Freki, s'avança du cadavre tentant de le faire se relever puis comprenant la situation, grogna furieusement et hurla à la mort.
Les autres bargheists reprirent le hurlement en cœur, puis le warg furieux se retourna vers moi et se baissa pour que je puisse me mettre en selle. La traque commence.

« Je retire ce que j'ai dit, on le trouve, on l'interroge puis on le bute, aucune chance que cette sale enflure s'en sorte en vie. »

Sortant je put voir mes équipes de traque, tous étaient plus que déterminés à mener cette chasse à bien. Ils ont pris cet acte comme moi, une insulte ouverte.

« Aujourd'hui notre honneur a été bafoué, alors choppez moi cette raclure et ramenez le moi vivant ! »

Les bargheists furent sortis de leur enclos, le bout de tissu leur fit passer pour qu'il puisse sentir et traquer leur proie. Et au moment de partir les gardes arrivèrent, attiré par toute cette commotion. Ô joie, un contre-temps de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Mer 19 Nov - 3:36

La vie de sergent de l'armée d'Elesia, un ennui des plus terribles. Non seulement le grade lui apportait quelques avantages, mais donnait aussi beaucoup de responsabilités au sein des forces armées du royaume. Encore plus de patrouille et moins de temps libre, franchement cette promotion donnait envie à jeter ses armes sur la figure de ses supérieurs. Cependant, il n'avait pas franchement le choix et demander un nouveau poste serait trop demander de sa part.

La caserne était en pleine ébullition et à chaque fois c'était les mêmes soucis, des bagarres, des disputes ou des différents entre deux personnes, mais rien de bien excitant. L'entre chocs du fers des armes lui manquait un peu, mais il n'avait pas le choix. Il devait rester dans cette caserne avec quelqu'un de ses hommes d'armes à patienter jusqu'au retour des autres patrouilles.

"Sergent !"

Un jeune soldat en arme courut auprès du sergent de la petite force et se mit au garde à vous, alors que les autres hommes d'armes rentrait à leur tours.

"Repos, fais un rapport vite fait comme ca on finira plus vite ..." Il n'avait pas le temps de finir que le jeunot lui coupa la parole.

"Guilde des aventuriers ! Ca se rameute avec plusieurs de leurs membres"

Le jeune sergent elesien écarquillait les yeux, effectivement ce rapport était de taille et il ne fallait pas prendre cela à la légère. La guilde des aventuriers, ce n'était pas rien et fallait pas risquer une bagarre général avec eux dans toute la ville.

"ON Y VA, TOUS EN ARME !"

Une trentaine d'individus descendaient les escaliers avec leur équipement et partaient avec leur chef en direction du bâtiment de la dite guilde.

En effet, il y avait un beau monde devant le bâtiment et bien exciter avec leurs bestioles. Leur chef était en train de prendre ses aises sur sa monture, mais le sergent était décidé à refroidir les ardeur rapidement. Il fit signe à ses hommes d'entourer le groupe pendant que lui allait demander explication à tout ce vacarme.

"Sir Ighvan ! Chef de la guilde des aventuriers ! Je suis désagréablement surpris qu'un homme de votre ampleur perturbe l'ordre publique avec vos camarade ! Que ce passe t'il ici ? Je veux des explications à cet attroupement !"

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Mer 19 Nov - 13:56

Et voilà un jeune officier en mal d'action qui vient se pavaner sous mon nez, la plupart de mes traqueurs les regardaient avec agacement certains même avec un sourire tant l'encerclement était pathétique. S'ils espéraient nous intimider, ils leur fallait bien plus d'hommes d'armes.
Et maintenant même ceux encore cantonner aux tentes étaient à cran face à la menace des gardes, prêt à dégainer en cas d'affrontement. Une situation mauvaise était devenue un conflit sur le bord de l'explosion.

« Alors, merci de me rappeler mon rang, j'avais failli l'oublier ! »

Mes hommes éclatèrent de rire face à ma boutade, détendant un peut l'atmosphère, certains baissèrent leurs armes, parfaits si ça peut éviter une rixe.

« Un problème interne demande notre départ immédiat, sans doute en dehors de cette ville et donc de votre zone d'autorité, quant à déranger l'ordre public je ne vois pas de quoi vous parlez, nous n'avons attaqué personne ni dérangé le trafic des rues, nous sommes encore dans la zone qui nous a été allouée pour la durée de cette vente.
Ensuite baissez vos armes, on réagit assez mal aux menaces. Surtout nos bêtes. »

Mon warg avait commencé à avancer lentement de par lui-même vers l'officier durant mon explication, se mettant à portée de mâchoire de l'officier.
Les bargheists restaient fixes, certains avaient déjà les muscles saillit pour sauter à la gorge du premier qui tenterait une attaque, les grouds eux tirant sur leurs chaînes, la gueule mordant l'air en grognant, simplement retenu par leur maîtresse.

Un de mes capitaines fit avancer son saurus pour se mettre à ma hauteur pour me demander  :

" Boss, la raclure est en train de s'enfuir, si vous nous laissez gérer la situation on peut envoyer deux équipes tandis que le reste explique la situation aux gardes. Nous perdons un temps précieux avec ces politesses inutiles. Donnez-vous l'ordre Boss ? "

Sa remarque n'était pas idiote, le malfrat s’enfuit et la garde nous fait perdre notre temps avec des stupidités protocolaires. Il est temps d'en finir avec cette situation... Hors de question de laisser ma proie s'enfuir sous mon nez.

« Ça y 'est, j'en ai marre, je vais aller droit au but : on partira en chasse que vous le vouliez ou non, alors la question c'est de savoir si vous voulez qu'aient continue les ventes aux enchères de reliques dans cette ville ou non. C'est le prix si vous choisissez de vous mettre en travers de notre objectif. »

Une jeune recrue me donna mon casque fait à partir du crâne de mon premier warg, les pères de la première génération de wargs de la guilde. Rabattant le museau carnassier d'os et métal, je fis face au jeune officier avant de lui poser mon ultimatum.

« Il est temps de faire votre choix ou de proposer une alternative viable. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Sam 29 Nov - 17:50

Ne pas troubler l'ordre publique ? Visiblement, pour le chef de cette grande guilde, sortir des bêtes aussi agressives qui plus était accompagné par une ferveur chauvine ne dérangeaient pas l'ordre installé en ville. Il en était tout une autres idée pour le jeune sergent qui voyait ce chauvinisme de cette guilde assez prétentieuse. Cependant il marquait un point, monter encore plus les tensions entre les soldats et les membre de la guilde des aventuriers n'était en aucun cas bénéfique. Le jeune sous-officier ne pu donc qu'acquiescer par un geste de la main pour briser l'encerclement du groupe.

Il écouta donc le soit disant problème, apparemment il en voulait à quelqu'un qui semblait avoir joué de lui sous son nez. Cependant, on aurait dit que son groupe était plus parti à mettre une campagne à feu et à sang que de chercher un soit disant coupable. Les laissés sans surveillance n'était pas une bonne option, surtout s'ils provoquaient des dégâts dans les campagne Elesiennes. Après que ce chef avait posé son ultimatum, c'était au sous officier de poser ses conditions.

"Honnêtement sir Ighvan, je n'ai pas le pouvoir d'intervenir dans vos affaires, mais je n'ai pas le droit de laisser sans surveillance un groupe armé indépendant parcourant les alentours des campagne d'Elesia. Je vais devoir, moi et mes hommes vous suivre que le vouliez ou non. Vous devez comprendre que si vous déranger l'ordre établi dans les alentours de la ville, Elesia devra prendre des mesures contre votre guilde et vos hommes."

Un peu d'action ne pouvait pas faire de mal au jeune sergent qui était épuisé par d'incessantes patrouilles. Cependant, il fallait que le chef de la guilde se plis au règles de la ville et si il refusait il allait devoir faire avec.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Sam 29 Nov - 22:31

« Soit. Les gars ! Ramenez des chevaux pour les gardes, hors de questions d'être ralenti, ensuite, décidez de qui suis qui. Si vous venez tous avec moi, vous laissez quatre équipes sans surveillance et un chaperon pour ma pomme, c'est déjà bien suffisant.
Troubler l'ordre public à Elesia quelle blague, on sort trois bestioles mieux entraînées que vos hommes, vous, vous sortez les mouchoirs, cris de pucelles en détresse, et même les preux chevaliers en armures d'argent. »


Qu'elle situation ridicule, un vol stupide suivi de ça ! Qu'on nous traite comme des malandrins, je vous jure, la prochaine fois que du bordel arrive aux alentours d'Elesia, j'y réfléchirais à deux fois avant de prendre la mission, si c'est le peut de respect qu'on obtient.

Reste à savoir si même mes hommes en voudront après ça. Les rumeurs vont vite dans les halls de Guilde...
Me tournant vers mes chasseurs, je repris la série d'ordres classiques de chasse à l'homme, histoire qu'ils se concentrent à nouveau sur leur devoir.

« Que chacun se prépare au départ, je veux la cible en vie, comme d'habitude pas de grabuge. Il sait qu'il est poursuivi, donc peu de chance qu'il prenne les routes, il passera sans doute par des terres sauvages pour brouiller les pistes, faites circuler à nouveau le bout de tissu. On décolle dès que les gardes seront montés et répartis.
Je répète, je le veux vivant, s'il est amoché, je m'en fiche, s'il est agonisant, je vous jure que vous allez m'entendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Dim 30 Nov - 5:12

La seule chose que l'on pouvait voir sur les paroles du chef de la guilde des aventuriers était le ras le bol qui lui montait à la tête. Il y avait de quoi, mais c'était les règles et surtout les missions des gardes de la ville. On pouvait pas laisser une faction indépendante se faire justice non loin des terres du royaume d'Elesia. Malgré l'acceptation, on pouvait ressentir une certaine hostilité envers les soldats qui se regroupaient auprès de leur sergents pour écouter les instructions.

"Je veux trois hommes dans chaque groupes de la guilde, surtout n'intervenez pas dans leurs affaires, ce que je veux c'est que vous les empêcher de provoquer des dégâts sur nos terres. Comment ? Allé tout simplement alerter le haut commandement pour envoyer l'armée, oui l'armée, ces gars ne sont pas à prendre à la légère. Allé, exécution !"

Fort de leurs nouvelles instructions de leur sous-officier, les soldats de la garnison de la ville montaient en selle pour rejoindre les groupes qui s'étaient préparés sous les ordres du chef de la guilde. Le jeune sergent devait quand à lui accompagné le groupe de ce chef sur son warg, il semblait toujours énerver par l'attente que le jeune homme lui imposait.

Il fit signe que ses hommes était prêt et qu'ils pouvaient commencer leur route. Alors que plusieurs groupes étaient prêt au départ, le jeune sergent se rapprocha du chef de la guilde, décidant qu'il fallait faire retomber les tensions entre les deux groupes avant de partir.

"Sir Ighvan ! Je suis navré que cela vous gène vous et vos hommes, mais veuillez comprendre que si nous faisons cela c'est pour une raison, celle d'appliquer l'ordre en ville et dans nos terre. Je ne vous empêcherais en aucun cas d'accomplir votre objectif, tant que vous ne vous attaquez pas les possessions du royaume. Ah et j'ai faillit oublier, Arthurios de la famille des Kermano. Maintenant que cela est dit, je vous laisse faire votre mission."

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Mar 2 Déc - 12:18

« L'armée hein ? Et bien, tout ça pour un vol, vous me donnez l'impression que c'est nous les malandrins. Enfin bon, la garde et la diplomatie ça a toujours plus ou moins fait deux. Au moins, vous, Kermano, vous y mettez la forme, c'est déjà ça.
Chasseurs ! En avant !»


Les équipes partirent au triple galop, les animaux pouvant enfin commencer la chasse se lancèrent à toute allure, j'en venais presque à plaindre le ruffian au vu de ce qui allait lui tomber dessus.

« Idah, viens là. »

Ma bargheist favorie s'approcha, la seule albinos de la portée, toujours calme et mesurée et dirigeant la meute d'une patte de fer.

« Sens-moi ça. »

Le bargheist se mit à sentir l'objet et à grogner doucement puis aboya, se retournant en attendant mon ordre.

« J'espère que vous êtes bon cavalier Kermano, je ne m'arrêterais pas pour vous attendre. En avant ! »

La meute commença sa course effrénée, le warg se tenant à côté de la meute dévalant les routes vers la campagne en esquivant les gens sur le trajet.
Le jeune officier parvenait à se maintenir à une bonne distance, comme quoi il semblerait que passer son temps en patrouille offrait des occasions de s'entraîner à la discipline équestre.

« Comme prévue, la raclure à pri le chemin des bêtes pour tenter de nous semer, heureusement que c'est un de nos chevaux que vous montez, ils ont l'habitude d'aller en terrain sauvage. »

A quelque mètres s'étendait un bois, je sentais mon warg prendre en vitesse, ses muscles se tendre sous mes hanches, j'ai intérêt à le contrôler car je savais déjà ce qu'il comptais faire, se jeter sur l'escroc pour le plaquer au sol, voir même lui arraché la tête si je ne me montre pas vigilant.
Me retournant sur ma selle pour un instant, je vis le jeune officier me talonner, plein de surprises celui-là.

« Alors, pour vous mettre au jus, je doute que ma cible travaille seule et il y a de fortes chances qu'il ou elle parte rejoindre ses complices dans le vain espoir de s'en sortir. Donc préparez-vous à un combat, vu la vitesse que nous avons et l'entraînement de ma meute, nos chances d'arriver dans les premiers sont assez élevées. Vous avez l'air de savoir vous défendre, mais bon, ça ne serait pas juste que je vous laisse vous faire prendre au dépourvu alors préparez-vous à la castagne d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Sam 13 Déc - 18:51

Cette guilde pouvait aisément comparer à un groupe paramilitaire, bien qu'il n'y semblait n'y avoir aucune conviction de conquête ou de s'emparer d'un pouvoir politique afin de s'affirmer. C'était une guilde bien dangereuse, mais elle ne faisait que protéger ses intérêts et à compléter d'autres objectifs dans le bien de l'accroissement de leur guilde. Cependant, se mettre le chef de la guilde à dos était se faire un ennemi à ne pas prendre à la légère. Il s'était apparemment fait voler et il n'hésiterait pas fouiller terre et mer pour retrouver son bien ainsi que le voleur qui c'était joué de lui.

Les équipes étaient donc partis à une chasse à l'homme qui pouvait durer des jours avec la conviction des membre de la guilde et de son chef de rattraper le fauteur de trouble. Le jeune homme suivait tout en laissant une petite distance entre le chef de la guilde et lui, après tout il n'avait pas l'intention d'agir dans les affaire de cette guilde belliqueuse. Le chef de ce groupe possédait tout de même de sacrées bestioles à ses cotés, les bargheists et un warg, tout cela pouvait se révéler dangereux si les propriétaires de ces trucs n'étaient pas assez prudent avec. Toutefois, la guilde semblait aimer ses bêtes et en prenait soin.

Le groupe arriva enfin tout près d'une forêt et les bestioles semblaient indiqués à leurs maitres la direction à prendre. Quand au jeune sergent il arrivait à suivre la cadence du cavalier warg qui ne ne tarda pas à le mettre au jus pour les conditions de la poursuite. Il faisait même savoir qu'il risquait de le distancer pour avoir plus de chance de chopper le voleur et qu'il fallait redoubler de prudence. Tant mieux, sa changera des patrouilles que le sergent avait pour habitude de prendre.

"Je m'en doute bien sir Ighvan, mais ne vous en faite pas pour moi. Je suis habituer au risque et à toutes autres situations dangereuse, un Kermano à toujours vécu se genre de chose. Quand au pire, ne vous en faite pas non plus. Nous nous connaissons pas et ma mort ne changera rien à votre vie, juste un grain de poussière qui n'auras peu d'importance pour vous." Il termina par un sourire tout en posant sa main sur ma garde d'une de ses épées et leva l'autre main pour l'inviter à poursuivre.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Mar 23 Déc - 20:43

« Je ne doute pas que votre vie soit mouvementée, si vous perdiez la vie ça ne bouleversera pas mon existence, ce n'est pas une raison pour envoyer un homme se faire trucider gratuitement. Même un mercenaire comme moi peut faire preuve de justice.
C'est justement ce désir de justice qui m'a fait choisir la voie du mercenaire, servir un noble ne mène qu'au déshonneur et aux regrets. »


La meute venait de prendre un tournant brusque, les suivants en dérapant, mon warg pris une longue impulsion pour rattraper les chiens. Les traqueurs commençaient à accélérer leur course, le fugitif n'était pas loin. Je dégainai ma longue épée, pris mon cor en main et me retourna vers le jeune officier, je lui dis en souriant :

« Prêt pour une capture facile ou une castagne un poil plus dure ? »

Je soufflai dans le cor, appelant les groupes de chasseurs alentours à nous rejoindre. Autant prendre un peu d'avance en attaquant, de toute façon mes gars savent que je peux tuer une bande de brigands moisis seul.
C'est les fuyards qu'ils massacreront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Ven 26 Déc - 7:12

Finalement, le chef de cette guilde possédait un sens de l'honneur et sa propre définition de la "Justice". Bien que le sentence semblait brutal, le jeune sergent d'arme ne pouvait qu'être en partit d'accort avec le cavalier warg. Il était vrais que la situation d'Elesia était de plus en plus tendu, les guerres intestines entre héritiers pour le trône ou les luttes d'influence faisaient verser pas mal de sang et c'était souvent à la garde de faire le ménage juste après.

Cependant, le jeune soldat ne s'occupait pas trop de ce genre de chose, c'était un soldat qui devait effectuer les ordres et rien d'autre. Bien qu'il avait lui aussi un sens de la "Justice", il ne pouvait pas faire grand chose sans un grade plus haut, mais atteindre ce grade était seulement pour des noblions sans réelle expérience du terrain.

Arthurios sortit de ses réflexions en entendant le cor du chef de la guide sonner et enfin ce dernier lança la charge derrière les bargheist à grande vitesse. Le jeune sergent suivait tant bien que mal avec son cheval, mais il était clair que le warg était plus habile pour une poursuite dans une forêt. Le soldat serrait des dents et ordonnait à sa monture d'accélérer pour poursuivre la meute et son maitre.

Il allait bien vite et il fonçait aussi tête baiser, sans reconnaissance du terrain ou encore d'analyse des forces d'en face, mais une meute enragée de ces bestioles qui couraient en direction de leur cible était un avantage certain.

Le jeune sergent tira son épée durant la poursuite, prêt à frapper lors de la charge et tentait aussi bien que mal de suivre Ighvan dans la charge.

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Mer 7 Jan - 1:04

Enfin, je pouvais apercevoir les traces du déplacement précipité d'au moins une dizaine de personnes, des branches brisés, un feu encore fumant, l'excitation des bêtes étaient à son paroxysme. J'entendis des grognements et des hurlements. Passant à travers un haut fourré, j'entendis :

« Foutue clébards ! Oh merde... »

Puis mon warg saisi l'homme par l'épaule et le balança contre le tronc d'un arbre d'une torsion de coup, plongeant le malheureux dans les pommes.Les bargheists se replièrent autours du warg en formation de meute. Les malandrins se regroupèrent en tentant de suivre une formation à peu prêt valable. Au moins, leurs deux lanciers étaient devant. Un bon début. Malheureusement, un début bien peut suffisant.

« Salutations la vermine, je suis Ighvan, Maître de la Guilde des Aventuriers, mercenaire vétéran et aussi celui que votre petit pote, celui qui est dans les vapes, vient de voler. Or, comme toute personne qui se respectent, je déteste me faire voler. Je hais me faire voler pour être plus précis. Donc je..."

Une hachette vint brusquement m'interrompre, esquivant le lancer en bougeant la tête, ils avaient donc choisi la mort. Qu'il en soit ainsi.

« Pour ça, vous allez mourir. »

Descendant de mon warg, je lui murmuré à l'oreille en pointant du doigt:

« Je prends ceux-là. Toi attaques ceux-là. »

Le warg chargea sans plus attendre, séparant la tête du premier d'une fermeture de mâchoires. Moi, j'avançais en marchant vers le groupe de brigands à ma droite. Le chef semblait être la brave au fond. Elle avança vers moi, le regard défiant.

« Laisse mes hommes partir, enfin ceux derrière moi, pour ceux aux prises avec ta bête... J'ai peur qu'il ne soit déjà trop tard. En échange, je deviens ta prisonnière et répondrais à toutes tes questions. »

" Il fallait y penser avant de m'attaquer. J'aurais mes réponses de toute façon, que vous le vouliez ou non. Au moment où cette hachette a effleurée mon casque ta bande de joyeux lurons a signé son arrêt de mort. Toi, tu viendras en chaînes chez nous avec ton copain le voleur pour te tenir compagnie. Les guildes de mercenaires ne pardonnent jamais ceux qui tentent de les tuer. Cette leçon, je vais vous l'apprendre."

Les voleurs m'attaquèrent, le premier tenta de me transpercer de sa lance, du tranchant de ma lame, je déviai la sienne, le tranchant en deux au niveau de la taille. Le second lança des couteaux dans ma direction, hélas pour lui, j'étais déjà trop prêt, saisissant mon sax, je lui tranchais la gorge d'un mouvement souple, me servant de son corps pour stopper le coup de marteau de son compagnon.

Ce même corps que je transperçai après avoir localisé l'emplacement de mon assaillant, en regardant sous son bras, lui plantant mon épée de part en part dans la poitrine. La femme se lança à l'attaque, le visage crispé par un rictus de haine, des larmes coulant sur ses joues. Dommage qu'elle soit mon ennemie, elle était assez plaisante au regard, doublée d'une vraie force de caractère.
Lâchant mon épée pour esquiver le coup, je dégainai ma dague en me mettant en position, une lame dans chaque main. Elle tira alors un carreau de son arbalète, j'esquivai le tir en sautant de côté et commença ma charge. Avant que je puisse l'atteindre, j'entendis des tirs d'arbalètes venir de ma gauche.
Me stoppant net à cette écoute.  Elle se prit un carreau dans la hanche et un dans l'épaule. Les autres forbans furent criblés de tirs. Les renforts étaient arrivés et ont fait preuve d'efficacité. Mon warg me rejoins en pleurnichant, quelque plaies superficielles parcouraient sa fourrure. Il avait déjà vécu bien pire, pas vraiment subtil, mais le message était clair.

« Oui, tu auras ta bidoche de retour au camp. »

Les bargheists s'étaient concertés pour traîner le bandit inconscient à mes pieds. Dans le même espoir que ma fidèle monture.

« Vous avez bien bossé, oui, vous aussi vous aurez votre viande. »

J'étais maintenant submergé par les bargheists tentant de me grimper dessus et mon warg voulant me lécher, bien sûr avec sa langue couverte de sang. Après avoir survécu à l'euphorie canine, j'ordonnais à mes chasseurs d'attacher les prisonniers.
Sortant, dans un bruit de succion accompagné de craquements d'os, mon épée de la poitrine de mon assaillant, je me retournais vers le capitaine en lui déclarant avec un grand sourire :

« Désolé capitaine Kermano, visiblement y'avais pas assez d'action pour deux. C'est fort dommage n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Lun 19 Jan - 17:11

Finalement, ce chef de guilde allait récupérer son bien comme si sa vie en dépendait. Un homme dangereux qui ne fallait pas se mettre à dos et éviter de lui chercher des noises, mais aussi un excellent meneur d'homme. C'est qu'il en manquaient des hommes d'action dans l'armée d'Elesia et cela ne ferait pas de mal se remplacer les quelques commandants qui passaient plus de temps à la taverne qu'au milieux de leurs hommes.

Il fallait donc partir à la charge sans trop quoi s'attendre à se qui nous tomberait dessus, mais il faut dire qu'un peu de difficulté pouvait ajouté un peu de piment dans cette course poursuite. Le jeune sergent fonça dans la forêt, mais fit vite semer par le chef de la guilde des aventuriers. Ce dernier était plus que presser de récupérer son bien. Le jeune soldat tenta de poursuivre la meute en suivant leurs aboiements à travers les arbres de la forêt. Il était clair qu'il était plus pratique de faire une poursuite avec un warg domestiqué qu'un cheval.

Alors qu'il fonçait, le jeune soldat tomba nez à nez sur deux individus en arme. Apparemment ces derniers semblaient bien presser de prendre la direction des bruit d'un combat non loin. Le cheval se cambra et le jeune sergent sorti son épée, prêt à toutes éventualités. Effectivement, ces gars là n'étaient pas tout à fait heureux de tomber sur un membre de l'armé d'Elesia, ces derniers se ruaient sur le soldat pour l'abattre en levant leurs armes.

Serrant les dents, le sergent tira d'une main les rênes de sa monture et rabattu violemment son arme sur le premier qui venait à sa porté. La lame de son épée arriva à se planter dans la mâchoire et continua son chemin dans la chaire, décrochant la mâchoire de son adversaire. Quand au deuxième, il chargea sur l'autre coté pour surprendre le soldat, mais sa lance rudimentaire ne fit que glisser sur la cuirasse du cavalier. Rapidement, le jeune sergent donna un coup d'épée sur le bras afin de le détacher de son propriétaire. Hurlant à la mort et en saignant comme un goret, il n'aurait plus long à vivre avec cette blessure de ce genre, le jeune soldat remit en marche son cheval et en profita pour détacher la tête du corps de l'homme sans bras.

Laissant ses deux agresseurs morts, le sergent fonça vers les aboiements pour ne voir qu'un petit massacre et le chef, ainsi que ses hommes de la guilde des explorateurs.

« Désolé capitaine Kermano, visiblement y'avais pas assez d'action pour deux. C'est fort dommage n'est-ce pas ? »

Apparemment, il avait su gérer seul l'affaire avec sa meute. Le jeune sergent remarqua les hommes du chef de la guilde attacher les uns des autres les sois disant voleur. La guilde prenait très au sérieux ses affaires. Le jeune soldat s'approcha en répondant au sourire de Ighvan et lui montra son épée tachée de sang.

"Ne vous en faite pas pour moi, dans votre course vous avez manquer deux individus qui n'ont pas trop aimer voir un soldat s'aventurer dans les bois. Cependant, les pauvres ne pourrons plus voler, avec une tête en moins c'est pas facile. Comment souhaiterez vous fêter votre victoire, chef de la guilde des Aventuriers, peut être y aurait il assez de place pour des soldats à la taverne ? Cela vous dérange si je vous en offre une ? Il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup d'actions mis à part les patrouilles en ville."

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Dim 1 Fév - 0:32

La remarque me fit rire aux éclats, il en a le bougre ! Ça fait du bien de voir un gradé capable de se défendre et pas juste un poltron qui se planque derrière ses troupes.
Me retournant vers mes hommes, mon aide trotta vers moi et me dit signe que notre bien était de nouveau entre nos mains. Une bonne chose de faite, du coup pas de raisons de refuser cette invitation.

« Bon les gars ! Qui est partant pour une taverne ? Après tout on est avec des soldats qui savent se battre donc y a pas de quoi rougir ! »

Une acclamation se retentit dans les rangs, nos chers compagnons d'infortune semblaient aussi sourire à cette opportunité d'une soûlerie en bonne et due forme.

« Capitaine, je crois que nous avons un objectif de célébration de victoire en commun vous et moi. Je vous laisse nous mener à bon port. »

Mon second vint pour me dire qu'il fallait une équipe pour ramener la statuette en lieu sûr. Après une rapide réflexion je lui dis de prendre ceux me étant mal conduits ainsi que deux vétérans non-buveurs pour les superviser sur le chemin du retour. Il acquiesça avant de transmettre mes directives. Le jeune officier se retourna vers moi, attendant que je lui emboîte le pas.

«  Bon, en avant tout le monde ! »

L'ensemble des combattants commençait leur avancée en quête d'un débit de boissons, je surpris même des gardes et aventuriers commençant déjà à échanger des histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Lun 2 Fév - 19:30

Capitaine ? Ce chef de guilde avait du se tromper sur son grade militaire, le jeune Arthurios n'était pour l'instant qu'un simple sergent des forces armées d'Elesia. Sans doute l'équipement qui le rendait différent des autres soldats qui était sous ses ordres, mais il faut dire que le titre lui plaisait. Cependant, il y avait bien du chemin entre le titre de sergent et de capitaine dans une armée et c'était un grade réservé aux plus compétents. Le jeune homme en était encore loin de ce grade, mais il faut dire que l'idée d'en prendre pourrait lui permettre de faire autre chose que de patrouiller.

Alors que les deux groupes semblaient commencer à sympathiser entre eux, le jeune sergent se déplace aux cotés du chef de cette guilde d'aventurier qui semblait assez sympathique maintenant. Il avait déjà entendu des histoires à leurs sujets, il faut dire que certains Kermano n'étaient pas seulement des soldats ou des mercenaires, d'autres avaient choisit une vie d'aventurier pour des raisons qui leurs sont propres. Le jeune soldat, quand à lui, il avait choisit la vie militaire tout en pensant qu'il trouverait un peu d'action dans les rangs de l'armée d'Elesia. Difficile à trouver de l'action en temps de paix dans une armée.

En y repensant, l'idée d'avoir du grade pouvait lui permettre de s’amuser un peu plus en prenant un plus d'importance en même temps. Entre temps, l'appel de la bière et de la bonne ambiance était plus forte que l'appel du grade. Qui plus est, il en apprendrait un peu plus sur cette guilde qui lui semblait de plus en plus sympathique.

"Dite voir Ighvan ? Simple curiosité, en quoi votre bien volé soit si spécial pour lancer une chasse à l'homme comme celle-ci ?"

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Lun 2 Fév - 20:23

« En quoi il était si spécial ? »

Après ces combats ma gorge me fit défaut, je pouvais sentir que me ma voix allait partir de travers à la prochaine phrase, saisissant ma gourde avant de prendre une gorgée je puis reprendre mes explications.  

« Voyez-vous, cet objet était déjà vendu à quelqu'un d'assez influent, ce n'est pas tous les jours qu'une statuette venant des elfes blancs est retrouvée. Deux équipes ont dû nettoyer certaines cryptes pour l'obtenir. D'autant que ce trophée de guerre se trouvait dans la tombe d'un des habitants elfique de Médiéval, alors imaginé les vagues de foutus morts-vivants pour entrer dans ses cryptes maudites. »

Je me souviendrais toujours du visage des recrues qui y sont entrés, aucune perte Dieu ne soit louée, mais le choc, leurs âmes sont dorénavant à jamais marquées par cette expédition. Les morts-vivants ont cet effet sur les vivants, notamment les décharnés répétant sans cessent leurs chagrins ou lâchant des râles sinistres en approchant pour vous dévorer.

« Malgré le titre d'aventurier et les choix que nous avons pris, le reste du monde nous considère toujours comme des épées ont loué... Sans réputation, le monde nous oubliera et nous serons réduits à tuer sur commande pour une bande de nobliaux sachant à peine tenir leur couvert à table... »

La pensée de voir les orphelins que j'ai sortis du caniveau devenir une bande de meurtriers pour le plaisir de malades mentaux au sang bleu me révulsait au plus haut point.

« Alors nous autres lutterons pour garder le peu de liberté que nous avons gagnée, cette statuette représente notre lutte et notre profit à venir. Chaque fois qu'on nous vole nous devons faire un exemple sinon personne ne nous respectera, on nous prendra pour des faibles. Voilà notre réalité. »

Je vis mes guerriers sourirent en discutant avec les soldats, certains et certaines subissant même des avances, la vie suivait son cours pour eux et je me dois de maintenir ce quotidien pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Lun 2 Fév - 22:14

Un long discours et bien que celui la était inspirant, le jeune sergent d'arme n'était pas très attentif à ces longs moments. Pourtant, il comprenait l'emportement du chef de la guilde des aventuriers. Il faut dire que ce groupe à du connaitre des hauts, mais aussi des bas. Cependant, eux ils avaient une raison de ce battre pour leurs intérêts. Ce qui n'était pas trop le cas pour l'armée Elesienne.

Depuis que la paix s'était installée, l'armée n'avait aucun objectif ou aucune cause auquel se battre. Elle en était réduite à faire de la sécurisation de territoire et de faire des parades pour impressionner les autres. Elle était loin maintenant, la grande période ou l'armée Elesienne avait vécue de grandes victoires qui avaient fait sa réputation militariste. Le jeune sergent rêvait de bataille et de mêlées, mais il n'y avait plus grand chose à faire période de paix.

Il se demandait également comment les autres Kermano s'en sortaient. Il semblerait que peu de Kermano aient rejoins l'armée du royaume d'Elesia et la plupart d'entre eux devait à présent parcourir le monde, alors que lui même en était réduit à patrouiller dans une ville. Il repensait à ce grade de "capitaine", peut être que prendre du galon rendrait les choses encore plus intéressantes.

Tout en continuant la route, le jeune soldat répondit au grand discours du chef de la guilde des aventuriers en soupirant.

"Au moins vous avez quelque chose qui vous permet de continuer, pas comme nous dans l'armée ... J'aurais du écouter mon père et faire comme les autres Kermano, eux aux moins ils doivent s'en sortir mieux que moi ..."    

_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Sam 21 Mar - 11:31

Me mettant à la hauteur du jeune soldat pour mieux voir son expression, je lui souris avant de faire un angle droit avec mon bras en pointant mon doigt au ciel.

« Dans une armée, il n'y a qu'une seule façon de changer sa condition. C'est de monter l'échelle hiérarchique. C'est la seule porte ouverte. J'ai connu une seule Kermano, franchement être une femme parmi une bande d'épées à louées ça ne se fait pas sans quelques coups de pieds bien placés pour prouver qu'on en a. Pour les deux entraînements que j'ai eus avec elle... Elle en a gros la gamine ! »

Dis-je en éclatant de rire. Laissant le soldat avec un air quelque peu surpris sur le visage. Après tout, je venais de l'encourager à continuer dans son « camp » au lieu de tenter de le faire rejoindre « le mien ».

" Armées, royaumes, familles, moi, je n'en avais pas, alors je me les suis taillé à la force du poignet ! Si vous n'êtes pas heureux alors changez ce qui vous entoure. Je sais ce que vous pensez, la théorie et la pratique, n'est-ce pas ? C'est vrai qu'entre le dire et le faire, il y a un sacré bout de chemin."

Bougeant sur ma selle, je put ressentir la raideur de mon postérieur, comme quoi cette taverne sera fortement appréciable. Je poussais un soupir en imaginant être assis sur une chaise, une assiette de charcuterie accompagnée du chope de bière devant moi. Voilà, maintenant, j'ai faim...

« Alors je vous propose une chose, comme ça peut devenir une longue discussion, autant la continuer bien installé à la taverne. On accélère le rythme pour y arriver avant la tombée de la nuit, on réserve l'étage du dessus au Corbeau Ivre, on commande à manger et à boire et pendant ce temps-là, mes gars déposent en sécurité la statuette. Moi ça me semble être un bon plan, vous en pensez quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthurios Kermano
Rpiste moyen
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Jeu 9 Avr - 22:43

Un long discours, encore une fois, mais pour cette fois le jeune soldat avait écouté avec attention. Il faut dire que les paroles du chef de la guilde des explorateurs n'était pas vraiment à prendre à la légère ou à ignorer par pure fainéantise. A vrais dire, le discours de Ighvan intriguait même le sergent d'arme.

Elles n'étaient pas vide de sens et demandaient un de réflexions du coté d'Arthurios, avancer dans la hiérarchie militaire. Cela n'était jamais parvenu à l'esprit du jeune soldat, il n'avait aucune ambitions pour grimper les échelons ou encore prendre de l'importance au sein de l'armée pour la simple raison que cela ne l'avait jamais intéresser. Tant que l'on pouvait blaguer et s'amuser en défis, sa vie était satisfaite.

Il avait ce qu'il voulait et c'était suffisant pour lui, mais cela le faisait réfléchir. Grimper et prendre de l'importance dans l'une des armées humaines, il n'avait pas assez d'ambition pour cela. Il ne voyait même pas ce qu'il pouvait apporter de plus à cette armée dans laquelle il servait. Cependant, si il pouvait apporter de certaines idées pour cette armée d'Elesia, pourquoi ne pas tenter ?

Cela ressemblait de plus en plus à un défi, un défi dont lequel le jeune soldat pourrait tenté de réaliser. Prouver qu'un simple soldat pouvait grimper plus vit e qu'un noble dans la hiérarchie militaire. Bien que cela lui donnera des responsabilités, il serait plus libre qu'avant. Plus de patrouille à temps perdu et de pas perdus dans la caserne.

Un défi conséquent, qui pouvait attirer son lot d'ennuis et de dangers, mais pourquoi pas ne pas tenter ? Sortant de sa réflexion, le jeune sergent d'arme ria à la proposition du chef de la guilde des explorateurs.

"Ma foi, je ne serais pas contre quelques bières surtout celles du Corbeau Ivre. Vous seriez surpris de voir comment les gardes festoient, enfin j'espère qu'il vont pas me forcer à chanter une nouvelle fois, avec l'alcool ca devient vite une catastrophe avec mes chants de soldat. Néanmoins, on dis que les filles aiment bien ca. Bref, allons prendre d'assaut cette taverne avant que la bière ne s'épuise."


_________________
Si tout votre plan fonctionne dans les moindres détailles, stopper tout et changer de stratégie. Vous foncez forcément dans un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ighvan
Rpiste présent
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   Dim 12 Avr - 15:56

Le suite de ce RP se trouve ici : Partie II
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse est lancée : Partie I [PV Arthurios Kermano] [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» partie de chasse glacial!
» Partie de chasse dans la forêt de Hautval
» une partie de chasse [PV]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Elesia :: La ville-
Sauter vers: