Myth

Le forum est déserté. Vous pouvez l'utiliser pour rp autant que vous voulez sans avoir besoin d'être validés. Enjoy.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La mort, est-ce si mortel?

Aller en bas 
AuteurMessage
Reddy' Purple
Rpiste débutant
Reddy' Purple

Messages : 6
Date d'inscription : 05/03/2016
Age : 23

La mort, est-ce si mortel? Empty
MessageSujet: La mort, est-ce si mortel?   La mort, est-ce si mortel? Icon_minitimeLun 7 Mar - 0:45

Nom: Purple
Prénom: Reddyanne (appellée Reddy')
Age : Âge réel: 175 ans. Âge physique: 20 ans.
Race(Et sous-race): Fée avant de devenir Liche.

Sexe: Genderfluide.
Orientation: Lesbienne.

Caractère : Reddyanne est une liche très sensible et très gentille. Si elle était encore en vie, elle pleurerait souvent, pour un rien, car le moindre petit détail la touche. Elle s'occupe beaucoup d'autrui et s'attache facilement... Si vous êtes une femme. Car Reddy' déteste par dessus tout les hommes... Plus particulièrement les humains, qu'elle considère comme responsables de sa mort. (cf. histoire).

Ceci étant, le fait qu'elle déteste les hommes est très paradoxal puisque parfois, elle aimerait être comme eux, parfois elle se sent "homme", elle se sent "mâle". Autant vous dire qu'il y a des jours ou c'est une femme qui a du caractère, ses manières, qui ne supporte pas les hommes et qui préfèrerait les voir découpés en morceaux plutôt que dans son lit, autant d'autre fois, lorsqu'elle se sent "homme", cela ne la dérange nullement de lâcher de gros rots ainsi que de gros pets. Et tout comme un mâle se gratte les joyeuses le matin, elle, elle se flatte allègrement le prose tout en éructant fortement. Élégant, n'est-ce pas?

Cependant, elle reste propre. Et dans tous les cas, elle a ses manières et ses petites manies. En effet, elle est très maniaque et prendra tout le temps nécessaire pour que les choses soient... parfaites. Elle n'aime pas le désordre, elle n'aime pas la saleté, elle n'aime pas ce qui est brusque. Cependant, il est difficile pour elle de faire confiance: à être trop douce, trop naïve et trop gentille, elle a fini par en mourir. (cf histoire.)

Enfin, lorsque vous arrivez à gagner sa confiance, vous gagnez bien plus que ça. Elle est très attentionnée envers ses amies, et surtout... Elle est un poil perverse -rien de bien méchant, disons juste qu'elle se promène toujours avec une corde, au cas ou elle pourrait s'amuser- lorsqu'elle se lâche et se sent à l'aise.

Pour résumer, au départ, elle peut sembler froide et timide, mais si vous n'êtes ni un homme, ni de la race humaine, et que vous gagnez sa confiance et arrivez à la mettre à l'aise, vous pourrez vraiment passer de bons moments avec elle, sans la moindre retenue.

Physique: Aaaah, mon cher miroir... Dis moi donc quel est ce reflet? Je vois... Je vois... Une jeune fille... Très jolie. Une fée, pas très grande, juste un mètre cinquante cinq. C'est petit, mais c'est bien, pour une fée. Elle est assez mince, pourtant elle fait un joli 85C avec des petits tétons. Je vois également... Des lèvres rouges... Non, roses... Du même rose qu'une framboise. Je vois également deux yeux bleus gris, légèrement vitreux, mais... Peut-être est-ce du à son statut de morte, mais ses yeux sont totalement bleus. Il n'y a pas de blanc, juste un petit point noir au milieu, bougeant, mais pas de blanc.

Quelle belle chevelure... Une chevelure immaculée, blanche, aux reflets parfois argentés, parfois bleus. Une chevelure qui tombe jusqu'aux hanches de la liche. Ces cheveux contournent la base des ailes de la liche. Deux grandes ailes semblables à celles d'un papillon. A part la couleur, peut-être. enfin... Les couleurs. La couleur varie, ses ailes sont lumineuses et transparentes, variant entre un bleu très clair et un violet fin et raffiné, passant par un vert discret et un blanc brillant. Les couleurs varient, comme si des vagues de couleurs se déplaçaient très lentement sur ses ailes. Bien entendu, ces dernières brillent à la lueur de la lune.

Le teint de Reddy' est pâle... A l'image de sa mort. Elle est vraiment blanche, d'un blanc tournant un peu vers le gris. Terne. Morte. Seul son visage est coloré, par ses lèvres, par ses yeux, mais également par ses joues, toujours rosées. Ce qui est étrange, puisque le sang ne circule plus, elle est morte.

Oh, et il ne faut pas oublier un détail. Même deux. Le premier est d'une importance moindre, elle dispose de deux oreilles pointues. Le second est plus important, en revanche: La liche, notre belle Reddyanne, notre magnifique poupée de résine, chausse un joli petit 36 vraiment mignon.

Et elle porte une robe blanche, afichant un beau décolleté et moulant sa poitrine, descendant jusqu'aux genoux, et une paire de ballerines blanches.

Histoire: Redyanne Purple naquit il y a de cela cent soixante quinze années. C'est vous dire si elle est jeune. Née d'un père étant un haut elfe et d'une mère ange, elle passa une bonne partie de sa vie avec ses parents. Enfin... Les premières années de sa vie, seulement. Car elle fut rapidement séparée de sa mère, qui décéda d'une blessure mortelle. Elle vécut donc un long moment avec son père. Elle avait tout, pour plaire. Un teint parfait, de belles formes, une façon de parler très développée. Elle était parfaite, avec ses ailes d'un violet brillant. Et c'est justement ce petit détail qui a valu sa mort, sa perfection l'a tuée. Et sa curiosité aussi.

En effet, un jour, elle se promenait en forêt. Seule, bien entendu. Et de nuit, qui plus est. Malgré l'interdiction de son père. Elle voletait tranquillement dans les bois, ses ailes brillant au clair de lune, chantant de magnifiques chants angéliques. Mais elle finit par s'égarer, s'éloignant un peu trop. Et qu'arrive-t-il lorsqu'un jeune femme s'égare, seule, en forêt, et tombe sur un groupe d'humains en pleine beuverie? Vous le devinez sans doute... Quelques humains dans une forêt perdue faisaient rôtir de la viande au feu de camp. Une petite fée, par l'odeur alléchée, voulut s'approcher et parler. Mais un des humains, un peu trop imbibé, lui tint à peu près ce langage:

"Eh vas-y comment t'es super viens on s'amuse!"

La petite fée, ignorant les rires des autres humains, sans se méfier s'approcha. Mais la seule humaine, moins imbibée que les autres poches, se jeta dessus. La fée criait son désespoir. appelant son père, mais malheureusement, personne ne vint. Elle était restée vierge jusqu'à ce jour, où elle fut humiliée par quatre humains et une humaine. La forçant à boire et la maltraitant de trop, le groupe d'humains la laissa pour morte. Profitant qu'ils dorment, sous l'effet de l'alcool, elle s'éloigna quelque peu. Mais ayant bu également, elle s'affaissa contre un arbre. La fée se sentant mal, sut qu'elle allait y rester. Elle concentra donc, mains contre son cœur, toute son énergie et sa magie, afin de rester en ce monde si elle venait à mourir, d'une part pour se venger, d'autre part car elle avait trop de choses à découvrir au vu de son jeune âge.

Épuisée d'avoir tant puisé dans ses ressources, elle s'endormit et décéda dans son sommeil. Mais elle se réveilla. Seulement, quelque chose avait changé. Son cœur ne battait plus. Elle se leva et voleta jusqu'à une rivière, coulant près de l'endroit où elle se trouvait. Elle vit alors son reflet, éclairé par la pleine lune. Si elle avait eu la possibilité de le faire à ce moment, elle aurait versé une larme. Son teint... Sa chevelure azur... Tout était devenu... Blanc... Bleu... Gris... Terne... Sauf ses lèvres et ses joues... Elle avait perdu sa splendeur d'antan, pour devenir encore plus belle. Et ses ailes... Quelle beauté! Elle était heureuse d'être morte. Cela ne l'avait rendue que plus belle. Elle admirait son reflet. La scène était d'une beauté incroyable. Jusqu'à ce que le silence soit brisé par un son provenant d'une partie inférieure de son corps, que nous nommerons "le son du cor, le soir, au fond des bois". Elle eut un magnifique sourire, se leva, se gratta allègrement le fondement, et s'envola, longeant la rivière, sachant que, dans cet état, morte, elle ne pourrait retourner chez son père et devrait errer à jamais.

Marques ou objets particuliers: Elle porte un tatouage bleu. Elle manie la magie de l'eau, légèrement affaiblie par sa mort, elle découvrira plus tard qu'elle pourra manier l’éther, plus particulièrement les ténèbres.

Un petit mot pour le forum: J'aime bien le forum Smile Par contre j'ai un peu de mal en ce moment ^^'

Multi-compte ? : Non

Niveau de rp: Avancé, je dirais. Il va juste me falloir un petit temps d'adaptation sur ce forum Smile

Comment avez vous connu le forum ? : A force d'en entendre parler xD

Avez-vous lu les règles ? [Validé par Selephim]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selephim Seth
Classius, Démon du froid, Seigneur Démon, Expert en magie, Guide des débutants, Administrateur
Selephim Seth

Messages : 615
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 26
Localisation : Dans les méandres de mon cerveau

La mort, est-ce si mortel? Empty
MessageSujet: Re: La mort, est-ce si mortel?   La mort, est-ce si mortel? Icon_minitimeJeu 10 Mar - 0:26

Allez, c'est bon pour moi !

La mort, est-ce si mortel? Seleph10

Bon RP sur notre fofo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/Animes-Mangas/N/Negima-le-mait
 
La mort, est-ce si mortel?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» Rumeur sur une eventuelle mort de Preval?
» Michael Jackson est mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth ::  :: Le Vieux Livre (Présentation) :: Validés-
Sauter vers: